Ce deuxième jour du Hellfest 2010 ne s’annonçait pas sous les meilleures augures. Réveillés par la pluie, le temps n’était pas au beau fixe. C’est donc avec le manteau que nous nous sommes rendus à l’espace concert tandis qu’il se remettait à pleuvoir. Ce second jour sera pour nous l’occasion de tester un deuxième type de nourriture. Après le très sain Kebab, nous décidons en effet de tester la cuisine bio.

Airbourne au sommet du Hellfest 2010

Car oui, il y avait bel et bien un stand de nourriture bio au Hellfest 2010. Ainsi qu’un stand végétarien, mais ça on s’en foutait. Nous, on voulait de la bonne viande, et c’est pour cela que nous avons commandé un sandwitch américain au stand bio. Et aussi parce que ça n’avait pas l’air cher par rapport au reste, c’était même moins cher que le Kebab. Malheureusement, il fallait s’en douter, le bio ça n’a rien à voir avec la junk food et on se retrouve avec un sandwitch américain sans pain, avec trois frites et rempli de légumes.

Vous en avez déjà vu vous, des sandwitchs américains au légumes ? En tout cas, je suis même pas sur que les américains sachent ce que c’est, les légumes. Y’en a pas à MacDo.

Kalisia
Delain
Airbourne
Slash
Candlemass
My Dying Bride
Fields Of The Nephilim

Kalisia au Hellfest 2010

Le premier groupe de la journée s’appelle Kalisia, un groupe de Metal Progressif Français. Leur premier album est sorti avec à peu près 10 ans de gestation. Et c’est la première fois depuis qu’ils se produisaient en live. Leur musique n’est pas mauvaise en soit, mais elle n’est pas non plus transcendante. C’est sympa quoi. Le problème, c’est qu’on voit clairement qu’ils ne sont pas à l’aise.

La plupart des membres sont très statiques, et je ne parlerais pas de la clavieriste qui a passé un morceau bras croisés derrière son clavier… Bref, difficile de se mettre dans l’ambiance dans ses conditions… Surtout dès le matin à 11h. Il y a du potentiel pour le live, mais à revoir quand ils seront plus à l’aise.

Delain au Hellfest 2010

Delain au Hellfest 2010

On va ensuite voir Delain, qui est d’ailleurs le seul groupe de « metal à chanteuse » du Hellfest 2010. Et pas un des meilleurs si vous voulez mon avis. Toujours est-il que j’avais apprécié le premier album pour les guests. Le principe était que chaque morceau était chanté par une chanteuse différente. Sauf que forcément, sans les guests ça le fait moins. Les singles du premier album, notamment The gathering, sont toujours aussi efficaces en live.

Le problème c’est le reste. C’est mou à souhait. C’est niais, les musiciens gesticulent mais sans plus. Et la chanteuse fait petite sainte nitouche, pas du tout à sa place. Entre elle et la clavieriste de Kalisia, je dis merci à Angela de Arch Ennemy d’avoir montré la veille qu’une femme pouvait faire du Metal pour de vrai.

Tankard ne nous intéressant pas le moins du monde, nous décidons de faire nos premiers pas sous la Terrorizer Tent. La Terrorizer c’est la tente qui acceuille majoritairement du Hardcore, du Punk et du Sludge. C’est Discipline qui passe et qui sort un punk très basique. Structures pas très originales, morceaux brefs, et intenses, tenue de scène très « working class« . Ca n’est pas une revelation, mais c’est efficace, bien mené, et carré. Un groupe pas prise de tete, punk de base et on n’en demandait pas plus.

Après avoir regardé Y&T de loin, on se relève pour Pretty Maids qui remplace ici Ratt. C’est du Hard Rock des années 80, nous on aime plutôt ça. Le public semble pour une grande partie enthousiaste. Le groupe est à l’aise sur scène et n’affiche pas son age. Je ne connaissais pas le groupe plus que cela, mais c’est clairement une bonne découverte.

Airbourne au Hellfest 2010

Airbourne au Hellfest 2010

Le groupe est suivi par Anvil, un autre groupe de Hard-Rock que nous ne regardons pas plus que cela. Car ensuite, c’est l’heure d’Airbourne. Airbourne c’est un groupe australien qu’on avait écouté avant de venir et qu’on avait qualifié de « sous-ACDC« . Et en effet, la comparaison avec l’autre groupe du pays des kangourou est  justifiée. Ça sonne AC/DC, ça a l’énergie d’un AC/DC des débuts, sauf que ce n’est pas du « sous » AC/DC.

