Nous voici parti pour le premier des trois articles de compte rendu de ce Hellfest 2009. Il se déroulait du 19, au 21 Juin à Clisson (Loire Atlantique). C’est à 4h de route de chez nous, mais pour un tel événement, on est prêt à faire des sacrifices, y compris celui du confort.

Toilettes au Hellfest

Parce que le Hellfest c’est 4 jours dans la crasse, à manger des barres de céréales ou un demi-kebab entouré par des cadavres de bières. Mais bon, vu l’affiche, on ne va pas faire la fine bouche. Ceci dit, un report du Hellfest, ce n’est pas que sur la musique, mais aussi sur l’organisation. Nous y avions été pour la dernière fois en 2007, où l’organisation n’était réellement pas jouasse (imaginez, une seule cabine de toilettes pour 30 000 personnes ! ) et où le mauvais temps avait transformé le festival en bain de boue. Ici le seul mot qui me vient à la bouche pour parler de l’organisation 2009 c’est « top ».

Très bien renseigné, par un personnel aimable (sauf peut être les fouilleurs, mais bon), le festival a aussi mis en place de nombreuses toilettes, un point d’eau en libre accès, et un feu pour les nuits froides. Vraiment, là dessus, rien à redire. Alors oui au bout de trois jours, les chiottes c’était zone rouge pour l’odorat, mais ça ils n’y peuvent rien.

dabYo me dit que le problème des live report, c’est que personne ne les lit si ils n’y ont pas été. Alors, on va essayer de rendre ça intéressant même pour ceux qui n’ont pas été au Hellfest. Des liens pour découvrir le groupe quand c’est possible déjà. Quelques photos voir vidéos ? Merci Youtube, nous n’avons pas fait de vidéo, notre appareil photo n’ayant pas de mode vidéo.

Le vendredi matin nous réveille avec la pluie, qui heureusement se calme très vite. Cette journée est la journée Hard Rock du fest, Mötley Crüe oblige. On vous invite d’ailleurs à lire notre live report de Mötley Crüe au Hellfest 2009. Voici la liste des groupes que nous avons vu:

Squealer
Melechesh
Girlschool
God Forbid
Backyard Babies
EyeHateGod
Nashville Pussy
Samael
Papa Roach
Entombed
Anthrax
Heaven And Hell
Saint Vitus
Mötley Crüe

Squealer au Hellfest 2009

Squealer Hellfest 2009

Nous entrons dans le festival à 11h30 à peu près, les premier concerts ont déjà commencé, nous arrivons pour les Squealer. Alors là nous ne connaissions pas du tout.. Ceci dit, ils sont vraiment bons en live, entraînants, on les sent rodés niveau jeu de scène. Seul vraiment en retrait le chanteur qui n’arrive pas à être charismatique. Dommage. Cependant, leurs titres sont très aguicheurs et font une bonne ouverture du festival pour nous. Les riffs sont accrochants, et la voix (claire, nous sommes dans du Hard Rock) est vraiment bonne.

Dans le petit livret du festivallier, le groupe est d’ailleurs qualifé de groupes de légende pour la scène de Hard Rock française. Est ce vrai, aucune idée, mais il faut tout de même avouer que malgré sa trentaine de carrière, le chanteur reste bien dynamique et essaye malgré tout d’entraîner le public. Bon, son look anti-métaleux ne l’a pas aidé, mais c’est déjà ça. Bref, vieux groupe français, vous vous doutez que personne ne les a pris en vidéo, désolé.

Melechesh au Hellfest 2009

Après quoi, direction la Rock Hard Tent, ou jouent Melechesh un groupe de Pagan Black Metal (enfin, je crois, à vos souhaits dans tous les cas…). On nous disait Folk sur le programme, mais je n’en ai pas entendu. Toujours est-il que le groupe a ses fans et qu’ils sont matinaux. Le groupe sert une musique efficace, relativement correcte niveau ambiance, mais je n’accroche pas réellement plus que ca. Sympa mais sans plus.

Girlschool au Hellfest 2009

Retour au soleil pour voir (de loin) les Girlschool, un groupe de Hard Rock uniquement féminin. Et y a pas à dire elles assurent, autant niveau scénique que musical. On est dans du Hard Rock diablement efficace et entrainant, les musiciennes sont dynamiques et semblent bien rodées. Et puis au moins, respect, elles n’ont pas l’air de potiches ni rien.

