Hellfest 2013: Jour 2 [HellReport13]

dabYo dans Concert, Musique le 19 juillet 2013, avec 1 commentaire

Après une très belle première journée, le Hellfest 2013 s’annonçait plutôt chargé et plein de bonnes choses pour ce samedi. Beaucoup de Black comme la veille, mais surtout des groupes qu’on attendait de pieds fermes, que ce soit Finntroll et Rotting Christ sous la Temple ou Candlemass et My Dying Bride sous l’Altar.

Hellfest 2013 Jour 2

Mais c’est malheureusement sous la pluie qu’une bonne partie de ce deuxième jour va se dérouler. Assez éparses au début, les averses atteindront un bon rythme au point de nous décourager de toute sortie vers les MainStages. Il n’y avait de toute façon pas grand chose à s’y mettre sous la dent, seul Korn nous intéressait franchement. Les photos de la deuxième journée du Hellfest 2013 sont disponibles, place aux reports.

Regarde les Hommes Tomber
Justin(e)
Attentat Rock
Surtr
Koldbrann
Equilibrium
The Old Dead Tree
Witchcraft
Kampfar
Rotting Christ
Red Fang
My Dying Bride
Finntroll
Candlemass
Immortal
Kiss
Bad Religion
Korn

Regarde les Hommes Tomber au Hellfest 2013

Regarde Les Hommes Tomber au Hellfest 2013

illman - Adeptes du Doom/Sludge, réveillez-vous !! En tout cas, c’est ce que j’aurai pu dire pour motiver mes comparses de se lever à l’aube pour aller voir ce combo français qu’est Regarde les Hommes Tomber. Recelant d’énormes qualités et se hissant au niveau des pontes du genre comme Amenra, ils m’ont permis de me réveiller en headbangant sur un son lourd et un chant crié et flippant, le tout en ayant une présence scénique aussi intense que le groupe précédemment cité.

Justin(e) au Hellfest 2013

illman - Justine au Hellfest 2013Revenons à mes premières passions avec le Punk Rock. J’avais déjà vu Justin(e) en 2006, en première partie de Guerilla Poubelle et j’avais beaucoup apprécié. 7 ans plus tard, je les revoies sur une plus grande scène et avec un temps de chien. Et je n’ai pas changé d’avis.

Les punks de Trellière envoient du bois et même si je les ai trouvé moins sauvage que la première fois (l’âge amène la sagesse sans doute) ils ont servi un set qui rempli le cahier des charges du punk, on s’marre, on scande des conneries et on pogote, bref, nickel.

Attentat Rock au Hellfest 2013

dabYo - Il pleut, nous sommes à l’abri et avons les moyens de boire du café… Et c’est ainsi qu’on rate Regarde les Hommes Tomber et que l’on se retrouve devant Attentat Rock. Un groupe comme on en voit souvent au Hellfest les matins: du Heavy assez classique et pas franchement marquant, français et avec quelques années déjà au compteur. Je dois dire que je ne connaissais pas du tout, mais comme ils viennent d’Avignon, je dirai que c’était cool.

Surtr au Hellfest 2013

Surtr au Hellfest 2013

illman - N’y allons pas par quatre chemins, Surtr c’est simplement le meilleur groupe de Doom du week-end pour moi (oui oui, devant Candlemass), en même temps la concurrence n’était pas vraiment présente sur le segment. La formation française nous sort un bon gros doom old school, juste comme je l’aime. Ils essuieront un léger problème technique comme pas mal d’autres groupes ce week-end là.
Serafina - Surtr propose du Doom aux riffs assez prenants même si on n’aime pas le genre. Le groupe est un peu statique mais on lui pardonne vu l’heure.

Koldbrann au Hellfest 2013

Koldbrann au Hellfest 2013

illman - Mon concert préféré de Black Metal du fest et ce sans connaitre autrement que via quelques morceaux écoutés à la va-vite au préalable. Les gars en veulent, ils sont énervés, transpirent leur coté malsain et assènent des riffs lourds. Un bon gros kiff dont le seul défaut aura été d’être trop tôt dans la journée.

Je profiterai assis ensuite du Blackened Death Metal de Monstrosity, qui avait une sacrément bonne présence sonore sous la tente.

dabYo - Koldbrann au Hellfest 2013Les changements de running-order ont parfois du bon, c’est ainsi qu’au lieu d’aller voir Uncle Acid and the Deadbeats en zappant Koldbrann, nous nous sommes retrouvés sous la Temple pour leur passage. Et on a vraiment bien fait. Je ne connaissais pas un seul morceau du groupe, je ne les avais jamais écouté. Mais quelle claque.

