Therion, c’est le groupe pour lequel il m’est absolument impensable de louper une tournée. C’est ainsi que, puisqu’ils passaient en France pour la tournée Sitra Ahra, nous avons prévu d’aller les voir. Usuellement, nous allions a celui de Paris, à l’Elysée Montmartre. Sauf qu’ils passaient aussi à Limoges. Limoges qui est certes plus loin en kilomètres, mais nous évite de nous farcir la conduite dans Paris. Et puis la promesse rêvée d’une petite salle intimiste.

Tournée de Sitra Ahra de Therion au CCM John Lennon (Limoges)

Nous avons assez peiné pour trouver la salle. Si un jour vous allez au CCM John Lennon, ne croyez pas votre GPS, il vous emmènera dans un stade désert. Il pleut, et la salle ouvre avec un petit quart d’heure de retard. Elle est effectivement petite (capacité : 600 personnes) mais bien aménagée, et je la trouve mieux foutue que l’Elysée Montmartre, il y a possibilité de s’asseoir sur les cotés (entre les show, ou si la première partie nous intéresse peu) et des rambardes en hauteur. Bref, je suis conquise par la salle et par sa disposition.

Deux premières parties sont présentes : Loch Volstok et Leprous.  Je n’ai strictement rien à dire sur les premiers qui m’ont laissée de marbre. Par contre, les musiciens de Leprous m’ont assez surprise. On est face à du Metal Progressif, un mélange entre du Pain of Salvation et du Anathema des débuts (oui je trouve). Le look est assez spécial, entre dreads et jeans ultra moulants. Et malgré un gros scepticisme, j’ai été absolument conquise dès les premiers morceaux. Le clavieriste chanteur est très versatile et énergique. Les influences diverses, jazzy, black, se mêlent plutôt bien, alternant entre du chant clair et hurlé.  Je n’ai pas vu le temps passer. J’ai trouvé les morceaux maitrisés, au contraire de dabYo qui n’a pas du tout apprécié et s’est royalement ennuyé. Un groupe dont je vais tout de suite aller écouter le CD.

Lori Lewis, Tournée de Sitra Ahra de Therion au CCM John Lennon (Limoges)

Mais ensuite arrive réellement le groupe pour lequel nous sommes tous là. Il s’agit de Therion, qui prennent place après l’installation de la scène. La scène est relativement petite, donc, la batterie est surélevée et il y a une sorte d’installation arrondie au milieu où se placent les chanteurs. Comme précédemment, Therion entre en scène avec l’introduction de leur nouvel album. Les premiers hurlements de Sitra Ahra retentissent et les musiciens arrivent. Depuis la tournée précédente, le groupe a connu un remaniement de line-up important : le guitariste solo, le bassiste et le batteur sont partis. Ils ont été remplacés par Christian Vidal, Nalle « Grizzly » Påhlsson et Johan Koleberg. Sauf que Påhlsson n’arrivant pas à se sortir de ses problèmes personnels, il est remplacé sur la tournée par Waldemar Sorychta qui avait précédemment collaboré avec le groupe à l’époque Vovin. Ça et le départ, puis retour, de Snowy Shaw, autant dire que le line-up a subit quelques épreuves.

Et en toute honnêteté, cela se voit. Si Vidal arrive plutôt bien à prendre sa place sur scène, il n’arrive pas à égaler le jeu de son prédécesseur, qui était peut être moins proche du public mais avait un style assez particulier avec son vibrato. Le bassiste est clairement en retrait, et le batteur ultra-discret. On est loin de Peter Karlsson (maintenant chez DSO) qui avait son solo de batterie au milieu du concert ! Heureusement, Christofer, mais surtout les quatre chanteurs sont là pour occuper le devant de la scène et de quelle manière !

Tournée de Sitra Ahra de Therion au CCM John Lennon (Limoges)

Therion, aujourd’hui, ce n’est plus seulement des gars en t-shirt avec des chroristes dans la fond. Nous sommes face limite à de l’opéra. C’est très théâtralisé, tout semble être parfaitement réglé et « joué ». Le pire c’est que cela passe plutôt fluidement, et qu’on n’a pas l’impression d’avoir un show froid. Au contraire. La progression la plus importante est sans doute la prestation scénique de Lori Lewis. La soprano, dotée d’une des plus belles voix que j’ai pu entendre, est la présente, et s’avère être presque une frontwoman. Simone n’a plus qu’à bien se tenir. Evidemment, Snowy Shaw reste un grand shawman (…) avec une energie et un charisme de fou.

Oui je ne suis absolument pas objective, on le sait. La set-list par contre est assez étonnante. Bien que l’on soit sur la tournée Sitra Ahra, seuls quatre morceaux de l’album seront joués : Sitra Ahra, Hellequin, Kali Yuga 3 et Unguentum Sabaati. Le reste fera la part belle à Lemuria/Sirius B et à Secret of the Runes, notamment avec l’étonnant Nifelheim, chanté en canon, et absolument épatant en live.

La set-list souffrira malheureusement à mon avis d’un net ralentissement vers le milieu : trop de ballades en trop peu de temps : notamment Siren of the Woods, Clavicula Nox et Lemuria. Si j’adore chacune de ses morceaux individuellement, je pense sincèrement que l’un d’entre eux était de trop. Siren of the woods est certes poignante, certes Clavicula Nox est le seul « solo » de la très jolie Katarina Lilja, certes Lemuria est de toute beauté, mais il y’en a une de trop. De même à mon avis, Blood of Kingu ne devrait pas être jouée. Vikstrom, le deuxième chanteur masculin, force trop pour la chanter, cela s’entend et ce n’est pas agréable. C’est une chanson très typée du chanteur précédent, et le type de voix diffère beaucoup.

Snowy Shaw, Tournée de Sitra Ahra de Therion au CCM John Lennon (Limoges)

Mais ces points négatifs ne sont rien devant la qualité de ce que nous propose Therion, des chanteurs polyvalents (Lori Lewis jouera du piano et Thomas Vikstrom de la flute), un vrai show, des morceaux absolument géniaux en live (notamment Typhon, qu’on n’avait jamais entendu en live, mené magistralement par Snowy)  et un final de toute merveille sur les deux « tubes » du groupe : Rise of Sodom and Gommorha et To MegaTherion.

Therion propose là un line-up de qualité et une prestation scénique difficilement égalable. Le groupe m’a reconquise (bien que j’étais déjà acquise) et je n’ai plus qu’une envie, les revoir. Rendez vous pris en Juin 2011 à Clisson, pour le Hellfest 2011. Sans la boue cette fois on espère.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • rodolphe03 a écrit le 25 novembre 2010 à 19 h 28 min:

    Jolie report miss , on vous a rencontré sur ce fameux mauvais parking lol, enfin super concert puis peut etre à la prochaine à vous 2 pour une nouvelle tournée

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?