Le dernier jour du Hellfest 2013 était venu et c’est pour le moment un week-end avec un temps plus que clément et agréable que nous avons eu. Après un premier jour au sec et de petites averses seulement le samedi, ce dimanche aura confirmé la bonne météo, qui vient du coup mettre fin à une série de plusieurs festivals pluvieux. Il n’y a pas à dire, ne pas avoir à se soucier de la pluie, c’est un vrai plus.

Wintersun au Hellfest 2013

Cette dernière journée est bien plus légère en groupes à voir pour nous, avec un matin complètement désert où après un début à 10h30 avec Leprous, les seuls quelques groupes à nous intéresser se trouvent sous la Valley. Ca s’améliore clairement dans l’après midi, mais qu’à partir de Korpiklaani.

Leprous
Truckfighters
Treponem Pal
My Sleeping Karma
Inquisition
Cryptopsy
Graveyard
Ihsahn
Newsted
Korpiklaani
Voivod
Wintersun
Buzzcocks
Dark Funeral
Moonspell
Danzig
Volbeat
Punish Yourself
Ghost

Leprous au Hellfest 2013

Leprous au Hellfest 2013

illman - Oulà, tâter du Progressif dès le réveil, c’est un peu raide pour un dimanche matin. Pas particulièrement féru de leur musique sur album, j’ai quand même décidé d’y jeter une oreille en live. J’ai trouvé que le set a commencé avec du sacrément mou, ça manquait d’entrain que ce soit dans le public et sur la scène. Heureusement, ils ont du monter le son de leurs amplis à 11 parce que la fin du concert a été bien plus intense (et le fait qu’ils aient joué des chansons que j’ai reconnu a forcément joué).
dabYo - Leprous au Hellfest 2013On s’était donc levé tôt exprès pour assister au concert de Leprous, un groupe de Metal Progressif qu’on a découvert en première partie de Therion. Petits protégés d’Ihsahn, ils défendent aussi leur nouvel album où l’aspect metal a presque disparu au profit du rock. Et ça se ressentira fortement sur les premiers titres qui en sont extraits, tant on a l’impression d’être face à un concert de Ghinzu plutôt qu’en plein Hellfest. Costards cravate, allure de BCBG bossant dans la finance…

Et pourtant, c’est du bon. On a du mal au départ à rentrer dans l’ambiance puis elle se met peu à peu en place. Je dois avouer que les nouveaux morceaux m’ont moins plu, la voix du chanteur ayant perdu son aspect agressif. Par contre, dès que le groupe rejoue d’anciens morceaux, on se perd dans les nappes musicales sur laquelle se pose la superbe voix du chanteur.

Serafina - Leprous faisait partie des très rares groupes du dimanche que je ne voulais pas manquer. Leur Metal Progressif me plait énormement et leur dernier opus Coal n’est pas en reste. Alors certes, l’agressivité a quasiment disparu, les headbangs aussi (toute manière le chanteur a coupé ses dreads) mais n’empêche que c’est planant, et vachement fidèle au CD. La voix de leur chanteur est impressionante. Dommage au final qu’ils n’aient joué que si peu de temps.

Truckfighters au Hellfest 2013

Truckfighters au Hellfest 2013

illman - Bon ben là, élu par illman meilleur groupe de Stoner du fest (oui, devant Red Fang). Ils ont commencé leur set par leur ultra tubesque Desert Cruiser (de mémoire), un son bien lourd pour tout de suite montrer qui est le patron. Le gratteux essaye d’aller partout et se fait plaisir en prenant la pose pour les photos. Un groupe à suivre donc.
dabYo - Truckfighters au Hellfest 2013Deuxième groupe de Stoner pour nous, Truckfighters n’était pas franchement un groupe que j’attendais plus que ça. Et pourtant, ce power trio qui a de l’énergie à revendre et qui saute dans tous les sens pendant 30 minutes (à midi!) va m’en mettre plein la vue. Alors certes le guitariste a l’air d’avoir été récupéré complètement bourré au milieu des ordures, mais il a du répondant et mets bien l’ambiance. Le bassiste et chanteur est tout aussi excellent, mais donne carrément l’air de ne pas savoir quand il doit chanter ou non.

Je le disais, je n’attendais vraiment rien de leur part, j’avoue que leurs albums sont loin d’être aussi catchy que ceux de Red Fang, mais ils m’en ont foutu plein la gueule. Des vraies tueries scéniques en tout cas, il manque encore les morceaux aussi aboutis et fédérateurs qu’a Red Fang pour devenir une référence.