Leur Black est de ceux qu’on pourrait qualifier de broyant, les rythmiques sont puissantes et la noirceur de la musique nous prend tout de suite. Ils ont beau passer après Carpathian Forest qui jouait la vieille, ils m’ont mis une claque énorme, bien loin de leurs prédécesseur. C’est simple, leur prestation était un quasi sans faute et m’a semblé bien trop courte… Un groupe que je suivrais assurément. On regrettera simplement une présence scénique assez chaotique, la plupart des membres se retrouvant sur le même côté de la scène, au dépend d’une partie du public donc.

Equilibrium au Hellfest 2013

dabYo - Premier groupe Pagan de la journée, Equilibrium m’avait plutôt assez convaincu sur CD: des musiques entrainantes, une voix black et le tout de manière très carrée. Ça va fortement se ressentir dans leur show qui est maîtrisé du début à la fin. La pluie aidant sans doute, le public est énorme et c’est sans doute le premier concert vraiment bondé du week-end pour la Temple. Ça saute dans tous les sens et ça répond franchement bien, on aura même droit à quelques wall of death en veux-tu en voilà.

Equilibrium au Hellfest 2013

Après il faut bien avoué que si c’est très carré et bien joué, on est face à de la musique ultra-accessible et à la variation entre les titres pas franchement énorme. On aura même la chance de voir quelques blackeux dans tous leurs états face à cette daube qui fait honte à leur style. C’est certains qu’on est loin de la noirceur du Black, mais c’était un moment bien agréable, n’en déplaise à ses nombreux êtres tolérants.

illman - Equilibrium au Hellfest 2013S’il y a bien un groupe qui a bien profité du temps moisi du samedi, c’est Equilibrium qui a vu se remplir la tente de manière assez phénoménale vu l’heure. Il parait que c’est du Black Pagan, mais je le mettrais bien dans le même panier que les groupes de Folk par moment.

Même si je ne suis pas capable d’apprécier leur musique, je leur reconnais les qualités suivantes, c’est enjoué, ça bouge dans tous les sens et surtout ils arrivent à avoir des réactions du public facilement, un concert avec une bonne ambiance tout compte fait.

The Old Dead Tree au Hellfest 2013

Serafina - The Old Dead Tree fait partie des groupes qui jouaient lors du tout premier concert auquel j’ai assisté de ma vie: Epica à Tours en 2007. Du coup, je sais pas, je garde une certaine sorte de nostalgie. Le groupe joue ici leur album The Nameless Disease en entier à l’occasion de son dixième anniversaire et de leur reformation. J’aime assez l’album que j’écoute régulièrement, je suis donc allée les voir avec pas mal d’espoirs.

The Old Dead Tree au Hellfest 2013

Et bien, ce ne fut pas réellement à la hauteur des attentes. Le groupe est assez statique, il n’y a pas grand chose qui se dégage, et niveau justesse, c’est pas vraiment ça, particulièrement au niveau du chant. Le mixage n’aidant pas non plus. Alors certes, c’était leur premier concert depuis 10 ans ou presque, on verra ce que ça donne au Motocultor 2013, mais personnellement je suis retournée m’asseoir.

Witchcraft au Hellfest 2013

illman - Découvert l’année dernière avec leur galette Legend, le Stoner 70s de Witchcraft avait su me convaincre sur album, il restait à passer l’épreuve du live. Premier le constat, le chanteur est simplement hallucinant, il a l’air totalement possédé et arbore des gimmicks de dingue, il me fait penser à un Zach de la Rocha déglingué. Il nous encouragera à aller acheter le merch du groupe afin qu’ils puissent nourrir le batteur qui est lui aussi un cas scénique, il se désape, allume des bâtons d’encens. Bref y a toujours un truc à voir.

Kampfar au Hellfest 2013

Kampfar au Hellfest 2013

dabYo - J’avais un très vague souvenir du passage de Kampfar au Hellfest 2010, des types en sang et une musique qui me laissait perplexe… En fait, je les confondais avec Moonsorrow et quelle ne fut pas ma surprise de voir un colosse et ses énormes bracelets à pics arriver sur scène.

Kampfar au Hellfest 2013Cette année et contrairement à leur passage au Hellfest 2010, la setlist était complètement Black Metal et il fallait vraiment connaître le groupe pour suspecter ne serait-ce qu’une touche de Pagan. Mais après la claque que m’avait mis Koldbrann j’ai trouvé Kampfar horriblement plat, un ou deux morceaux ayant peine à remonter le niveau.

