Après Limoges, après Clermont, nous voici encore une fois dans une petite salle du milieu de la France, ici Le Confort Moderne à Poitiers. Facile à accéder en voiture, le Confort Moderne est une salle assez particulière, en effet, la salle « d’attente » est deux fois plus grande que la salle de concert et comporte notamment une fanzinothèque très fournie. Ce soir là, nous étions accompagnés d’illman, qui a lui aussi fait son report. Nous venions voir Electric Wizard, un groupe de Doom Metal Anglais. Les Anglais ont sorti 6 albums et viennent ici pour promouvoir Black Masses, leur dernier et fort bon album.

The Bottle Doom Lazy Band en Concert

Le chanteur de The Bottle Doom Lazy Band

Enfin, promouvoir c’est un grand mot : il n’y a aucun CD en vente au stand de merch, il y a trois t-shirts qui se battent en duel, bref, chose assez étonnante donc. Et assez dommage du coup. Le concert commence avec la première partie : The Bottle Doom Lazy Band, un groupe de Doom comme son nom l’indique, de la région. En effet Electric Wizard n’ont pas de première partie « attitrée » et prennent des groupes locaux pour leurs dates. Je trouve ça très bien comme principe.

Musicalement, les Bottle Doom Lazy Band ne sont pas mauvais, c’est du Doom assez classique, bien lourd et lent comme il faut. On retrouve la voix habituelle du genre, chevrotante à souhait. Le problème, car il y en a un, c’est l’attitude scénique. Le bide en avant, la chemise débraillée, la ceinture ouverte, le chanteur boit constamment de la bière. Pour un groupe de folk, ca passerait, le truc c’est que le Doom c’est pas vraiment de la chanson à boire. Dommage donc car certains morceaux valaient le coup, notamment Night of the Living Dead, mais plus difficile d’entrer dans l’ambiance du coup, comme s’ils s’étaient trompé de genre musical.

Electric Wizard, concert à Poitiers 2011

Le bassiste d'Electric Wizard, tatoué partout

Suivent 40 minutes d’attente pour voir le show d’Electric Wizard. Le concert débute donc à 11h du soir, à peu près. Et là… D’une part, on voit des amplis old school très 70s, un ampli avec une croix inversée, bref un bon décor de Doom qui promet. Et derrière un support pour de la retro-projection.

La projection d’images en arrière plan n’est pas rare dans le genre, je pense notamment à St Vitus au Hellfest avec leurs clips psychédéliques. Sauf que, sauf que. Electric Wizard n’a pas choisi de nous passer des clips, ni même des images, mais un téléfilm érotique des années 70 avec des scènes lesbiennes, mais surtout sataniques, sado-masos et autres. Je suis absolument perplexe à ce sujet. Les passages sexuels et satanistes, après tout, pourquoi pas. Le problème c’est qu’ils ont passé tout le téléfilm, y compris les scènes d’extérieur, en plein jour, les morceaux scénarisés. Ce qui ne collait absolument pas à la musique.

Musicalement, eh bien c’est assez carré. Par contre, le son est tellement fort que les bouchons d’oreille sont obligatoires , et pourtant je n’ai pas l’habitude d’en mettre. Le groupe a pioché assez largement dans la plus grande partie de son répertoire depuis Dopethrone, avec de très bons morceaux dont Dopethrone ou le très bon Black Masses (que j’ai malheureusement loupé vu que j’ai du sortir). Le groupe est statique et très froid, mais cela ne gène pas outre mesure, c’est du Doom. Le problème c’est que j’ai trouvé que l’atmosphère n’était pas là, dû en partie au film sans le moindre rapport.

Le problème aussi, c’est que le set à été très court. A peine une heure et seulement 8 morceaux après le début du concert, la lumière se rallume, pas un rappel, le groupe se barre. Alors certes, faut pas comparer à Anathema (qui ont fait 2h30 de set) mais quand même, une heure seulement pour un headliner ? C’est vraiment peu et j’en suis ressortie frustrée. Certes, le set est propre, carré, les morceaux sont bien joués (même si ils abusent parfois niveau reverb’ ) mais mince, laisser son public comme cela après à peine une heure ?

Electric Wizard, concert à Poitiers 2011

Le set d'Electric Wizard à Poitiers aura été tellement court... qu'on aura eu le temps de faire 3 photos.

Je suis du coup très déçue par Electric Wizard sur ce concert, et je n’ai du coup absolument pas l’intention de les revoir. J’ai eu l’impression d’un simple foutage de gueule. Je veux bien que le Doom, ca soit pas la fête mais quand même. Avec le nombre d’album qu’ils ont, ils n’y a pas d’excuse. Peut être est ce courant dans le genre ? Aucune idée, à part le Hellfest, nous avons fait assez peu de concerts de Doom. Bref, sachez tout de même que le groupe participera au Hellfest 2011, pour la troisième fois, d’ailleurs.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • boubou a écrit le 23 mars 2011 à 16 h 52 min:

    Même chose au Trabendo où je les ai vu début mars. Très bien mais franchement le coup du set d’une heure sans rappel (après avoir aussi attendu bien longtemps) euh ouais mais non quoi. On a pas eu de projection chelou de notre côté, c’est pas plus mal en somme apparemment…
    Quant à savoir si c’est propre au Doom, je sais pas non plus ! ^^

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?