Treponem Pal au Hellfest 2013

illman - Sur album je me disais qu’il y avait un truc à faire avec ces gars là. Eh ben je n’ai pas été déçu, un des meilleurs concerts du week-end à mon goût où malheureusement le public a bien eu du mal à rentrer. Pourtant ce n’est pas faute d’essayer de le motiver avec la venue de danseuses plutôt charmantes sur scène.

Treponem Pal au Hellfest 2013

Et puis zut, on a un groupe français d’Indus qui tape et c’est tout ce que j’ai comme réaction du public. Les zikos de Treponem Pal vont enchaîner les titres avec facilité pour livrer une excellente prestation.

My Sleeping Karma au Hellfest 2013

My Sleeping Karma au Hellfest 2013

illman - J’aime le Stoner, j’aime le Doom mais My Sleeping Karma était vraiment too much dans la mollasonerie. Alors oui dans un canapé ça doit juste être énorme, en festival, j’ai pris ça pour une tentative de meurtre sur mon énergie. J’abandonnerais en plein set pour rejoindre le Temple pour Inquisition en cours de route.

dabYo - Plutôt conquis sur CD avec leur album Tri, je n’attendais pas franchement pour autant la prestation de My Sleeping Karma. Avec son orientation clairement lente et atmosphérique, c’est un peu trop lent pour ce début de troisième jour. Ce sera donc allongé qu’on profitera, avec une ambiance complètement tripesque, ce n’est pas le Prog du siècle mais le truc est bien là et c’est franchement sympa à écouter. Malheureusement, ça passe trop vite et il faut déjà se relever.

Inquisition au Hellfest 2013

illman - Ce duo de blackeux prouve à l’aise qu’il n’y a pas besoin d’être une trouzaine sur scène pour assurer. Ils ont servi un Black Metal sauvage et brutal, juste ce qu’il fallait pour se remettre de My Sleeping Karma, pour une prestation que j’aurai aimé plus longue mais d’un autre coté je me suis pointé en plein milieu

Cryptopsy au Hellfest 2013

Cryptopsy au Hellfest 2013

illman - Cryptopsy est donc le seul vrai groupe de Death Metal que je serai allé voir du week-end, j’avais enfin un prétexte pour headbanger sauvagement. Leur dernier opus au titre éponyme sorti en 2012 m’avait bien branché, c’est pourquoi j’avais décidé d’y aller. C’est du Death donc l’auditeur non averti sortira forcément que tout se ressemble (et ils n’auront pas forcément super tort) mais la brutalité de leur musique est une bouffée d’air frais. Le chanteur, qui parle français avec un accent québecois prononcé, insistera un peu trop lourdement sur le fait qu’ils sont indépendant mais en dehors de ça, leur prestation valait le détour. De plus ils ont fait un medley de titres de leurs vieux albums « pour les fans ».

Graveyard au Hellfest 2013

illman - J’ai été déçu par Graveyard, je n’ai tout simplement retrouvé en live ce que j’aimais sur album, ça manquait de peps pour finalement ne me laisser qu’un vague souvenir… Dommage.

Graveyard au Hellfest 2013

dabYo - Je n’attendais pas grand chose de Graveyard si ce n’est peut être de passer un moment sympathique. Leur dernière galette, Lights Out est sympathique sans plus. Tout comme leur live en fait. Certes, on a une voix vraiment caractéristique et un son sympathique, mais ça s’arrête là. Il y a beaucoup de monde sous la tente, mais qu’est ce que c’est mou. La prestation scénique des musiciens est proche du néant, à des années lumière de ce que nous ont offert Truckfighters par exemple, et je regretterai quand même la présence de ce qui semble être un musicien de session, caché dans le fond…

Ihsahn au Hellfest 2013

illman - Ihsahn au Hellfest 2013Les gars de Leprous font leur retour sur scène, cette fois-ci en tant que backing band de Ihsahn, le dandy du Black Metal. Force est de constater qu’ils se débrouillent mieux sur scène en cet après midi que le matin, ils ont aidé à transcender la performance de leur mentor.

Le concert est bon, je voyais Ihsahn pour la première fois sur scène et je ne suis pas déçu du voyage, ce coté soft black progressif fonctionne très bien en live.

Newsted au Hellfest 2013

illman - Que peut on attendre d’un ancien bassiste de Metallica, ce serait l’actuel je répondrais « rien », mais là on parle de Jason Fucking Newsted. Ce musicien aux multiples talents a décidé de faire son comeback sur le devant de la scène avec un album à paraitre qui crie son amour pour le Heavy Metal et c’est ça qu’il a essayé de transmettre sur scène.

