En général quand on parle d’un groupe de musique, c’est parce qu’il a une actualité. Et en général, cette actualité c’est une sortie d’album ou une tournée. Mais chez Debauchery, on trouve ça trop facile. Debauchery est un groupe de Death Metal allemand, à tendance Death N’ Roll. Si vous vous demandez ce que c’est, imaginez une musique style AC/DC, avec un chanteur qui growle et vous ne serez pas loin du résultat.

Debauchery: Rockers And War

Ici enFrance, ça ne nous choque pas, mais on a pas tous un Patrick Roy dans la poche. Voyez vous, le chanteur de Debauchery, Thomas Gurrath, était enseignant de philosophie et d’éthique le jour, et The Bloodbeast la nuit. Je ne lancerai pas un débat sur la vie privée mais quand les instances de l’éducation de son Länder, le Baden-Wuerttemberg, l’ont apprit, il a eu le choix ce mois de mai 2010 entre sa musique et son boulot. Et il a choisi la musique, pour mon plus grand plaisir.

Je suis vraiment tombé par hasard sur ce groupe, en googlant une phrase en anglais, et là dans les premiers résultats que ça me renvoie, une vidéo de youtube d’un de leur clip. Ce clip c’était Kill!!Maim!!Burn!!, en français, Tue!!Mutile!!Brûle!!. Les paroles subtiles de cette chanson et son chant growlé m’ont d’abord laissé sceptiques avant de me m’attaquer la couenne avec Blood for the Blood God. Bon ça c’était juste pour la petite anecdote, parlons du groupe.

Thomas Gurrath

Thomas Gurrath, sur scène. Pas étonnant donc que les parents d'élèves aient pris peur.

Le squelette du groupe, c’est Thomas, c’est le seul membre présent depuis le début et en continu. Viennent se greffer au Bloodbeast, le Bloodpriest à la basse et le Bloodhammer à la batterie, plus quelques membres occasionnels. Ils forment ainsi la Kill Team en live de Debauchery. Parce qu’il faut aussi savoir que le sieur Gurrath s’occupe de quasiment tout en studio, sauf de la batterie et de la guitare lead, pour lesquels il engage des musiciens de studio. Niveau scénique, sur les différentes photos et vidéos que j’ai vu, c’est sang à gogo, couverture d’hémoglobine contre le froid sans doute. Je trouve ça un peu ridicule mais vu que ça colle plutôt bien avec leurs textes de chansons je n’en rajoute pas.

Parce que oui, du sang, il y en a dans leurs chansons, et ça commence souvent dans leurs titres comme Blood for the blood God, Baptise this world in Blood ou encore Blood God Rising. Mais sous ces atours violents qui tourne à la violence à outrance, on décèle un sens de l’humour certain dans les paroles, avec peut être même un certain excès parodique et d’auto dérision. Il suffit de lire les lyrics de Chainsaw Masturbation ou d’écouter Blood for the Blood God (Pussy Version) pour s’en convaincre. J’en viens à l’inspiration du groupe et ce qui va faire parcourir un frisson dans le dos de Seraf’.

Thomas ne s’en cache pas, son inspiration il la tire du monde du tabletop wargaming et des univers qui gravitent autour, spécialement celui des jeux Games Workshop. Une bonne moitié des morceaux y fait d’ailleurs directement référence, et ça, ça a fait chavirer mon cœur d’hobbyiste. D’un autre coté les thèmes guerriers de ces jeux se prêtent plutôt bien au Metal, un monde où il n’y a que la guerre, du sang et de la violence. Musicalement parlant, c’est AC/DC qu’on ressent un peu derrière, c’est d’ailleurs le groupe préféré de Gurrath. Bien sûr il a un grand nombre d’influence et je vous redirige sur leur site web pour en savoir plus.

D’ailleurs j’ai trouvé leur site génial, spécialement la section Biography sous forme de question réponses, très original. Par contre leur section Gallery est bien pourri est c’est bien galère d’afficher la moindre photo.

Debauchery

Au palmarès, on compte donc 6 albums dans lesquels on sent une progression du Death Metal vers un son un peu plus Hard Rock sur le dernier album. Ce dernier, intitulé Rockers and War, est franchement un bon album, mélangeant les genres et il vous convaincra que Debauchery n’est pas qu’un simple groupe de Death Metal. A part leur premier opus, ils sont tous sur Spotify, je vous met en sus le petit lien myspace qui va bien.

Au final, si je devais leur faire un reproche, ce serait de ne pas trop s’éloigner de la frontière allemande quand ils viennent en France. Leur seule date était à Dijon cette année.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
3 Comments, donnez votre avis !
  • illman a écrit le 14 juillet 2010 à 19 h 09 min:

    Oh, c’est mignon, un de mes articles publiés le jour de mon anniversaire ^^

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 16 juillet 2010 à 11 h 25 min:

    Après écoute y’a certains morceauxsympa en effet !Par contre niveau catégorisation, j’arrive pas à voir où tu vois du style AC/DC… T’as des morceaux en particulier pour le voir ?

    RépondreRépondre
  • illman a écrit le 16 juillet 2010 à 11 h 33 min:

    Sur le dernier album Rockers en War, la partie « Rocker » les 5 dernieres pistes de l’album. et puis certains morceaux disséminés.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?