Airbourne est la claque de la journée. Le chanteur-guitariste, Joel, débordant d’énergie, est visiblement content d’être là et a une attitude très Rock n roll. Maigre comme un clou, l’air taquin, il est une véritable pile électrique à la recherche des pires conneries à faire. Il chantera dans la fosse pour photographes, il se pètera des canettes sur la tête ou encore escaladera les tours du Main Stage 01 pour jouer le solo de Girls in Black à je sais pas, 20 mètres de hauts. 20 mètres qu’il a monté à la force de ses bras, guitare sur le dos.

Ce show, devenu la marque de fabrique du groupe ne plait pas partout, vu qu’il s’est fait couper le son au Download, un festival anglais. Ici par contre, pas de problème est c’est une véritable ovation qui l’attend. Sans filets, sans peur, ce mec est juste ultime et nous donne là une bonne leçon de ce qu’est le Hard Rock. Le hard rock n’est pas mort, et des groupes comme Airbourne sont là pour le prouver. Ce show est une débauche d’énergie, de fougue, de jeunesse, et le groupe est notre révélation du Hellfest 2010.

Slash au Hellfest 2010

Slash au Hellfest 2010

Le problème c’est qu’ils placent la barre haut, très haut. A tel point que Slash, qui leur succède, a fort à faire. Le guitar hero des Gun’s ‘n Roses vient ici défendre son nouvel album, et accessoirement jouer ses classiques. Le problème est dit. Son album solo n’est pas génial à la base, et vaut surtout pour les guests qu’on y trouve.

Sauf que là, il n’y a pas de guests, et que les morceaux sont tout juste moyens. Ce n’est pas la faute du chanteur, très bon d’ailleurs, juste que en comparaison des reprises, il n’y a pas photo. Slash jouera des morceaux des Guns mais aussi des Velvet Revolver, et là… Les Guns ont accompagné ma fin de lycée, alors entendre en live Sweet Child ou encore Paradise City, c’est des frissons garantis. Je ne serais pas objective, mais voilà, les reprises du groupe qui l’a rendu célèbre font pour moi partie des grands moments de ce festival.

Candlemass au Hellfest 2010

Candlemass au Hellfest 2010

Il est tant d’aller sous la tente, pour entamer la « dark night« . En effet, ce soir, c’est Candlemass, My Dying Bride qui joueront avant Fields of the Nephilim. Du Doom, puis du Goth. C’est Candlemass qui ouvre le bal et c’est un groupe que j’aime beaucoup. Le problème c’est qu’en live, c’est tout mou. dabYo, de mauvaise foi, va bien entendu dire que le Doom c’est mou par nature, mais bon.

Et pis leur nouveau chanteur n’est pas génial. Messiah n’avait peut être pas la classe, mais il avait la voix. Là, le nouveau n’a ni l’un ni l’autre. Il donne le visuel d’un prêtre douteux et n’égale pas vocalement Messiah. Le jeu de scène oscille entre inexistant et affreusement mauvais. Bref, Candlemass sera la déception du fest, et pourtant c’est un des groupes que j’attendais le plus.

My Dying Bride au Hellfest 2010

My Dying Bride au Hellfest 2010My Dying Bride ne va pas nous redonner le sourire. Non pas que ça soit mauvais loin de là. Juste que c’est de la musique affreusement lourde et dépressive. My Dying Bride est un des trois grands noms du death/doom britannique, avec Anathema et Paradise Lost. Pour être honnête, les trois personnes avec qui j’étais se sont endormies dans l’herbe, au fond de la tente. Moi j’ai adoré.

C’est profond, plein d’émotions, lourd, mélancolique à souhait. Le chanteur, Aaron, a l’air parfaitement dans le trip. Comprendre au bord du suicide. En plus d’être un sosie d’Aragorn en version famélique, il vit réellement sa musique, au bord des larmes. Le climat est lourd,ce qui prépare à merveille la venue du groupe le plus attendu -par moi- de la soirée, voir même du fest.

Fields of the Nephilim au Hellfest 2010

Fields Of The Nephilim au Hellfest 2010

Ce groupe c’est Fields of the Nephilim, un groupe de rock gothique au look western dont je vous avais parlé lors du MdM qui leur était consacré. Le groupe n’est pas Metal, et n’est pas non plus très attendu. J’ai lu plusieurs lives reports du Hellfest 2010 et pas un seul n’a cité Fields, alors je rattrape ça.