On compte au rang de ses futurs hits Soldierhead ou encore Heroic Dose. Ils envoient sec mais le public n’est clairement pas au rendez-vous, j’ai même vu pas mal de f$*!§ s’asseoir pendant son set. Il y aura une petite émulsion à l’intro de Creeping Death et lorsqu’ils joueront en entier cette fois ci Whiplash, des titres de Metallica. J’ai bien aimé ce concert et j’attends l’album de pied ferme.

dabYo - Au retour d’une longue pause qui m’a vu faire un aller/retour à la tente et sous un soleil de plomb, c’est de loin que j’ai pu entendre le concert de Newsted. Je ne connaissais pas le bonhomme, je ne suis pas du tout un aficionado de Metallica, mais je dois bien avouer que ça envoyait du lourd. Les riffs sont parfois carrément géniaux et les morceaux bien groovy. Bref, j’attends de pouvoir y rejeter une oreille au calme.

Korpiklaani au Hellfest 2013

dabYo - Korpiklaani au Hellfest 2013Dernier groupe aux tendances Folk du week-end, Korpiklaani va venir confirmer la nouvelle règle: la Temple déborde de toute part dès que le Folk vient y tenir concert. C’est donc après un long contournement qu’on pourra finalement rentrer et venir apprécier le set du groupe finlandais.

Enfin, apprécier, pas tout de suite car bizarrement les premiers morceaux ne sont pas forcément ceux qu’on attendrait d’un groupe à chanson à boire. Des morceaux relativement lents, où le chanteur chante beaucoup, et qui il faut bien l’avouer, ne sont pas celles que je trouve les plus réussies, loin de là. C’est donc un départ assez fastidieux, mais qui finira par totalement être oublié aux premières notes dansantes.

C’est donc ensuite une déferlante de tubes « dansants » qui s’abat et va complètement ravir le public. Ça saute dans tous les sens, le groupe excelle dans la chanson à boire, et il faut bien avouer que crier Iste! pendant Rauta est un sacré plaisir. Bref, Korpiklaani est définitivement un groupe bien sympathique en live.

Korpiklaani au Hellfest 2013

Voivod au Hellfest 2013

illman - Voivod est un groupe de Thrash Progressif canadien et un absolu must listen pour vous. Le public est clairsemé sous le soleil mais les fans sont là, je reconnait au passage les chansons de leur dernier opus qui vaut vraiment le détour. Phil Anselmo et Jason Newsted feront un passage remarqué sur scène, le temps chacun d’une chanson. Ce concert est donc Phil Anselmo Approved.

Wintersun au Hellfest 2013

dabYo - On reste ensuite sous l’Altar pour Wintersun un groupe qui mélange Power, Death Mélodique et influences Folk Metal. Je dois dire que c’est pas franchement le genre de groupes que j’écoute régulièrement, peut être un peu trop gentillet et pas assez violent. Bon, c’est un poil stéréotypé comme réaction mais finalement ça passe plutôt très bien en concert sans connaître. Par contre, Serafina en a fait de très belles photos.

Buzzcocks au Hellfest 2013

illman - Buzzcocks au Hellfest 2013J’ai dans ma famille des adeptes du punk qui m’ont intimé très fortement d’aller voir Buzzcocks en concert. Ce vieux groupe macuniens malgré son âge en a encore sous le manteau et c’est en full technicolor qu’ils nous ont délivré leur Punk Rock tout droit revenu du fond des âges de la crête. Ils enchainent à vitesse grand V et ma méconnaissance de leur disco me laisse dans un premier temps dubitatif. Mais je fini par sauter au rythme de leurs chansons assez rapidement. Grand moment lorsqu’ils entameront leurs grands succès comme Orgasm addict et Ever fallen in Love. Un très bon concert, si l’on excepte le mec qui m’a renversé du rosé DANS la poche (nan mais genre).

Dark Funeral au Hellfest 2013

dabYo - On enchaîne ensuite avec Dark Funeral et son Black Metal suédois qui viennent fêter leurs 20 ans de carrière. On regrettera d’abord de voir à quel point le public est clairsemé, on a franchement du mal à se dire qu’on est un dimanche à 19h30. Et quand on compare au peuple qu’il y avait pour Korpiklaani, on frôle carrément le ridicule. Ça mettra d’autant plus mal à l’aise lorsque le chanteur balance le titre des nouveaux morceaux dans l’indifférence générale, recevant à chaque fois un blanc monumental. Au point qu’on aimerait qu’il arrête de parler et que le groupe enchaîne les morceaux sans discontinuer.

