Parce que ces headliners du premier jours méritaient bien leur article à part. Mötley Crüe est donc présenté comme l’événement de ce vendredi soir, premier jour du Hellfest 2009. Une journée plutôt typée Hard Rock et un Main Stage renommé en Crüe Fest Stage. Il faut dire que cela faisait 20 ans que la troupe bariolée (un peu étrange comme nom de groupe hein ?) n’était pas venue jouer en France. Entre les passages à vide, et les problèmes de santé de leur guitariste, leur venue en France est pour bien des fans un événement à ne pas manquer. Et comme nous vous l’avions annoncé dans notre présentation du clip de Staints of Los Angeles, nous ne l’avons pas manqué !

Mötley Crüe au Hellfest 2009

Mötley Crüe, vous connaissez sans doute. C’est une machine à tube datant des années 80 (ce qui veut dire aussi montagne de cheveux crépus), et vous ne pouvez pas ne pas connaître Dr Feelgood ou encore She’s got the look. En plus, les américains ont sorti un CD l’an passé nommé Saint of Los Angeles, qui est juste excellent. Bref, Mötley Crüe est un des groupes que nous attendions le plus en ce vendredi. Et nous aurons tenu dans le froid jusqu’à une heure du mat’ pour les voir.

Tombé du rideau, le concert commence. La première chose qu’on remarque est bien évidemment la voix du chanteur. En CD on ne s’en rend pas réellement compte, mais en live sa voix est ultra aiguë. Certains reports la taxent de bourrée à l’hélium. Apparemment c’est quand même sa vraie voix, qui est à la fois très haute mais surtout très puissante. Je sais que cette voix a divisé les fans, il faut dire qu’elle est très différente de celle sur CD. Mais vous me connaissez je n’aime rien tant que les voix aiguës pour les gars, donc j’étais aux anges… Chant juste, musique tout aussi juste. Peut être pas énormément de mise en scène comparé aux deux autres headliners (Manson et Manowar, mais ça c’est pour les prochains articles), mais ils sont là, ils sont énergiques et leurs morceaux, même après 20 ans sont toujours aussi excellents.

Mötley Crüe au Hellfest 2009Le groupe est dynamique, leur chanteur court partout (avec des déhanchés douteux) le batteur est pour une fois relativement bien en avant. Même lui a droit à son heure de gloire comme nous le verrons après.

Malheureusement, le groupe sert un set très haché. Des pauses de 5 minutes entre chaque morceau, soit un solo, soit une fin de tune à rallonge, soit le batteur qui vient faire un tour dans le public. Bon, en soit c’est cool, surtout que les batteurs sont généralement en retrait, le voir sur le devant de la scène c’est pas un mal. En plus c’est Tommy Lee quoi, c’est pas un Marilyn Manson, mais c’est pas n’importe qui quand même. Le public répond bien, mais ça empêche d’être totalement « dans » le concert. C’est peut être ceci dit pour permettre a leur guitariste de se reposer: on sait qu’il a du mal a se tenir debout de manière prolongée à cause de sa maladie. Ou pour permettre au chanteur de reprendre une dose d’helium qui sait ?

On notera aussi que contrairement à tous les autres groupes du festoch sur les Main Stage, le concert n’était pas retransmis sur le grand écran. Celui ci diffusait des courts-métrages adaptés à chacun des morceaux. Donc la plupart étaient engagés politiquement. J’avoue que c’était une facette du groupe que je ne connaissait pas. J’étais à mille lieu de m’attendre à un clip anti-Bush sur du Mötley Crüe. Ceci dit, ce n’est pas forcement un mauvais point, loin de là, car cela donne une autre dimension au groupe. Bon, on notera quand même quelques passages assez trash, notamment sur Girls, Girls, Girls. Mais bon. Je suppose que c’est un peu dommage pour ceux qui étaient dans le fond (nous on était devant bien entendu !).

Malgré les pauses, c’est quand même totalement jouissif d’entendre et de chanter sur des titres comme Saints of Los Angeles (qui OUI a été joué et OUI est juste ab-so-lu-ment génial). C’est le genre de concert dont on ressort le sourire aux lèvres, tellement les morceaux sont géniaux. On ne pourras bien entendu pas oublier de citer un morceau comme Motherfucker Of The Year qui prend tout son sens en live.

Mötley Crüe au Hellfest 2009Au final, pour moi l’un des meilleurs concerts de tout le Fest. Ex-aequo avec Epica c’est pour dire. Maintenant je n’ai plus qu’à acheter leur best-of et chanter (faux) sur Dr Feelgood.

La Set-list effectivement jouée :

Kickstart My Heart
Wild Side
Saints Of Los Angeles
Solo Mick (Voodoo Chile)
Live Wire
Tommy Talk
Motherfucker Of The Year
S.O.S.
Primal Scream
Looks That Kill
Girls, Girls, Girls
Dr. Feelgood.
Home Sweet Home

France 3 a fait un reportage d’une dizaine de minutes sur le concert, allez y jeter un oeil : Mötley Crüe au Hellfest sur France 3.

Et on vous quitte avec quelques vidéos sympathiques du show sur Youtube !













Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
7 commentaires, donnez votre avis !
  • fabY a écrit le 25 juin 2009 à 18 h 32 min:

    Ça déchire *o*
    En effet on dirait vraiment que sa voie est bourré à l’hélium xD.
    Sinon, vous avez mis deux fois la même vidéo Youtube =/.

    RépondreRépondre
  • heavygreg a écrit le 28 juin 2009 à 11 h 10 min:

    She’s got the look c’est pas de Motley Crue mais du groupe Roxette.

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 28 juin 2009 à 11 h 29 min:

    @Heavygreg, hmm non.Si ma mémoire est exacte, Roxette a fait une tune nommée « The look », et Motley Crue a appelé son morceau « Look that kills ». Par contre, la phrase « She’s got the look » est présent dans les deux morceaux, d’ou la probable confusion, mais ce sont deux morceaux differents (et « She’s got the look » n’est en faite le titre d’aucun des deux XD).

    RépondreRépondre
  • grégoire a écrit le 29 juin 2009 à 15 h 59 min:

    Allez voir la vidéo Motley Crue au Hellfest festival sur culturebox
    http://culturebox.france3.fr/all/12172/Motley-Crue-au-Hellfest-Festival–

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 29 juin 2009 à 16 h 05 min:

    Euhh, c’est le lien qu’on donne a la fin de l’article XD

    RépondreRépondre
  • dave a écrit le 8 juillet 2009 à 16 h 05 min:

    voila, il sont venus en france, c t trop court, niky n avait pas l ‘air tres motive..vince oui…en + il a chanter, bon ct pas tout a fait ça mais respect. par contre pas respect du tout pour l’ ambiance du public..bouger vous.je parle pas de pogos mais juste de sauter quoi!remuer un peut,,j etatit devant ,appart une 20aine, et 2-3 filles presser de montrer leur atouts mdr, vla l ambiance mais bon, ct un bon premier concert.depuit 15 ans que je les ecoutes…

    RépondreRépondre
  • marco a écrit le 2 juin 2013 à 20 h 54 min:

    Le titre est bien « Looks that kill » tiré de l’album « shout at the devil »
    Le titre de Roxette c’est « the look » tout simplement

    http://www.youtube.com/watch?v=tXRC5UPWDk4

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?