Le tout étant empiré par le charisme du leadeur du groupe, qui sentait beaucoup trop le bisounours pour paraître crédible avec ses énormes pics… Franchement, les blackeux doivent arrêter de remercier le public pour être là entre chaque morceau. Soyez dark bordel !

Rotting Christ au Hellfest 2013

illman - Excellente surprise scénique que ce groupe de Black Metal grec. On se laisse aisément porter par les morceaux du groupe et j’avoue ne pas avoir vu passer le temps en leur compagnie, au point que j’ai peut-être un peu plané vu que je n’ai pas l’impression d’avoir passé 50 minutes devant la scène.

Rotting Christ au Hellfest 2013

dabYo - Rotting Christ était avec Finntroll le groupe que j’attendais le plus de cette édition 2013. Ils avaient 50 pauvres petites minutes pour passer sous la tente et m’en mettre plein la vue. Certes, on les avait vus il y a quelques temps maintenant, mais je n’en ai aucun souvenir. Comme bien souvent.

Rotting Christ au Hellfest 2013Le groupe est passé d’un Black Metal assez traditionnel à une version Symphonique quasiment mystique, avec des airs entraînants et complètement hypnotiques. J’avais très hâte d’entendre les morceaux de ces derniers albums, mais la setlist n’en contiendra que trois. Qu’à cela ne tienne, le set était tout simplement mystique et jubilatoire. Pas de temps morts, les grecs déballent leurs gros riffs, nous en balancent plein la gueule, donne le rythme en se tapant le torse et headbanguent comme des malades. Bien que chantant et jouant de la guitare, Sakis Tolis se transcende et a une présence scénique qui n’a rien à envier à un Nergal.

Rotting Christ finira avec Noctis Era aux riffs et à la rythmique complètement primale et abrutissante qui permettra aux metaleux de finir en beauté leurs cordes vocales. Le meilleur concert de ce Hellfest 2013.

Red Fang au Hellfest 2013

illman - Des bons gros bûcherons du Stoner ont pris d’assaut la Valley, attirant dans leur sillage une belle ribambelle de blaireaux dans la fosse. La tente était pleine à craquer pour se déchaîner sur leurs gros hits de fous furieux comme Hank is dead ou encore Prehistoric Dog. En résumé, excellente prestation musicale mais public foireux.
dabYo - A cause de l’annulation de Masters of Reality, les stoneux de Red Fang ont été décalés dans un de nos trous, ce qui n’est pas pour me déplaire puisque j’aime beaucoup le groupe depuis que je les ai vraiment écouté. Mais ce groupe ne nous est pas inconnu puisque nous les avions déjà vu au Hellfest 2011 ! Ils ont depuis sorti leur deuxième galette sur laquelle figure un paquet d’excellents morceaux.

Red Fang au Hellfest 2013

Et ça c’est bien vu lors du show, la fanbase a énormément grandi depuis 2011 et l’accueil du public est vraiment chaleureux. Il répond avec entrain aux nombreux tubes du groupe, certains faisant un vrai ras de marré. Il faut dire que le groupe est vraiment efficace sur scène, les musiciens sont contents d’être sur avec nous et l’alternance du chant entre le guitariste et le bassiste rend la prestation somme toute dynamique. Un très bon concert en tout cas, mais vu le succès, ça ne serait pas étonnant de les revoir sur une MainStage la prochaine fois.

Serafina - Red Fang, c’est du metal bien trop joyeux, par des gens qui ont l’air de s’éclater.Moi j’aime mon Metal comme mon café, noir et déprimant.

My Dying Bride au Hellfest 2013

Serafina - Après Red Fang, je dois l’avouer, je n’avais qu’une envie: venir prendre une bonne dose de désespoir. Et pour cela, quoi de mieux que le groupe anglais My Dying Bride ? Le groupe, que j’avais déjà vu en 2010, propose un Doom/Death à fleur de peau, littéralement porté par Aaron Stainhorpe, leur chanteur qui a malheureusement opté pour le crane rasé.

Photo My Dying Bride au Hellfest 2013

Un concert de My Dying Bride est intense, si vous arrivez à entrer dans leur musique. Comment ne pas être fasciné par Aaron, qui avoue lui même que les concerts sont éprouvants tellement il vit ses morceaux ? Comment ne pas trouver Lena leur bassiste tellement froidement classe ? My Dying Bride fait du doom dépressif, et le fait bien. C’est un vrai moment hors du temps, hors du Hellfest, comme si tout le brouhaha autour n’existait plus, et qu’il n’y avait que cet horizon noir devant vous. Et croyez moi, j’adore ça.