Dark Funeral au Hellfest 2013

Et quels morceaux. Du Black Metal comme on les aime, dur, froid et qui en fout plein la tronche encore une fois. Sans égaler la qualité de la prestation de Koldbrann, on ne pourra que louer le set de Dark Funeral. Pas un faux pas, une prestance scénique au rendez vous, bref, sans aucun doute le deuxième meilleur groupe de Black du week-end. Mais quel désert parmi les spectateurs…

Moonspell au Hellfest 2013

dabYo - Moonspell au Hellfest 2013Programmés au Motocultor 2013, on ne pensait pas rester regarder les portugais, d’autant que leur prestation au Hellfest 2009 ne m’avait clairement pas emballé. J’avais un souvenir de quelque chose de lent, long, chiant. Du coup, quelle ne fut pas ma surprise de me voir complètement happé par leur prestation.

Moonspell va nous envoyer du lourd, du lent certes mais complètement prenant. Les riffs sont entraînant, il y a quelque chose de limite militaire un aspect qu’ils partagent avec d’autres groupes que j’adore comme Septic Flesh, Rotting Christ ou encore Behemoth. Alors certes, on est sensé être face à du Gothic Metal, mais c’est bien cet aspect là qui m’a complètement conquis. Je ne connaissais quasiment aucun titre, n’avais aucune envie de les regarder… Mais je suis quand même resté, malgré la fatigue d’un dimanche soir, à headbanger tout du long.

Danzig au Hellfest 2013

illman - Tu veux du légendaire, on t’en ramène à l’aise. Au moins 20 ans d’absence, c’est sous la tente de la Valley que Danzig joueront suite à une embrouille d’horaires et de management grâce à Ghost qui a bien voulu changer d’horaires avec eux. En plus de ce moment historique, c’est aussi l’anniversaire du Motherfucking Glenn Danzig, on s’attends donc à du lourd.

Danzig au Hellfest 2013

Les prestations du sieur étant réputées assez variables, j’avais un peu peur mais cela s’est vite envolé lorsqu’il est apparu sur scène  sur l’intro de son album solo Black Aria, Overture of the rebel angels, dans une forme à avoir bouffé du lion. Les hostilités seront lancés par le discutable Skincarver tiré de leur album Circle of Snakes (son moins bon à mon avis) avant qu’ils ne poursuivent avec ses plus grands « classiques », Twist of Cain en tête. Cette première partie du show a envoyé du gras qui aura ravi les fans de la formation.

Viendra ensuite le moment le plus anthologique du concert, le groupe va reprendre du Misfits, l’un des premiers groupes de Glenn, qui n’avait jamais été joué en France. Pour cela, Doyle, une montagne de muscle d’au moins deux mètres, ex-membre de Misfits va les rejoindre sur scène et dominer le public de sa présence. Je ne connais pas bien Misfits mais j’ai quand même pris mon pied notamment sur Last Caress qui est une tuerie qui sera reprise en cœur par le public. Le temps ensuite de quelques titres de Danzig pour finalement arriver au premier rappel où le public pourra beugler Mother et un second rappel dédié à Misfits.

J’ai l’impression d’avoir vécu un moment d’histoire dans la fosse de ce concert, c’était juste dantesque. Ce concert est Phil Anselmo Approved.

Volbeat au Hellfest 2013

illman - Le pari de coller ces danois d’origine en tête d’affiche était assez osé, après tout leur aura a difficilement pénétrer les frontières françaises alors qu’ils trustent les scènes du reste de l’Europe. Mais que voulez-vous, apparemment on est une « exception culturelle ». Pourtant ils ont tout d’un grand, le show va dépoter et puis un groupe qui invite Barney de Napalm Death sur scène a forcément la classe. Je penses que c’était encore un peu tôt pour qu’ils headlinent sur un aussi gros festival en France mais je sens qu’ils ont converti du monde ce soir là. Il leur manque aussi un peu plus d’animation sur scène, en tout cas plus que deux backdrops qui se battent en duel.

