Nous sommes partis aux Pays-Bas en fin de Septembre, date choisie plus ou moins au pif. Nous résidions à Amsterdam et pendant cette période, coïncidence fortuite ou non, Within Temptation faisait deux concerts au Paradiso, salle de concert de la ville. Il restait des places, alors on s’est décidé à y aller. Il faut dire que le groupe hollandais qui joue donc à la maison est un groupe que j’aime depuis des années maintenant, et si les derniers albums ne m’ont pas autant enchanté que Mother Earth et Silent Force, je désirais les voir en live au moins une fois.

Within Temptation, The Unforgiving, Paradiso 28/09/2011

La salle du Paradiso est une salle « réputée » pour son acoustique, dans le sens où bon nombre d’artistes y sont passés et y ont enregistré leur concert pour un DVD. Il s’agit d’une ancienne église, la hauteur de plafond est donc impressionnante, et il y a deux rangées de balcons au dessus de la fosse. Je ne connais pas la capacité exacte mais on doit être dans l’ordre d’une Elysée Montmartre à Paris. Je dois avouer que je la pensais plus grande.

La première partie, Guild of Stag, est un groupe de Rock « Old School » qui est plutôt sympathique et bouge bien. Le groupe est très accessible, ce n’est clairement pas du Metal, malgré un ou deux morceaux qui nous évoqueront du Power. Si la plupart des membres sont très statiques, le chanteur est charismatique et a de beaux cheveux. A vrai dire, je n’en garde pas grand souvenir, nous avons suivi la prestation depuis le premier balcon.

Car enfin, ce qu’on est venu voir, c’est Within Temptation. Le public est à l’image de l’évolution du groupe. Fini les metalleux et les golgothes, la plupart du public est un public lambda comme pour n’importe quel groupe de Pop-Rock, ils ne font pas de cornes (ne savent peut être même pas ce que c’est) et, pire que tout, ils ne sont même pas habillés en noir ! D’une manière générale, le public ignore tout des vieux morceaux qui seront joués. Heureusement pour eux et malheureusement pour moi, il n’y aura que trois morceaux de Mother Earth.

Le groupe est là pour promouvoir son dernier né The Unforgiving. Le concept album a été chroniqué précédemment ici et j’avais l’impression d’être passée un peu à coté du concept. Pour leur tournée, Within Temptation se dote d’un écran géant derrière le groupe où seront notamment diffusés certains des courts métrages réalisés pour l’album et expliquant le concept, avec Mother Maiden en intro et Sinead en milieu de set.

Les morceaux sont bien menés en live et je dois dire que j’ai été assez impressionnée par la justesse de Sharon, leur chanteuse, qui passe sans problème du chant très Pop-Rock du dernier opus aux chants suraigus des anciens. Je m’attendais un peu au pire, mais au final non c’est très bien géré. J’aurais même tendance à dire que c’est trop bien géré. Je sais que c’est un peu étrange à dire, mais le show est sans le moindre accroc, calibré au millimètre près qui donne une impression assez froide. Alors oui, je râle contre Epica car leur chanteuse chante mal, mais au moins, ils sont chaleureux et font vraiment participer le public. Je suppose que le public Hollandais est peut être en cause aussi, je ne sais pas comment c’est en France.

La setlist comme je le disait fera la part belle au dernier album, sept titres de ce dernier, et trois pour chacun des albums que sont The Heart of Everything, Silent Force et Mother Earth. J’avoue regretter un peu, mais il faut s’y faire le vieux Within est bel et bien passé.

Au final, un concert bien sympathique, mais je ne retournerais probablement pas revoir Within Temptation en concert à moins qu’ils passent dans ma ville ou qu’ils fassent une tournée spéciale Mother Earth. Leur technique et la manière dont le show est rodé est à saluer, mais manque clairement de chaleur humaine. Les bouquets de fleurs balancés sur la scène par le public sont aussi assez dérangeants, il faut l’avouer.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
3 commentaires, donnez votre avis !
  • Obsidienne a écrit le 24 octobre 2011 à 21 h 59 min:

    Tu sais déjà que je dois les voir en concert et que je suis super septique…. Alors voyant que tu avais publié un article à ce sujet sur ton blog, je me suis jetée dessus !
    En lisant ton article j’ai l’impression de me lire, je n’ai pas encore vu le groupe car nous y allons dans deux semaines, mais j’ai le même type d’appréhensions que celle que tu avais et visiblement les même attentes que toi, alors j’ai bien peur d’être toute aussi déçue !
    Trop dommage de ne pas avoir pu les voir avant ! Mais tout comme toi, j’aimerai les voir au moins une fois malgré tout car je suis dingue de ce groupe depuis des années.

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 25 octobre 2011 à 9 h 14 min:

    Oui je regrette tellement d’avoir été trop jeune pour aller au concert des années 2004-2005 … Depuis, Within a bien changé, leur show est tres correct, mais a part 3 ou 4 morceaux mon petit coeur de fangrill ne s’est pas reveillé :(

    RépondreRépondre
  • Serleena a écrit le 29 octobre 2011 à 8 h 26 min:

    J’ai eu moins de chance que toi, je les ai vus en concert après la sortie de The Heart of Everything (l’album que j’ai le moins aimé) et il n’y a eu qu’une chanson de Mother Earth (mon préféré) et pareil, j’ai pas trouvé l’ambiance extra et le groupe m’a paru faire ça de façon très mécanique. Je suis plus motivée pour The Unforgiving auquel j’ai pas accroché de suite mais que finalement j’aime beaucoup. En revanche pour Epica, quand je les ai vus en concert, Simone chantait très bien, et ils étaient tous adorables, ils sont venus nous parler, prendre des photos, signer des autographes et tout, l’un d’eux est venu vers moi de lui-même, mine de rien j’ai trouvé ça vraiment classe de leur part. Ca reste mon meilleur concert à ce jour.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?