Comme l’année dernière, cet avant dernier week-end de juin nous avons pris la route pour une petite bourgade de la région nantaise. Clisson, petite commune sympathique voit chaque année des hordes de gars à cheveux longs bardés de clous sur leurs blousons noirs débarquer. Pourquoi ? Pour trois jours de Metal au sein du Hellfest, le plus gros festival Metal de France. Né en 2006, suite du Furyfest, le Hellfest a réussi à faire sa place et sa renommée dans le monde des festivals européens. Cette année encore, des grands noms étaient à l’affiche: Kiss, Deftones, Alice Cooper, Motörhead ou encore Slayer.

Hellfest 2010 Jour 1

72 000 personnes ont passé les grilles du festival cette année, soit environ 20-25 mille personnes par jour, et l’organisation déjà bonne l’année dernière s’est encore améliorée: des toilettes nettoyées 2 fois par jour, des toilettes réservées aux filles, un Extreme Market plus grand, etc. Bon, hein, on ne déroge pas aux habitudes, on a mal dormi, entourés par des mecs qui hurlaient « On est pas a la plage » ou « Libérez l’apéro » pendant toute la nuit. En faite, ils hurlaient d’autres choses, mais je n’ose vraiment pas les retranscrire ici. On a bouffé des barres de céréales pendant trois jours. Mais l’important, c’est la musique alors on vous propose un live report de la première journées du Hellfest 2010 ! Une journée qui s’annonçait assez light après tout.


69 Chambers
Swallow the Sun
Finntroll
Kampfar
Infectious Grooves

69 Chambers au Hellfest 2010

69 Chambers au Hellfest 2010

Bien que nous nous soyons levés assez tôt, il y a tellement de monde à l’entrée que nous loupons Gorod qui passe pendant que nous attendions d’entrer. On commence donc avec 69 Chambers, les remplaçants de Earth Crisis. C’est du Rock Metal plutôt accessible, joué par un trio de guitariste/chanteuse, bassiste et batteur. Ils sont épaulés ici en live par un deuxième guitariste, apparemment Tommy Vetterli de Coroner, mari de la guitariste.

Leur musique est très rock, assez accessible et pas prise de tête. Ceci dit, les deux filles sont loin d’êtres potiches et ça, ça fait plaisir ! Bref, un groupe sympa pour un début de festival. Bon au deuxième morceau, le mec devant moi, d’un certain âge, me tombe littéralement dessus. Coma éthylique. Je sais pas vous, mais dans le genre ça commence fort. Dommage au final que nous soyons arrivés à la fin de leur show.

Swallow the Sun au Hellfest 2010

Swallow The Sun au Hellfest 2010

Après c’est au tour Swallow the Sun, un groupe de Doom/Death. Bon, alors le Doom en plein midi c’est le truc le plus casse-gueule. Ce genre de musique atmosphérique et très portée sur l’ambiance va généralement mieux a des atmosphères sombres (sous la tente ou la nuit). Cependant, étonnamment, Swallow the Sun s’en sort très bien. Ils réussissent à faire vivre leur Doom. Ils nous sortent une bonne prestation, fidèle. Ça pèse un peu niveau ambiance et le public est plutôt calme. Niveau prestance scénique, les membres n’ont pas l’air content, et sont limite flippant à regarder le public droit dans les yeux, surtout le claviériste.C’est en tout cas un bon show et je vous invite à découvrir le groupe si vous ne connaissez pas. Pour une fois, en plus, le claviériste est mis en avant et n’a pas l’air ridicule.

On loupe Evile,et on regarde de loin Mass Hysteria. Le groupe français sert son Metal Fusion a un public déjà conquis. Nous, c’est vraiment pas notre came, mais on ne peut pas renier l’énergie dégagée par le chanteur. Ça fait plaisir de l’entendre parler français d’ailleurs, les groupes tricolores sont rares durant le festival. Bon il parle un peu trop à mon goût, avec un discours très proche du populisme. Nous n’avons pas plus aimé que cela, mais les personnes qui appréciaient le groupe à la base ont été contente du concert. La foule était très réactive et nombreuse.

Ils devaient être suivis par Walls of Jericho, un groupe de Hardcore. Sauf que les mecs que nous voyons faire la balance n’ont pas trop une tête de coreux. Les cheveux blonds longs, les peintures de guerres. L’annonce à la fin de Mass Hysteria confirmera. Walls of Jericho a des problèmes d’avions, alors Finntroll va jouer à leur place.

Finntroll au Hellfest 2010

Finntroll au Hellfest 2010

Une annonce faite un peu à l’arrache, heureusement que nous n’étions pas partis faire autre chose… C’est donc Finntroll qui s’avance. Pas de doute, c’est bien des mecs qui jouent du folk, le pagne et les cheveux en témoignent. Et que dire. J’attendais ce concert, et je n’ai pas été déçue. Le combo finlandais est tout ce qu’il y a de plus énergique sur scène, surtout le chanteur à vrai dire, qui en éclipse les autres. Les morceaux épiques sur fond de polka sont électrisants et le public réagit à fond. Bon, malheureusement, on entend assez peu les claviers, j’ai même mis plusieurs morceaux à remarquer qu’ils avaient un claviériste…

Alors oui,on s’est pris trois slammers dans la gueule, mais qu’est ce que c’était bon. Entre les morceaux cultes, Trollhammaren, et ceux du dernier albums c’est un set sans fausse note, affreusement trop court à mon goût mais qui saura convaincre les plus perplexes. Le public est lui aussi convaincu en tout cas, et rester dans les premiers rangs n’était vraiment pas de tout repos. A revoir.