Un groupe qui n’a rien à envier aux groupes de mecs et c’est là une des bonnes découvertes du fest. Les dames mettent de l’ambiance et ça c’est pas forcement donné à tout le monde, un vendredi en début d’après midi. A noter que la guitariste a un très bon niveau et n’hésitera pas à nous gratifier d’un ou deux petits solos, et que les filles en plus de ne pas faire potiches n’ont pas besoin de vendre leur corps pour attirer l’œil du public. Ce qui ne sera pas le cas de toutes. Une petite vidéo qui est un live, mais pas prise au Hellfest 2009.

God Forbid au Hellfest 2009

Après quoi God Forbid prennent le relais sur le Main Stage 2. Nous ne connaissions pas du tout. On est face à du Métalcore pas forcement très original, j’oserais même dire que ca fait un peu soupe, mais y a pas à dire, le chanteur a la patate et c’est communicatif. Le public réagit bien, et au final, c’est entraînant.

Vu le peu de souvenirs que ça nous a laissé, on pourra simplement dire que le groupe subit l’un des pires revers du genre, soit une musique qui est un fond sonore grave sur lequel un voix grave chante et crie. Bref, dommage à ce niveau, le groupe ne passant de toute façon pas l’étape écoute en CD. A noter tout de même que le concert est ponctué par de nombreux circle pit.

God Forbid Hellfest 2009

Backyard Babies au Hellfest 2009

Suivent les Backyard Babies, un groupe très Rock ‘n’ Roll (trop pour être classifié musique extrême diront certains). Le chanteur/guitariste est vraiment bon, c’est joyeux, c’est léger comparé à ce qu’on a pu entendre avant. Un peu ovni sur le fest tout de même, et il n’a pas réellement convaincu le public. Par contre les fans de Rock comme dabYo ont adorés.

On dirait que ce n’est pas le seul puisque contrairement à Girlschool, certains ont pris des vidéos. A noter quand même que contrairement à de nombreux groupes du fest, ce dernier avait une musique facile à appréhender pour ceux qui ne connaissaient pas. Malheureusement, la vidéo ne leur font pas vraiment honneur.

EyeHateGod suivent, c’est du Doom. Qui dit Doom, dit sombre, lourd, lent et aux tendances dépressives. EyeHateGod réussi très bien à poser son style et son son relativement lourd. Malheureusement la scène et l’heure étaient assez mal choisies. Comment apprécier du EyeHateGod en plein soleil d’été à 15h ? Il auraient du être sous la tente car du coup l’ambiance n’était pas a son apogée. Le chanteur a cependant l’air totalement dedans, comprendre au bord du suicide. Bref, un autre concert vu de loin, assis, et à l’ombre d’un arbre.

Nashville Pussy au Hellfest 2009

Nashville Pussy Hellfest 2009

Viennent ensuite les hard rockers Nashville Pussy. Là encore on est relativement loin du Métal mais déjà bien plus proche de la musique extrême. Du Rock n Roll très rapide, n petit air de country et beaucoup de provoc. Leur chanteur a l’air de sortir tout droit de son ranch au Texas, où il incarne le macho de base qui a une bière à la main tous les soirs et qui regrette amèrement la fermeture des maisons closes.

Le formation du groupe est assez originale: un guitariste chanteur, un batteur, classiques, mais aussi une bassiste et une guitariste. Y a pas à dire, les groupes avec une réelle parité se comptent sur les doigts de la main. On a droit a du racolage et de la provoc’ pure et dure de la part des deux donzelles mais vu comme elles assurent, on pourra difficilement leur faire des reproches. C’est rare de voir une femme faire des (bon) solos à la guitare. A peine quelques heures après Girlschool, on est décidement très bien servis.

Le groupe semble avoir sa petite réputation niveau festivals et provocations, puisque c’est l’un des rares groupes de la journée dont on a entendu parler sur le camping. Les métaleux étaient en effet déçus que la bassiste n’ait pas versé de lait sur la poitrine, très mise en avant, de la guitariste pendant son solo. Hmm, au final, c’est frais, c’est fun, à écouter donc.

Samael au Hellfest 2009

Pentagramm étant annulé, notre prochain concert était Samael. Et là c’est une bonne grosse claque. Leur musique est très variée, avec des morceaux parfois aux influences très diverses traditionnelle, électro, etc). On ne s’ennuie pas un seul instant, les morceaux sont originaux et prouvent que finalement la Suisse c’est un bon vivier.

