Japanese MetalEn novembre dernier nous sommes retournés sur l’archipel japonais pour un deuxième voyage. Après avoir découvert la mégalopole de Tokyo et le calme de Kyoto, cette fois c’est en voiture que nous sommes aller faire le tour de la mer intérieure de Seto.

Du coup il nous fallait une bande son pour accompagner les nombreux kilomètres de piste à avaler. L’occasion de découvrir quelques groupes de Metal du coin en somme. Découvrez avec nous quelques groupes représentatifs de la scène japonaise !

Parmi les groupes en vogue au pays du soleil levant on retrouve Man with a Mission et ses cinq ans d’activité à son actif. Le groupe officie dans ce qu’on pourrait appeler un Nu Metal joyeux. Sur les premiers albums du groupe on se retrouve à la frontière entre le mélange des genres de Linkin Park, et les refrains entrainants et joyeux de All Killer No Filler de Sum41. Depuis sa signature chez Sony le groupe semble plus sage et œuvrer dans des balades proches de ce que produit aujourd’hui Linkin Park.

Si ni le mélange, ni l’évolution ne paraissent originaux en occident, on ne peut pas renier le fait que cela accroche plutôt bien l’oreille. Les chansons se retiennent bien, bien qu’elles soient chantées en japonais, chose que l’on ne peut que saluer. Les groupes de Metal de l’archipel chantent généralement en alternant les deux et c’est ce que fait Man with a Mission la plupart du temps. J’aurai évidemment une grosse préférence pour leurs deux premiers albums, l’éponyme Man with a Mission et Mash up the world qui sont assez rafraichissants.

A côté de cette musique finalement assez classique (mais efficace), on retrouve une recherche visuelle assez particulière. Le groupe cultive en effet le mystère autour de son apparence, puisque ses musiciens n’apparaissent que masqués de tête de loups en peluche. Daft Punk et le chanteur de Kvelertak n’ont qu’à bien se tenir.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?