Je ne sais pas vous, mais nous, nous adorons flâner dans les rayons de livres. Que ce soit dans les supermarchés culturels, ou dans les librairies plus spécialisées. On préfère bien entendu ces dernières, ça va de soit. Dans les deux cas, on y fait parfois des découvertes assez déroutantes d’ailleurs. Et c’est quand même mieux que les étalages fouillis des bouquinistes ou que les pages de sites internet. Et puis, le plaisir d’acheter un livre neuf, ça n’a pas de prix. Enfin, si, mais bon.

Wittwer à Stuttgart

Bref, il est donc logique qu’en passant par l’Allemagne, nous en ayons profité pour faire un saut dans une grande librairie de Stuttgart, Wittwer, qui possède cinq étages en plein centre ville et un rayon de FantasySF assez fourni. D’ailleurs, ces rayons sont ils les mêmes que chez nous ?

P8230096.JPG Et bien, au premier abord, oui. On retrouve bien une distinction Adulte / Enfant, avec la présence de certaines séries sur les deux étalages. Côté adulte, on retrouve le rayon Fantasy, puis Science Fiction et… Vampire ! Ce rayon se retrouve entre la Fantasy classique et… les romans érotiques ou typés Harlequin. On peut donc dire que la Bit-Lit y est bien placée et qu’elle doit vraiment être populaires auprès des allemandes… et se demander si c’est réellement la bonne place pour les oeuvres de H.P. Lovecraft, non ? En tout cas, ce rayon regroupe vraiment tout ce qu’on peut trouver sur les vampires, et il est loin d’être si petit, une bonne centaine d’ouvrages, allant de la Communauté du Sud de Charlaine Harris, à Pandora de Anne Rice, en passant bien entendu par Twilight de Stephenie Meyer. Il s’aggissait avant tout de la nouvelle littérature axée vampires, pas du Vampyre de Polidori ou de Carmilla. Il est donc d’autant plus étonnant que Lovecraft y soit.

Hormis ce rayon inattendu, les séries publiées en Allemagne sont relativement proches de celles que l’on peut retrouver en France, on a même pu y voir quelques auteurs français, comme Grimbert ou Bordage. Robin Hobb, l’auteur qui se vend le mieux en France, semblait totalement absente des rayons, étonnant. L’autre chose déroutante, c’est la quasi absence de livres de poche. Il ne semble pas exister comme en France de format poche pour la SFF et l’on se retrouve avec une multitude de formats différents, mais aucun qui puisse être qualifié d’économique.

P8230132.JPG Bien sûr, les livres ne sont finalement en moyenne pas plus cher qu’en France, mais on ne peut pas y acheter uniquement des livres à moins de dix euros. En compensation, les grandes éditions sont moins chères, ne dépassant rarement la quinzaine d’euros. Bien loin des Bragelonne donc.

Côté couvertures, c’est grosso modo comme en France. Alors qu’ici on repompe l’Américaine, ici on en refait une avec un dessinateur du pays. Bref, on se retrouve donc avec du très beau, et du beaucoup plus moche. La palme pour les éditions du Trône de Fer qui font plus penser aux Conan le Barbare des années 70 qu’aux beaux livres que nous possédons en France. J’espère tout de même que cette série a autant de succès qu’ici ! On s’excuse dès maintenant de la mauvaise qualité des photos. Bonne visite !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 commentaires, donnez votre avis !
  • Zedd a écrit le 17 septembre 2009 à 1 h 54 min:

    Ahh mais au moins notre couverture du « Nom du vent » est ultra belle comparée à la leur xD Faut dire aussi que la fantasy est beaucoup plus encrée en Allemagne car leur élite littéraire n’est pas réticente à l’égard de ce type de littérature ou du moins pas autant qu’en France =)

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 17 septembre 2009 à 10 h 47 min:

    Bin, honnetement, j’ai pas eu l’impression que la Fantasy y était mieux ancrée qu’en france. Le rayon de Stuuttgart n’était pas bien plus grand que ce que nous avons a Blois et pourtant Blois c’est minuscule a coté.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?