Je tiens à remercier le Hellfest pour avoir fait venir ce groupe culte, tellement rare en France et trop peu connu à mon gout. Fields of the Nephilim contrastent beaucoup avec ce qu’on a pu voir dans la journée. Les musiciens ne bougent pas d’un pouce, seul le charismatique Carl Mc Coy le fait. Le groupe ne prononcera pas non plus un mot à part un thank you rapide à la fin pour nous dire au revoir… Que l’on comprend qu’au moment où ils quittent la scène.

Le groupe jouera ses classiques, notamment Moonchild dont on vous avait mis le clip, mais aussi des morceaux plus récents. L’ambiance est magique. A vrai dire, on a plutot l’impression d’assister à une cérémonie païenne qu’à un concert de Metal. C’est très spécial, mais intense. C’est limite planant, sombre, bref, l’ambiance est la. La voix de Mc Coy est très expressive et très profonde.

Bref, Fields of the Nephilim termine cette journée en apothéose pour la fane que je suis, malgré le set relativement court. Mais vu que ce concert a aussi converti dabYo, je pense qu’objectivement parlant il déboitait aussi. Aucun doute que la prochaine fois que Fields passeront en France, nous serons de la partie.

Nous rentrons bien tard à la tente, où Patrick nous attend déjà. Patrick c’est qui ? C’est le mec bourré qui n’a rien trouvé de mieux à faire que s’endormir devant la porte de notre tente. Après 10 minutes à essayer de le réveiller, dabYo le tire sur le coté, et c’est l’heure de dormir (pour nous) et de vomir (pour lui).


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
4 commentaires, donnez votre avis !
  • illman a écrit le 29 juin 2010 à 8 h 07 min:

    Je regrette de pas être venu, rien que pour Airbourne.

    RépondreRépondre
  • Ashen a écrit le 29 juin 2010 à 23 h 10 min:

    Pretty Maids a pondu un super dernier album. Je regrette de pas avoir pu les voir.

    Pour Fields, c’était vraiment trop tard. Passé minuit, je tiens plus dans les concerts :p. Malheureusement, la tente rock hard a toujours autant un son de merde. Et pas un seul extrait d’Elizium, et ça, c’est mal!
    J’espère pouvoir les revoir dans des bonnes conditions, avec un set plus long.

    Pour Kalisia, en théorie, la chanteuse ne joue pas de claviers du tout. Elle aide juste le vrai claviériste, ce qui explique pourquoi elle en fout pas une à pas mal de moments.

    Sinon, Nevermore ? C’était à pas louper ça.

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 29 juin 2010 à 23 h 14 min:

    En soit ce n’est pas le fait qu’elle joue souvent ou non le probleme. Juste que quand tu joues pas, tu croises pas les bras. Niveau com’ et surtout jeu scénique ,a part dans le cas ou c’est scénarisé, croiser les bras c’est LE truc a jamais faire.
    Sinon, pour Fields moi j’étais en pleine forme. Le coté fangirl doit reveiller des ressources cachées ;p. Autant j’ai trouvé le son affreux en journée, autant le soir c’est mieux passé.
    Je connais carrement pas Nevermore, j’écoute ca demain ;p

    RépondreRépondre
  • zamal974 a écrit le 4 juin 2011 à 18 h 06 min:

    Sérieux je suis content qu il y ait beaucoup plus de hard rock qu’ avant au hell fest! sa élargie le public, et l’ambiance avec le hard rock par rapport à l’extréme métal est beaucoup plus festive (pour moi)! mm si je respect énormément les groupes de métal plus brutaux! pck c’est qu en mm la base du hell fest! sur 114 groupe ya plus de la moitier de groupe de métal
    c’est juste que dans je préfère les bases rock,les touches bluesy des années 60 à 90! alors voir slash sur scéne reprendre des titres phar des guns! c’est génial! aprés ses compositions sur son album …moi j’ai adoré, je le trouve super son album! en fait c’est le chef d’orchestre, donc c’est lui qui joue en fonction des styles de ses invités…c’est moins des titres rock n roll bluesy jam comme il a l’habitude de faire!

    bref et sa fait plaisir que scorpion,thin lizzy,the stooges,et ozzy et zack wyld représentent la scéne hard rock cette année!

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?