Aether Shanties de Abney Park

Serafina dans Critiques, Musique le 9 janvier 2010, avec 1 commentaire
Critiques

Honte sur nous, nous ne faisons pas assez souvent d’articles musicaux. Je ne peux donc pas vous convertir comme il se doit à mes coups de cœur, souvent fulgurants, démesurés, et parfois carrément chelous. Mais aujourd’hui, perdons les mauvaises habitudes, et parlons d’un album sorti très récemment : Aether Shanties de Abney Park.

Aether Shanties de Abney Park

Intéressons nous d’abord au groupe. Il s’agit d’un groupe Américain, de Seattle plus précisément. Ils sont cinq, Robert Brown (dit Captain Robert) à la voix, au Darbuka, à l’accordéon et à l’harmonica, puis Kristina Erickson aux claviers, Nathaniel Johnstone à la guitare, au violon, à la mandoline et au bouzouki, Daniel Cederman à la basse et à la guitare acoustique et Jody Ellen à la voix féminine.

Ils se sont formés en 1997. Le groupe au départ évoluait dans un style plutôt gothique. Et puis, pour leur septième album, le groupe vira au Steampunk, vous savez cette mode à vapeur délicieusement rétro qui gagne en popularité outre atlantique et même  dans l’hexagone. Le groupe développe un background, des identités fictives,  bref un concept. Lost Horizons sort en 2008, et ce fut un de mes énormes coups de cœur pour l’année 2009. Autant dire que j’attendais de pied ferme Aether Shanties.

Musicalement, Abney Park, c’est de la dance, de la musique industrielle, de la musique du monde, quelques racines goths, un cocktail détonnant, bien mené, et terriblement efficace. Mais bon, le groupe ne se prend pas la tête, alors on ne va pas se prendre la tête au niveau classification: c’est du Steampunk. Certes ça n’a réellement aucun lien avec le mouvement littéraire par exemple, mais pourquoi s’en faire.

Abney ParkAether Shanties s’inscrit dans la lignée directe de Lost Horizons. Onze morceaux, relativement courts pour mes habitudes de métaleuse. La majorité des morceaux sont très dansants, avec notamment l’utilisation de l’accordéon ou des instruments folks. On retrouve le son particulier d’Abney Park, et le chant spécifique. Une voix assez basse, avec un phrasé reconnaissable entre mille. Une nouvelle chanteuse les rejoint pour cet album, il s’agit de Jody Ellen qui possède une voix assez nasillarde, et très enfantine. Je n’ai pas spécialement accroché à la première écoute, mais au final, le contraste qu’elle forme avec la voix très basse du capitaine est très intéressant et ajoute un coté décalé (non pas qu’ils en avaient besoin). Cela fait aussi penser à des groupes comme Diablo Swing Orchestra, du coup.

C’est donc la suite des Airship Pirates. Et niveau ambiance, là où le précédent invitait au voyage, celui ci est carrément plus gai, plus chantant. Bref, plus pirate. Cette joyeuse ambiance où le rhum vous délie la langue est présente tout au long de l’album. On notera plus précisément Throw them Overboard qui sonne comme une chanson à boire et Derelict qui est une reprise d’une chanson de pirate plutôt connue, vu qu’immortalisée dans le roman de Stevenson que je ne vous ferais pas l’affront de présenter. (L’île au trésor, pour les incultes)

De nombreux instruments du folkore du monde sont utilisés, et on voyage beaucoup. Normal, vu qu’on suit des baroudeurs du ciel. On trouvera des mélodies orientales ou encore des mélodies très années 20 et un petit coté cabaret sur Until the Day you die.En fait, beaucoup de variété, pour un album qu’on ne se lasse pas d’écouter et qui vous met sacrement de bonne humeur le matin.

Aether Shanties de Abney Park

Ceci dit Abney Park ce n’est pas que de la joie. Et la chanson la plus calme de l’album, Victoria, nous le rappelle bien. Outre le thème très dur, la mort de la petite Victoria Climbe, le piano et la voix magistrale ont de quoi donner la chair de poule et vous faire monter les larmes aux yeux. Le couplet est assez bouleversant (oui, je sais, je suis une petite nature).

Bref, ce groupe, c’est mon premier coup de coeur de l’année 2010, le groupe emblématique de la scene Steampunk a transformé l’essai, et j’avoue rêver d’une date à Paris. J’espere que vous aimerez vous aussi. On vous laisse leur myspace, dont les morceaux sont très bien choisis.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • illman a écrit le 26 janvier 2010 à 8 h 22 min:

    Han, j’ai essayé 2 fois d’écouter, les deux fois => Deces des deux oreilles. Desolé, je peux pas, si je devais faire une comparaison de mauvais gout, je comparerais Abney Park à Rammstein niveau interet que je leur porte.
    Et on ne pourra pas dire que j’ai pas fait l’effort, j’ai essayé toutes les tunes de leur myspace.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?