Evanescence de Evanescence

Serafina dans Critiques, Musique le 11 octobre 2011, avec 5 commentaires
Critiques

Il y a des albums qu’on attend tellement qu’on n’y croit plus. C’est le cas avec le nouvel album des américains d’Evanescence. Cinq ans que The Open Door est sorti, cinq ans avec peu ou pas de nouvelles d’un futur album, sans parler de l’activité du groupe. Et puis début 2011, les rumeurs commencent, et puis bientôt elles se confirment. Un nouvel album sortira en Octobre.

Evanescence de Evanescence

Pour ceux qui ne connaissent pas votre servante, il faut vous dire que Fallen représente un de mes albums cultes, qu’il a une place très importante dans mon évolution musicale et que j’aime toujours autant l’écouter. Autant dire que l’album éponyme du groupe était attendu avec impatience, mais aussi avec de gros espoirs.

Et donc qu’est ce que cela donne ? J’aurais envie de dire que cela donne du Evanescence car tous les éléments y sont : du Metal gentillet aux riffs un peu faciles, du piano, une Amy Lee qui pousse ses notes sur des paroles parlant de cœur brisé. Classique. Beaucoup copié. Mais diantrement efficace.On n’écoute pas Evanescence pour du prog ou des prouesses vocales. On écoute Evanescence pour ce que c’est, des morceaux rentre dedans, un poil calibré, suffisamment darkinous, et capable de vous toucher votre petit cœur tout mou d’adolescent.

Et au cours des 12 morceaux que comporte l’album éponyme -16 dans sa version collector que je n’ai pas encore pu me procurer-, Evanescence y réussit très bien. Evanescence a un son résolument plus Rock. Dans le sens plus brute et plus basique. Vous ne trouverez pas de chœurs comme sur Whisper, vous ne trouverez pas de samples classiques sur Lacrymosa. Le groupe a laissé de coté son coté pré-symphonique, pour se concentrer sur ses mélodies et ses ambiances. C’est plus punchy et moins creepy. Je regrette le coté hanté de Fallen et des précédents. On retrouve du coup des intros un peu plus expérimentales, comme pour Sick, au couplet d’ailleurs assez ovni, mais dans l’ensemble on reste dans le classique, dans le Evanescence reconnaissable à 100km.

Amy Lee de Evanescence

Si on avait parfois reproché à The Open Door ses paroles trop terre à terre, voir trop heureuses , ce n’est pas le cas dans cet album. Bien que certains morceaux soient très positifs, ou même très portés sur la dérision, en majorité, les paroles sont tristes, avec des thèmes comme la mort (Changed, The other side), les déceptions amoureuses (My heart is broken), ou tout simplement des références oniriques (Oceans). Les lignes de chant sont dans la lignée de The Open Door avec une amplitude relative.

Bien qu’Amy Lee soit capable de chanter des notes assez hautes (la partie « opéra » de Weight of the world étant super bien tenue en live), elle « gueule » plus qu’elle ne chante. Dans le sens où techniquement ce n’est probablement pas la panacée, mais par contre il y a du sentiment derrière, enfin, c’est difficile à expliquer, mais pas de prouesses vocales en vues. Dans l’ensemble, l’album est assez inégal, les ballades sont un passage obligé mais qui m’ennuie, par contre, les morceaux plus punchy sont dans l’ensemble plutôt bons : Made of Stone, The Change ou Oceans.

Evanescence de EvanescenceL’album contient évidemment quelques ballades, comme Lost in Paradise et Swimming Home. A vrai dire, je n’ai jamais réellement aimé les ballades d’Evanescence à une exception près, et je suis sure que vous devinez laquelle. J’ai toujours tendance à trouver les balades poussives, contrairement à Immortal, mais cette dernière était composée par Ben Moody qui n’est plus dans le groupe.

Au final, j’aime bien ce nouvel Evanescence, bien plus que The Open Door, et deux ou trois morceaux pourraient même figurer dans mon top, The Change en tête. Mais je regrette le côté grandiloquent et hantée de Fallen. Evanescence est un album bien calibré, bien produit, bien rentre dedans et je pense qu’il mériterait de passer en radio.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
5 commentaires, donnez votre avis !
  • Ramya a écrit le 11 octobre 2011 à 9 h 23 min:

    Je vais faire un peu de HS mais j’apprécie ÉNORMÉMENT le fait que sur ce site que les articles traitant de musique ou de littérature soient écrient de la manière la plus « objective » possible, tout en ayant conscience de ses préférences personnelles, sans jamais tomber dans le « c’était mieux avant » ou « c’est trop mainstream donc c’est de la merde ».
    C’est 2 dernières phrases étant les raisons pour lesquelles je ne lis presque plus de webzines/magazines de musique, notamment de métal/rock, tellement ça pue le snobisme et la mauvaise foi vis-à-vis de certains groupes (dont Evanescence).

    Pour en revenir à l’article, je ne garde souvenir d’Evanescence que pour 2/3 chansons sympas écoutées à la radio, des clips qui flattaient mon côté « goth friendly » et des prestations live horribles (Amy chantant particulièrement faux à cette époque).
    Mais suite à ton article, je suis allée voir sur Youtube la prestation live de « Weight of the World » et je suis impressionnée par la justesse et la puissance de la voix d’Amy.
    Du coup, ça a attisé ma curiosité et j’écouterai probablement cet album pour me faire une idée nouvelle de ce groupe.

    RépondreRépondre
  • sarahk21 a écrit le 12 octobre 2011 à 20 h 46 min:

    personnellement je n’ai pas été trop emballée par cet album, autant j’avais vraiment aimé le premier the fallen, et puis un peu moins the open door (mais j’avais adoré Lithium), autant la je ne sais pas il manque un truc, truc que j’ai retrouvé en écoutant le cd du nouveau groupe de moody « we are the fallen » avec l’excellent « bury me alive », bref je suis déçue pour moi c’est trop lisse, trop homogène, ca m’a fait penser au dernier within temptation quoi que j’ai beaucoup plus adhéré en fait. bref je crois que evanescence fait du atmosphérique un peu trop standard pour moi a présent, je ne saurait te conseiller un groupe génialissime que tu connais peut être , les grecs d’On thorn i lay avec leur album Crystal tears sans doute le plus beau atmosphérique que j’ai jamais entendu et avec de réelles originalités ce qui manque cruellement a évanescence, aprés cet album s’écoute sans souci mais il manque le truc qui fait se hérisser les poils c’est dommage :)

    RépondreRépondre
  • eikhell a écrit le 13 octobre 2011 à 10 h 46 min:

    Ta critique a attisée ma curiosité et je vais aller écouter ce que ça donne^^
    du coup j’ai trouvé la version deluxe sur Deezer, si tu veut écouter les autres morceaux^^

    RépondreRépondre
  • allan a écrit le 15 octobre 2011 à 12 h 26 min:

    Franchement, je suis déçu. Comme tu le dis, les ballades ennuient, sa voix est trop poussée dans les aiguës – elle a limite tendance à agacé – les chansons ne sont pas aussi bonnes que le groupes à l’habitude de faire…. BREF GROSSE DECEPTION

    RépondreRépondre
  • illman a écrit le 16 octobre 2011 à 16 h 51 min:

    J’avais adoré Fallen et Origin, mais la je dois avouer que j’ai pas accroché du tout à ce Evanescence, sans doute que ce qui me plaisait dans ces albums n’y est pas ici. Après avoir écouté l’album en entier, il m’a d’ailleurs fallu 2 tentatives pour y arriver, aucune piste n’a réussi à retenir mon attention. Evanescence est pour moi un album oubliable, dommage.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?