Tear The World Down de We Are The Fallen

Serafina dans Critiques, Musique le 9 juin 2010, avec aucun commentaire
Critiques

Mars 2003, un groupe obscur de Little Rock sort un album qui allait les propulser sur les devant de la scène. Cet album, c’est Fallen d’Evanescence. Du Rock un peu neo-Metallisé, avec deux trois riffs bons pour les ados et la voix d’Amy Lee sur un imaginaire gothique et darkinou à souhait. Un album qui reste à ce jour un des favoris de votre servante, qui assume d’ailleurs totalement, bien que ce soit plus par nostalgie qu’autre chose. Et puis, qui dit montée sous les projecteurs dit souvent déchirures. Et c’est ce qui arriva.

Tear The World Down de We Are The Fallen

Ben Moody un des deux fondateurs part du groupe peu de temps après. Puis Amy Lee vire le guitariste John LeCompt ce qui entraine le départ du batteur Rocky Gray. Alors qu’Amy Lee mène désormais seule la barre d’Evanescence, l’orientant vers un son beaucoup plus doux, les trois compères ruminent dans leur coin et annoncent un nouveau groupe en 2009. Ça s’appelle We Are the Fallen, et l’album vient tout juste de sortir. Que dire devant cet album ? Devant  ce nom de groupe qui semble être un pied de nez à Evanescence ? Devant  cette chanteuse Carly Smithson à la voix si… originale ?

Car Carly n’est pas inconnue des américains vu qu’elle fait partie des finalistes de l’American Idol 7 où elle s’était faite remarquer en chantant …. Bring me to life, le premier single d’un groupe qui n’est autre qu’Evanescence. Eh bien à l’écoute de l’album, le verdict est somme toute assez clair. Nous sommes face à du Evanescence période Fallen jusqu’au bout des ongles. Les chansons sont exactement sur le même genre, les riffs pseudo-lourd mais gentillets, un imaginaire darkinou et une chanteuse qui fait diantrement penser à Amy Lee. Elle coupe ses mots de la même manière, même intonation, il est même à parier qu’un non-fan ne fera aucune différence entre We Are The Fallen et Evanescence. (Approuvé et testé, dabYo a confondu).

We Are The Fallen

Alors certes, Carly a une voix plus rock, plus brute, mais honnêtement, c’est des nuances. Enfin, elle au moins, elle a l’air de chanter juste en live, c’est déjà ça. On arguera bien entendu que Ben Moody était un des deux fondateurs, qu’il a été le plus influent sur Fallen, et que de son côté, Amy Lee aurait plutôt Tori Amos dans ses influences… Mais voilà, en 7 ans, la musique de Moody n’a pas évolué d’un iota, et ce dernier n’a pas pris un seul risque ici. C’est la recette de Fallen, trait pour trait. Exemple le plus flagrant ? Bon, si il fallait réellement choisir c’est la ballade Sleep Well My Angel, tout au piano jusqu’au dernier refrain où les guitares arrivent, une ballade, qui permet de voir a quel point la voix de Carly sonne… comme Amy.

Tear The World Down de We Are The FallenMais bon, il faut le dire, recopier une recette, ça n’égale que rarement l’original. Du coup, on a l’impression d’avoir un énième Evanescence-like qui n’apporte pas grand chose de plus, car des groupes qui ont copié le genre, il y’en a eu pléthore. Bien que le style d’Evanescence ait évolué, si vous aimez Fallen, vous aimerez probablement We Are The Fallen. Musicalement, c’est à peu près la même chose, avec peut être moins d’ambiance gogoth, et des paroles moins poussées. Je sais que critiquer un groupe en faisant des comparaisons c’est pas l’idéal, mais dans le cas présent, que faire d’autre ?

Malheureusement pour We Are The Fallen, j’ai pris plusieurs années depuis ma première écoute de l’album, et mes goûts sont plus prononcés. Oui, j’aime toujours réentendre Fallen, mais plus par nostalgie qu’autre chose. Car il faut dire ce qui est, la musique que l’on nous ressert aujourd’hui n’a aucune qualité, elle est juste bien calibrée. A cela, il faut rajouter la repompe, ce qui n’était pas le cas il y a sept ans.

Dommage.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?