Punish Yourself au Hellfest 2013

dabYo - Après une pause plus que méritée, on se dirige pour la première fois du week-end vers la Warzone, nouvelle formule. On avait jamais vraiment mis les pieds devant cette scène jusqu’alors et le public était venu en masse pour venir voir Punish Yourself. Les français nous avaient complètement conquis lors de leur passage au Printemps de Bourges, du coup on était assez impatients. Mais la fatigue aidant, c’est finalement de loin qu’on assistera à leur show.

Il est difficile de parler de la qualité de leur musique tant le son, aussi éloigné de la scène, n’était pas franchement d’assez bonne définition. Mais bon, leur musique s’apprécie même dans d’aussi mauvaises conditions et on trouvera suffisamment d’énergie pour rester dans l’ambiance, jusqu’au génial et traditionnel Gay Boys In Bondage. La prochaine fois, on rentrera dans la Warzone.

Ghost au Hellfest 2013

dabYo - C’est initialement avec Atari Teenage Riot que nous voulions terminer le Hellfest 2013… Mais les concours de circonstances auront voulu que Ghost se retrouve sur une MainStage (what) en tant que tête d’affiche (the) pour clôturer le festival (fuck). Du coup, nous qui voulions les voir sous la Valley pour une ambiance un peu plus fermée qu’au Sonisphere France, c’était raté. Enfin, mieux vaut les voir de nuit qu’en plein jour à 15h, c’est certain.

Ghost au Hellfest 2013

Le set sera un peu plus long cette fois, avec notamment un morceau de plus mais surtout un énorme problème technique en plein milieu, qui cassera un poil le dynamisme du concert. Ce qui me faisait le plus peur, c’est qu’un groupe aussi particulier se retrouve en dernier à clôturer le show. Il faut bien avouer que la plupart des gens n’avaient aucune idée de ce qu’ils venaient voir et les premières minutes verront tout de même un paquet de désertions. Reste que les autres vont finir par s’y faire, et que le groupe aura même droit à la sympathie du public suite aux problèmes techniques.

Les fans étaient en tout cas là et la prestation de Ghost était plutôt très bonne, beaucoup moins catalogue que lors de leur passage au Sonisphere. Alors je ne sais pas si c’est parce que le son était moins bon, mais le chanteur donnait plus l’impression de pousser de la voix, ce qui est plus qu’agréable. Au final, une excellente clôture.

illman -

MainStage02 du Hellfest 2013

La MainStage02

Troisième fois que je les voyais, seconde fois cette année, Ghost fait partie de mes groupes préféré et l’horaire de 1h à 2h sur une MainStage récupérée grâce à Danzig est une véritable aubaine pour le groupe qui peut prouver que oui, ils peuvent être tête d’affiche en MainStage. Fort de deux opus à présent, leur set est assez identique à celui du Sonisphere mais en plus long vu qu’ils avaient 20 mins supplémentaires.

Papa Emeritus conduit sa messe noire en distillant au compte goûte ses commentaires pour la plupart destinés à faire rire le public. On déplorera les divers problèmes techniques qui entraveront la prestation du groupe qui clôturera finalement le festival sur son géniallissime Monstrance Clock. Ce concert est Phil Anselmo Approved.

Hellfest 2013 Jour 3

dabYo - Et voilà une nouvelle édition de terminer. Finalement le plus fatiguant dans le Hellfest, c’est d’en écrire les reports. J’ai pu du coup remarquer à quel point ce samedi était anthologique et restera sans doute pour moi dans les meilleurs jours de fest toutes catégories. Enchaîner autant de groupes que j’adore, c’était franchement le pied. Je regretterai toujours un peu mon rendez-vous raté avec Finntroll. J’ai déjà parlé en long et en large de l’organisation, du coup je n’y reviendrai pas. See you next year.
illman - J’étais en meilleure forme cette année j’ai donc pu enchainer beaucoup plus de concerts avec des moments forts, le concert de Danzig, et d’excellentes découvertes, Kolbrann et Truckfighters en tête. Les têtes d’affiches étaient plus attirantes aussi, ça explique en partie. La présence absolument omnipotente de Phil Anselmo sur les bords de scène le dimanche a été un régal pour les fans de Metal. Je pourrais râler sur les sanitaires et dire que c’est pas encore ça mais ce serait tirer sur une ambulance. Vite, l’édition 2014 !

En attendant l’année prochaine, vous pouvez retrouver toutes nos photos et reports avec le tag HellReport 2013. Stay Heavy, et merci de nous avoir lu.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • illman a écrit le 8 août 2013 à 14 h 19 min:

    Au passage, le premier album de Newsted, Heavy Metal Music est sorti le 06/08 et il est plutôt pas mal.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?