Hello Strange de Girls in Hawaii

Même joueur joue encore : un chouette album de remixes

Malicia dans Critiques, Musique le 13 décembre 2014, avec aucun commentaire
Critiques

Et voilà, le groupe belge Girls in Hawaii signe son retour fracassant avec un nouvel opus disponible depuis mi-novembre : Hello Strange. Enregistré en live lors d’un concert à Louvain-La-Neuve, le groupe s’est essayé cette fois-ci à plus d’instrumental et d’acoustique… et le pari est plutôt réussi !

girls in hawaii

C’est une première pour le groupe qui signe un album enregistré en une fois, mais surtout un album qui ne comporte que des reprises de ses précédents morceaux. Des morceaux réinterprétés, totalement changés, dont certains sont carrément sublimés malgré d’autres au bilan plus mitigé, enfin pour moi.

Une autre particularité de cet album, c’est que le groupe a carrément exploité à fond sa fibre musicale en utilisant des instruments un peu « désuets » (vibraphone, harmonium indien, contrebasse) ou d’autres plus « exotiques » : synthé, harmonica, percussions latines… Il y a une vraie recherche, un besoin d’expérimentation, qui montre bien que le groupe a misé sur la prise de risque plutôt que la facilité, ce qui s’avère carrément payant.

ZoufrisAinsi, parmi mes morceaux préférés de cet album, on retrouve Rorschach que j’aimais déjà beaucoup, Where do your tears come from (mon morceau préféré de l’EP Refuge), The Fog (LA bonne surprise) ou encore The Creek.

J’ai beaucoup aimé retrouvé des vieux morceaux comme This farm will end up in fire, Catwalk ou encore Couples on TV que j’écoutais il y a quelques années ; ou des morceaux plus récents comme Mallory’s Height et Switzerland.

Au rang des petites déceptions, j’y mettrais deux morceaux que j’ai beaucoup aimé de l’album Everest. The Spring tout d’abord, dont je préfère le côté « dépouillé » dans la version originale, qui m’évoque davantage le contexte lié au morceau (enregistré en Islande, à partir de bruits ambiants, avec des tonalités très douces-amères). Pour Misses, c’est l’inverse, j’aimais son côté très « instrumental » et cette véritable explosion de sonorités, ici, je trouve qu’il perd un peu de son intensité. D’autres ont apprécié, c’est donc plus une question de goûts qu’autre chose, je pense.

Car c’est vrai que cet album est pour moi réussi, découvrir une autre facette du groupe, des sonorités totalement inédites, croiser Girls in Hawaii là ou je ne les attendais pas, c’est une belle surprise. Pour conclure, j’ai donc envie de répondre un grand « Hello you, nice to meet you » à l’album « Hello Strange » et je suis d’ailleurs assez dégoûtée que leur tournée Hello Strange ne passe pas par Lille cette fois-ci parce que bon sang, ce que ça doit donner en live (et les concerts en Belgique pas trop éloignés de chez moi avaient lieu en semaine sinon j’aurais fait le déplacement) !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?