J’ai adoré en tout cas, et faut que je découvre leurs premiers albums, vu qu’on ne connaît réellement que le dernier qu’on a acheté hier… Comme quoi, le Hellfest permet réellement de découvrir des groupes qu’on ne connaît pas. En tout cas Samael est un des meilleurs concerts du jour. Les samples s’intègrent bien et mention spéciale au batteur qui ne l’est qu’a mi-temps faisant, je sais pas, le DJ le reste du temps. Certains morceaux semblent d’ailleurs supportés par une boite à rythme.

On écoute de loin Papa Roach. Certes c’est du Pop/Punk de lycéens, mais quand même. Déja les morceaux font très « hymne » et rendent vachement bien en live. Ce n’est peut être pas le top de la technique, mais c’est diablement efficace. Ajoutons à cela un chanteur (looké en émo..) ultra dynamique et très énergique et au final on passe un bon moment. Bon, on était assis à l’ombre sous les arbres, hein…

On va voir Entombed sous la tente. Nous ne connaissions pas du tout, on nous dit que c’est du Death, moi je veux bien. Toujours est il que le groupe est très communicatif, et au final les morceaux sont bien entrainants. Nous étions un peu loin, donc difficile de jauger le jeu de scène. Par contre, cela manque un peu d’originalité à mon gout, c’est très classique. Alors certes il paraît que c’est un des groupes fondateurs du Death Suedois, je le crois, car je n’y connais rien.

Anthrax au Hellfest 2009

Vient l’heure d’Anthrax. Anthrax c’est un des quatre grands du Thrash. Pourtant je ne suis pas réellement fane sur CD, mais c’est un groupe à voir. Leur nouveau chanteur fait très jeune y’a pas à dire, mais il assure, scéniquement et vocalement. Il a l’air heureux d’être là et est très communicatif, d’un autre côté, on le comprend !

La sauce prend quasiment tout de suite. Je ne saurais pas dire pourquoi, ni comment, mais le live trancende totalement leurs morceaux. Peut être le fait d’etre dans le public qui reprend en coeur les refrains, il y a quelque chose de magique. Et puis bien sur l’apogée avec Antisocial, leur célèbre reprise de Trust qui est absolument géniale. Le public entier scande le refrain en boucle et c’est la plus belle envolée de la journée.

La patate, la qualité, le public, tout y est pour ce qui est (presque) le meilleur concert de la journée. Inattendu, mais génial, Anthrax met la barre très haute pour les trois groupes qui suivront. Bon par contre, à réécouter avec la vidéo, on peut pas dire que la sauce reprenne… Live quand tu nous tiens.

Heaven And Hell au Hellfest 2009

Arrive maintenant pour moi le moment délicat, celui de parler du groupe suivant, à savoir Heaven and Hell, ou devrais-je dire Black Sabbath époque Dio. J’en attendais pas mal, en partie parce que j’aime pas mal Black Sabbath quand même… Mais celui de Ozzy. Alors oui, déja ils sont vieux. En soit ce n’est pas génant.

Mais ils sont aussi ultra statiques, là c’est problématique (mirez la rime !). Dio essaie tant bien que mal mais niveau charisme on approche du niveau de la brosse pour sanitaires. Son discours donne l’impression d’être face à un vieux gars sénile, les autres restent tous dans leur coin. Pourtant merde quoi. Iommi et Butler ce sont des légendes ces mecs ! Ca fait mal au cul de les voir comme ca. C’est la grosse déception du fest.

Que ce soit niveau musique, niveau jeu, niveau scène, rien n’est au rendez vous. Pour la deuxième tête d’affiche de la soirée, c’est vraiment pas génial. En plus quand on passe juste après le show Anthrax, on est juste bon pour le cimetière.

Suivent Saint Vitus, je ne connais pas du tout, c’est du Doom Métal. Le groupe a splitté en 1995 et est revenu seulement cette année sur scène. Il paraît qu’il est culte, mais je n’en sais pas plus. Toujours est il que c’est du bon Doom de derrière les fagots, lourd, grâve et relativement halluciné. Cette dernière impression est d’ailleurs renforcée par l’écran derrière le groupe qui diffuse des clips totalement hallucinées. Le set me laisse une impression mitigée, perturbant, déroutant. Ca ne me laisse pas de marbre, mais je ne sais pas…

Et on fini par le meilleur show de la journée, fait par la tête d’affiche de ce premier jour, et que l’on vous invite à aller lire sur son article dédié: Mötley Crüe au Hellfest 2009.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?