Motocultor 2013: Jour 1 [MotocultorReport13]

Live report d'Enslaved, Eluveitie, DevilDriver et Crucified Barbara au Motocultor 2013

dabYo dans Concert, Musique le 18 septembre 2013, avec aucun commentaire

Après avoir loué la superbe organisation de cette édition 2013 du Motocultor, il était temps de passer aux différents live-report. Cette année encore, c’est avant tout pour une poignée de groupes que nous aimons beaucoup que nous sommes venus. Et ce premier jour en comportait trois: Enslaved, Eluveitie et DevilDriver. Enfin, surtout Eluveitie.

Eluveitie au Motocultor 2013

On arrive un peu avant l’ouverture, la file d’attente est déjà bien longue et on a bien failli rater le début de leur set. Mais c’est surtout le temps qui était inquiétant puisque le soleil et la canicule du Motocultor 2012 ont laissé place à un ciel couvert de nuages. Pour retrouver nos photos de cette première journée c’est par ici et ici.

Sticky Boys
System Divide
Endstille
Crucified Barbara
Enslaved
Eluveitie
Devildriver

Sticky Boys au Motocultor 2013

dabYo - Sticky Boys au Motocultor 2013On commence avec un petit groupe français dont je ne connaissais pas l’existence. Sticky Boys est un trio qui va nous faire du Heavy assez classique, une petite touche punk au passage. Vraiment bien efficace pour commencer le festival, ils ne se sont pas laissés démonter par un début avec 15 personnes à tout casser. Un set qui contiendra quand même de très bons morceaux avec des intros à la Airbourne qui défoncent. On notera quand même un petit (long) discours sur le reportage de Zone Interdite sur M6 assez marrant.

Belenos au Motocultor 2013

dabYo - C’est System Divide qui devait enchaîner, mais finalement ce sera à Belenos de s’installer sur la Supositor Stage. Un changement regrettable pour les gens qui attendait le groupe de Black Pagan et qui avaient choisi d’attendre pour entrer sur le terrain. On les avait vu au Hellfest 2012 et ils vont être assez fidèles à eux même, notamment avec une attitude complètement plate et statique sur scène. Ramener des cranes d’animaux ne compense pas le fait qu’ils ne bougeront quasiment pas, la palme pour le bassiste qui fera vraiment pièce rapportée.

Belenos au Motocultor 2013

Reste que pas mal de fans sont venus pour écouter leur Black et que le retour du public est vraiment bon. Pour un genre que je trouve régulièrement plat, j’ai bien aimé leur performance. Une dernière chanson sur le tard alors qu’ils avaient déjà arrêté de jouer,  et on passe à la suite.

System Divide au Motocultor 2013

dabYo - System Divide au Motocultor 2013Alors que dire sur System Divide… ? Ce groupe mélange du Core, un genre que je n’apprécie pas franchement, avec une voix claire. Sur le papier et en clip ça me faisait beaucoup penser à Lacuna Coil dont j’avais plutôt la prestation au Koko. J’étais loin d’imaginer le résultat.

C’est simple: la prestation de ce groupe est en dessous du ridicule. L’instrumentation d’abord est complètement à la ramasse, les guitares sont très mauvaises et on va vivre un vrai calvaire à chacun des solos du lead guitare tant le massacre des notes était désagréable. C’est simple, chaque transition est ratée, chaque note sonne mal, et cela ne venait pas vraiment des compositions mais bien de l’exécution.

Seule une prestance scénique d’un niveau calamiteux pouvait faire ombre à de tels problèmes, et le duo de chanteurs y arrivera haut la main. C’est simple, ils sont complètement ridicules. Le chanteur et la chanteuse tentent désespérément de paraître mega trve, cette dernière demandant même au public de faire un mosh 15 secondes avant la fin d’un morceau… Des jeunes ont eu l’air d’apprécier, mais c’était bien les seuls.

Endstille au Motocultor 2013

Endstille au Motocultor 2013

dabYo - On enchaîne avec un autre groupe de Black Metal, mais de celui qui tâche avec du corpse painting. Pas forcément le genre que l’on apprécie en plein soleil et sur une scène ouverte donc, et ça va se sentir. Le show d’Endstille commence avec deux à trois morceaux très lents et très chiants, ils vont me faire l’impression d’une sorte de bouillie monotone sur laquelle vient se poser la voix du chanteur pas toujours agréable. Cela dit, après quelques morceaux on a des titres beaucoup plus rythmés et entrainant. Le groupe mettra finalement le feu à la scène avec son refrain entraînant burn burn qui dépote bien. Si le groupe donne une allure de trve, il faut avouer qu’il y avait un guitariste complètement viking à côté qui donnait une impression franchement bizarre. Faisait il réellement partie du groupe ? Mystère.