Finntroll au Hellfest 2013

dabYo - Comment dire ? Finntroll c’était le groupe que j’attendais à ce Hellfest 2013. Celui que je ne voulais pas rater, le seul pour lequel j’étais prêt à rater n’importe quel autre groupe du week-end. J’avais d’excellents souvenirs de leur dernière tournée, où on les a vu une première fois au Hellfest 2010 et une seconde au festival de Limoges. J’avais donc d’énormes attentes, peut être un peu trop.

Le groupe a vu sa base de fans s’élargir depuis leur dernier passage, deuxième tête d’affiche de la Temple pour la journée, juste avant les mastodontes que sont Immortal, la tente était pleine à craquer bien avant le début de leur set. On a beau eu venir au plus tôt, on est relativement loin de la fosse. Et pourtant, on est déjà bien serré et l’ambiance est plus qu’au rendez-vous. Le public est venu voir les finlandais, ça se voit.

Sauf que voilà, les conditions ne sont franchement pas idéales. On est serré certes, mais aussi très loin, et on ne verra rien à la scène quasiment, une sorte de flou artistique où sueur et fumée vont se mêler. Le son n’est malheureusement pas en reste, il était franchement relativement mauvais et même en connaissant par cœur l’ensemble de la setlist, on aura la quasi impression d’écouter le même pouetpouet Metal. Frustrant.

Finntroll au Hellfest 2013

Alors certes, c’était relativement bien et je pense que ça venait plus de mes énormes attentes qu’autre chose. Mais voilà, j’en attendait plus de Finntroll. Reste que le groupe a définitivement fini sa mue, complètement cohérente certes, mais où l’aspect Black de leur Pagan est bien loin. En espérant qu’ils passent sur une MainStage l’année prochaine.

Candlemass au Hellfest 2013

Candlemass au Hellfest 2013

illman - Candlemass était attendu au tournant, un chanteur ça ne se change pas comme ça. Mats Leven réussit ici un tour de force, on croirait presque qu’il est le chanteur d’origine du groupe. Il a pris possession de la scène avec aisance et donne de la voix sur des morceaux qui semblent tailler pour lui. Le set fait honneur au dernier album avec pas moins de 4 pistes, ça a eu le malheur de me paumer un route étant un adepte de Epicus Doomicus Metallicus. Pour les sceptiques, sachez que Solitude en clôture de concert a juste été un des meilleurs moments du festival.

dabYo - Candlemass c’est un peu mon cauchemar depuis leur prestation horriblement plate au Hellfest 2010. Et c’est un tout autre groupe que j’ai vu. Mats Leven a réussi le tour de force de me faire presque apprécier un concert de Doom, et ça, c’est franchement pas rien. On regrettera le petit problème technique sur le premier morceau.
Serafina - Soyons honnêtes, mes raisons d’aller voir Candlemass, ce jour là, ne tenaient qu’en deux mots : Mats Leven. Candlemass, je les avais vus en 2010, et j’avais détesté. Mais voilà, qu’ils virent leur chanteur et prennent à la place Mats Leven, que j’avais vu plusieurs fois au sein de Therion, et qui est un de mes chanteurs préféré, et tout de suite c’est autre chose !  Et c’est dingue comme un chanteur peut tout changer. Mats insuffle le dynamisme qui manquait cruellement lors du set avec Lowe en 2010. En plus de ça, il chante très bien les morceaux du groupe, quelque soit l’époque. Solitude et Time is Black sont majestueuses, et valent réellement le coup.

Candlemass au Hellfest 2013

Immortal au Hellfest 2013

illman - Brulez vos idoles !!! Imaginez, on vous propose d’aller voir des légendes en concert, vous n’allez pas dire non ? Ben là je n’ai pas pu m’empêcher parce que bon, Battle in the North, c’est juste une grosse tuerie albumesque. Bon déjà ils n’ont pas joué de chanson de cet album mais le son n’étant pas bien terrible de toute façon. Ils se sont un peu trop lâchés sur la fumée, donc on ne voyait pas grand chose a fortiori quand on est placé assez loin. Pour ce que j’ai pu en voir, Immortal se sont gamelés de leur piédestal.

