Sahg, Solstafir, Long Distance Calling au 9 Cube (Châteauroux)

Live Report de Sahg + Solstafir + Long Distance Calling le 16 mars 2013

illman dans Concert, Musique le 3 avril 2013, avec aucun commentaire

Certains l’ont trouvé difficile à croire mais au lendemain de leur date au Nouveau Casino, le trio Sahg, Solstafir et Long Distance Calling est allé s’enterrer dans le Berry à Châteauroux pour une date supplémentaire. Le moins que l’on puissent dire, c’est que Le 9 Cube est bien planqué, à la limite d’une zone industrielle et au fond d’une cour sans indication visible de la route, on a intérêt à connaitre l’adresse complète et scruter l’arrivée des autres spectateurs pour repérer l’endroit.

Monsther of Metal

Dans cette salle, c’est pas des rigolos, quand sur ton billet y a marqué 20h30, c’est 20h30 pétantes. J’ai rarement vu un concert être autant au taquet sur l’horaire. A peine le temps de dire bonjour à deux trois personnes que je connaissais que le concert démarrait, avec les norvégiens de Sahg.

Formation délivrant un Heavy Metal teinté de Stoner, ils seront la baffe de la soirée pour moi. Percutant et entraînant, les gars s’évertuent à nous livrer une performance de qualité. J’ai été assez hypnotisé par leur musique, la fête au headbang et des titres comme Pyromancer envoient sévère, la batterie contribue aussi énormément à la sensation de puissance des morceaux. Trve fact, le bassiste de Sahg n’est autre que King ov Hell (ex-Gorgoroth et God Seed). Le temps de descendre une bière, d’acheter le dernier album du groupe, qui date de 2010, et c’était déjà reparti.

Solstafir à ChâteaurouxC’est nimbé de lumière bleue que les islandais de Solstafir sont entrés en scène, avec son chanteur un peu à l’ouest et son fameux bassiste à nattes. Ils délivrent leur son si particulier qui sent le froid de l’Islande et envoûtent le petit comité présent. Le chanteur, souffrant surement d’un grave problème de bactérie, a descendu une demi bouteille de Jack pour désinfecter le tout avec l’aide du bassiste.

Moment d’anthologie quand le groupe se lancera sur Köld, morceau planant par excellence. Bon ben c’était juste une grosse tuerie, encore meilleure que ce que j’avais vu au Hellfest en 2012,  et je suis reparti avec l’affiche dédicacée par le gratteux et le batteur du groupe.

Long Distance Calling faisait aussi partie des inconnus ce soir là pour moi. Ce sont ces allemands œuvrant dans un style post-metal progressif qui headlinent la soirée, à en croire Wikipedia ils ont tourné avec Katatonia. Première surprise, leurs chansons sont principalement des instrumentales, le claviériste prenant parfois le micro pour pousser la chansonnette de manière plus ou moins heureuse. Dans l’ensemble c’est plutôt pas mal et bien posé, ça manque juste un peu de conviction sur scène, je trouve, vu le tempo adopté.

Long Distance Calling a Châteauroux

Puis il faut aimer le style sweat à capuche. Un groupe à écouter à l’occasion. Au final, ça valait le coup d’aller se paumer dans la banlieue industrielle de Châteauroux.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?