Kampfar au Hellfest 2010

Passer après Finntroll a donc tout du défi, surtout lorsqu’on est un groupe d’un genre plutôt similaire. On va en effet voir Kampfar sous la Rock Hard Tent, c’est un groupe de Pagan Black Metal norvégien lui aussi, et on loupe donc KMFDM. Pas de regrets car Kampfar est bon et efficace. Avec un son beaucoup moins festif que Finntroll, plus lourd et plus statique sur scène. L’atmosphère est plus mélancolique. Je ne connaissais pas le groupe avant, mais c’est une excellente découverte. Bon encore une fois, on vérifie l’adage comme quoi les folkeux sont des beaux gosses, car le chanteur de Kampfar a un petit air à la Sawyer.

On regarde de loin Deftones faire leur show avec une immonde chemise rose pour le chanteur. Deftones est une des têtes d’affiche mais joue relativement tôt dans la soirée, et pour cause, ils ont un autre fest le lendemain à plus de 1 000 kilomètres. Ensuite direction Insahn, sur les conseils de Takechi. Nous ne connaissions pas, et c’est pas le concert qui va nous faire changer d’avis. En gros, j’ai eu l’impression d’entendre du bruit pour du bruit. Mauvaise balance du son d’après Takechi, je n’en sais pas plus. Prestation assez statique, leur frontman ne m’a pas transcendé par son charisme et je me suis vachement ennuyée.  Supposément, c’est du Death Metal Progressif, je crois. Bah, tellement progressif que ça a été royalement ennuyeux, pour pas dire autre chose. Dessolée Inshan, je te préférais chez Emperor.

Infectious Grooves au Hellfest 2010

Infectious Grooves au Hellfest 2010

Après avoir suivi de loin le concert de Hypocrisy on se lève pour Infectious Grooves, du Funk Metal. Autant dire que moi, ça ne me bottait pas du tout, mais du tout. Par contre, dabYo aime les mélanges. Alors on se lève. Et c’est la grosse claque. Mélangeant le funk, le Hip-Hop et le Metal, Infectious Grooves électrise la foule et fait danser du métalleux. C’est un ovni absolu, encore plus qu’une Disco Queen de Pain of Salvation. Mais qu’est ce qu’il est bon cet ovni. Une énergie notable, un mélange détonnant et l’envie de danser, voilà ce qu’aura apporté Infectious au Hellfest.

Le mélange peut faire douter, tout comme la dégaine très Hip Hop des membres du groupe, mais ça envoie  et c’est parfaitement maitriser. On notera le bassiste qui joue sur une 6 corde avec beaucoup d’aisance. Le groupe sera rejoint par un guest (dont je ne connais pas le nom !) et finira par faire monter une foule de folie sur scène sur une reprise de Suicidal Tendencies, un groupe très lié à Infectious vu qu’il me semble qu’ils partagent le même chanteur. Le cauchemar de la sécurité, mais sans le moindre doute un des points forts de ce festival 2010.

Les groupes qui suivent ne nous intéressent pas énormément, nous regarderont donc Sick of it All desservir leur Hardcore de loin, tout en nous laissant de marbre. Sepultura de même, qui ne nous passionnera pas. Arch Ennemy prendra la relève avec une Angela en pleine forme. Blouson de cuir et jean, la donzelle fort jolie au demeurant nous bluffera par sa voix. Non, parce que, on le sait que c’est elle qui chante, mais voir cette jeune femme sortir « ça », ben, y a pas à dire.

Comme nous ne connaissons ni Fear Factory ni Biohazard nous rentrons donc assez tôt en direction de la tente après cette première journée de festival.

http://forum.wonaruto.com/forum/3/Aide–Bugs–Entraide–FAQ/

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
5 commentaires, donnez votre avis !
  • illman a écrit le 25 juin 2010 à 20 h 52 min:

    J’suis un peu sceptique avec Infectious Groove. Apres que tu m’en ai parlé, j’ai écouté un peu un album à eux. J’ai pas trouvé ça génial, après peut être qu’ils ne se révèle qu’en live…

    Vivement le report du 2eme jour :D

    RépondreRépondre
  • wangbian a écrit le 26 juin 2010 à 0 h 00 min:

    Beuh perso j’ai aussi suvie DabYo pour Infectious est powa, j’ai totalement adorée pour moi le meilleur live du hellfest que j’ai vue :o
    Ils ont foutue une pure ambiance ^^

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 26 juin 2010 à 0 h 06 min:

    Illman, je n’aimais pas du tout Infectious en album, pour ca que j’y suis allée en trainant des pieds. Et j’ai réecouté l’album aujourdh’ui et j’aime toujours pas. Le live donne vraiment une autre dimension. Plus funk je trouve et le coté plus « dansant » est plus présent.

    RépondreRépondre
  • wangbian a écrit le 26 juin 2010 à 11 h 53 min:

    Beuh c’est comme Fields of the Nephilim…
    Leur live trop abusé bien, leur album j’aime pas du tout xD

    RépondreRépondre
  • Ashen a écrit le 29 juin 2010 à 23 h 19 min:

    Ihsahn a fait un show vraiment pas terrible. Pourtant sur album, c’est vraiment très bon. La faute à la Rock Hard et au manque de saxo.

    Pour Infectious, ils partagent plus que le chanteur. C’est quasiment le même groupe que Suicidal, à un membre près. Deux tout au plus.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?