Kiss au Hellfest 2013

dabYo - Après le relatif ennui qu’avait provoqué Kiss lors de leur passage au Hellfest 2010, il était évident que je n’avais aucune envie de les revoir. Mais bon, on est passé à côté vers la fin et j’ai été obligé de faire l’affreux constat: il s’agit du même show, avec sans doute la même setlist, et surtout, les mêmes animations. Un vrai calvaire donc de les voir refaire encore une fois les mêmes mini animations… Voilà que je fais un accord sur ma guitare et que j’attends que la foule soit en délire et crie pendant des minutes qui semblent interminables. Bref.

Bad Religion au Hellfest 2013

illman - Quel meilleur moyen que d’aller voir son groupe de Punk préféré de tous les temps pour voir s’envoler la fatigue. Si vous avez été biberonné au Punk Rock, vous vous deviez d’y être et puisqu’en plus ils étaient pour leur tournée True North, on ne se limitait pas un à concert best-of. Même si pour le coup les 6 extraits de l’album pourrait en faire partie (et constituent aussi 1/3 dudit album).

Bad Religion au Hellfest 2013

Je sais qu’on est jamais dépaysé avec un album de Bad Religion mais les nouvelles chansons marchent super bien en live, il n’y a qu’a voir Past is Dead ou Fuck You pour voir qu’on a affaire à des futures classiques live. On regrettera que le groupe ait fait l’impasse sur son avant-dernier album, j’aurai bien aimé un Someone to Believe. Le groupe enchaînera les titres par petits groupes avant de prendre des pauses pour balancer des vannes, Jay Bentley (le bassiste) était d’ailleurs particulièrement en forme, notamment quand il a décidé de se moquer des autres têtes d’affiches notamment Kiss dans une imitation qui aura bien fait marrer le public. Greg par contre était un poil dans le gaz, on aurait dit qu’il encaissait un décalage horaire même s’il assurait parfaitement les chansons, ses autres interventions étaient un peu molle.

Pour se marrer, les mecs de NoFX sont venus se marrer à jouer le début de Fuck Armageddon… This is Hell provoquant un moment bien idiot. Je suis donc ressorti encore plus fan que ce que je n’étais avant du concert, j’ai même préféré ce live à la fois précédente où je les avais vu en 2010 pour la tournée de leur 30 ans de carrière.

Korn au Hellfest 2013

dabYo - Korn au Hellfest 2013Après deux annulations et des embrouilles autour du cachet, Korn est finalement revenu sur la scène du Hellfest. La MainStage pour être exact et où le groupe va nous proposer le même concert que celui que l’on avait pu voir au Sonisphere France 2013, avec une chanson en plus. Pas franchement un reproche tant on avait été conquis sur ce premier festival, nous n’avons pas hésité une seconde à retourner les voir aussi tôt.

La prestation était carrée, d’un très bon niveau, et bien que je ne sois pas franchement un fan du groupe, j’ai vraiment apprécié les revoir. Autant dire qu’il fait partie des nouvelles références que j’irai voir avec plaisir en festival. Finalement, le seul vrai regret sera de ne pas avoir droit à un petit mot ou à une explication. Il y a certes eu une conférence de presse, mais bon, ça aurait fait grand seigneur.

Serafina - Après la prestation du Sonisphere France 2013 qui m’avait vraiment beaucoup plu, j’ai fait une grosse cure de Korn, et je suis retournée les voir au Hellfest. Cette fois ci pas de photos, j’y suis allée en festivalière et c’était encore mieux. Alors oui, ça reste un show très carré avec quasiment la même setlist, mais ça reste tout aussi génial.

Korn au Hellfest 2013

Ce début sur Blind, ce Falling Away, ce Freak, bref, le groupe est déciment en forme, vocalement Davis est au top, leur bassiste Fieldy est toujours très dynamique, même si il se prendra une vilaine chute. La fosse est plutôt jeune, et je me sentait un peu vieille, mais qu’importe. Pour ce Hellfest 2013, Korn sera définitivement un de mes meilleurs concerts. Tout ce que j’ai pu dire au Sonisphere reste d’actualité : une setlist Best Of pour le retour de Head, une énergie admirable, une intensité palpable et un groupe qui semble content d’être la. Deux choses sont sures : Korn est remonté dans mes stats Last.fm et si ils se retrouvent à l’affiche d’un festival où je vais, je ne les manquerais pas !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • MarineRêve a écrit le 19 juillet 2013 à 20 h 03 min:

    Un peu nostalgique tout de même! Korn en concert, c’est juste énorme! Je ne les avait jamais vu, c’était top!

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?