Crucified Barbara au Motocultor 2013

dabYo - Crucified Barbara au Motocultor 2013Après les avoir vu en tout début de journée au Sonisphere 2013, cela faisait un peu bizarre de voir Crucified Barbara comme l’une des têtes d’affiche de la journée. Et pourtant, le groupe s’en est plus que bien sorti. Vu dans de biens meilleures conditions qu’au festival su-cité et notamment sans problème de sono, elles vont envoyé du lourd. C’est toujours aussi dynamique, le groupe est vraiment content d’être là et le public est au rendez-vous.

Bref, du Heavy qui fédère comme on les aime. Évidement un gros coup de cœur pour Killed by Death, la cover de Mötörhead qui est l’occasion de voir la frêle guitariste sortir une voix super grave.

Enslaved au Motocultor 2013

dabYo - Premier des trois groupes que l’on attendait vraiment cette journée, c’était aussi la première fois que nous allions vraiment voir Enslaved. On a d’abord eu une rencontre ratée avec le groupe lors du Hellfest 2009 et j’ai ensuite refusé d’aller les voir pendant leur tournée en compagnie de The CNK. Pas de chance puisque depuis j’adore les deux groupes.

Enslaved au Motocultor 2013

Le groupe joue à la tombée de la nuit et on craignait un peu pour l’ambiance, heureusement on va très vite rentrer dedans. Le groupe commence de mémoire sur le titre éponyme de leur dernier album RIITIIR, un morceau à la noirceur complètement géniale et qui nous rappelle qu’on est face à un groupe qui a amené le Black dans les dimensions les plus géniales du Metal Progressif. Ça headbangue dès le début et qu’est ce que c’est bon.

Enslaved au Motocultor 2013On aura malheureusement droit à une coupure d’électricité sur scène, coupant le groupe dans son élan et laissant son leadeur libre pour une petite saillie sur le tout électrique de notre monde. Heureusement, on repart et c’est toujours aussi bon. La setlist est quasiment la même que celles des autres dates de leur tournée, mais ils vont malheureusement choisir un vieux morceau qui me laissera assez perplexe. Long d’une bonne dizaine de minutes, il s’agit d’un titre de leurs débuts et ça se ressent. Progressif certes, mais loin d’être bon et frôlant bien plus le doom amateur que le Black maîtrisé.

Un morceau qui va complètement me couper en tout cas et que j’avoue avoir trouvé bien trop long. Enslaved c’est une ambiance hors norme en concert, et il est bien dommage d’en subir une coupure longue de 10 minutes sur un set d’une heure. Un très bon souvenir tout de même.

Eluveitie au Motocultor 2013

dabYo - Eluveitie au Motocultor 2013Après les norvégiens d’Enslaved, ce sont les suisses d’Eluveitie qui montent cette fois sur la Supositor Stage dans un genre complètement opposé. On se demandera tout d’abord comment ils vont réussir à tous loger sur aussi petite scène, puis très vite comment tout le monde va bien pouvoir assister au concert tant le public est venu en masse. On était évidemment plus qu’excités après les avoir déjà vu sur leur tournée Helvetios lors de leur passage à Paris. En secret, j’espérais notamment les y voir jouer The Siege et Alesia, deux de mes morceaux préférés de leur dernière galette.

Et ils l’ont fait. C’est simple, le show d’Eluveitie était exceptionnel. Bon, j’étais déjà acquis à leur cause il est certain, de plus nous sommes complètement fans de leur dernière galette Helvetios, et ils jouent les chansons que j’attendais le plus. Je me vois difficilement faire la fine bouche d’autant que leur prestation est plus qu’au niveau. La voix, les instruments et la sono tombent juste, c’est un petit régal et on aura cette fois droit à une Anna Murphy en grande pompe qui viendra nous donner un peu de scream sur les deux morceaux su-cités. Complètement impressionnante pour le coup, alternant instrument, voix claire et scream avec une sacrée aisance.

Eluveitie au Motocultor 2013

Bref, un sans faute qui nous fera largement oublié que le chanteur veut désespérément faire mosher son public, comme si leur prestation avait vraiment besoin d’un Brave Heart pour être exceptionnelle. Le groupe prépare un nouvel album, j’ai hâte.

Devildriver au Motocultor 2013

dabYo - Après une heure intense d’Eluveitie, je dois bien avouer que j’avais du mal à me mettre devant DevilDriver pour la fin de cette première journée bien chargée. Et pourtant dès les premières notes de leur premier morceau j’étais déjà à fond, tant leurs morceaux sont grovvy et complètement addictifs. Relativement déçu de leur dernier passage au Hellfest, j’ai pris ici une grosse baffe tant les conditions étaient idéale pour voir le groupe de Dez Fafara.

DevilDriver au Motocultor 2013

Le son était impeccable et le show niquel. Le public était vraiment au rendez-vous avec beaucoup de moshpit comme à d’habitude. Dommage que trop fatigué, nous soyons partis avant la fin pour faire la route.

C’était donc tout pour cette première journée, mais vous l’aurez compris, il y avait largement de quoi me satisfaire et l’enchaînement Enslaved et Eluveitie restera longtemps dans ma mémoire.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?