Ca y est, enfin. En finissant le douzième tome Français du Trône de Fer, Un festin pour les Corbeaux, je viens de rattrapper la publication de George R.R. Martin pour sa série phare… Et d’une façon plutôt effroyable puisque ce tome est accompagné d’une note de fin où l’auteur prévoit la sortie de la suite en 2006… Et nous sommes déjà en 2009. A l’heure où je parle, la sortie du nouveau tome en anglais est prévue pour septembre, alors qu’elle l’était pour avril il y a moins d’un mois. Sachant qu’il faut minimum deux ans avant l’arrivée en poche du premier tome qui sera tiré de la suite anglaise, il va falloir que je prenne mon mal en patience… A moins que je ne le prenne en anglais. Quelqu’un a déjà lu le Trône en anglais ? Est ce abordable ? Enfin, là n’est pas la question.

Trône de Fer 12: Un Festin pour les Corbeaux

Ca fait quand même bizarre d’achever sa lecture d’un douzième tome de série. Certes, on est loin de la vingtaine de tomes que comporte la Roue du Temps, mais tout de même, ça fait un sacré paquet. Quand on compare à ce qu’a pu faire JRR Tolkien en trois volumes, on se pose des questions sur la pertinence de toutes les pages de Martin. Mais c’est là faire l’erreur de comparer l’incomparable, bien que la quête principale du Trône de Fer se découvre peu à peu, on est loin de la simple opposition entre bien et mal.

Après avoir émis des doutes sur l’avenir de la série dans ma critique des Sables de Dorne, je dois avouer que je ne peux malheureusement pas encore me contredire… Certes, on commence à voir où l’auteur veut en venir, et cette fois on comprend réellement le déplacement des pions du jeu des trônes. Quand j’y pense, j’ai déjà hâte de lire la suite, et pourtant je dois avouer que ce douzième tome me laisse sur un ton de déception.

Martin nous fait comme d’habitude entrevoir des ficelles scénaristiques très intéressantes, notamment via un nouveau personnage que j’aime déjà beaucoup. Mais ça ne nous contente pas. De plus, à côté de cela, certains personnages deviennent totalement imbuvables et sont de vrais calvaires à lire. J’ai vraiment eu du mal à lire ces passages, d’autant plus que le personnage que je ne supporte plus fait de nombreuses apparitions. J’avais envie de massacrer les pages pour pouvoir le mutiler (le personnage) tellement il m’exasperait. Comme dit souvent Serafina, elle ne peut pas s’attacher à des personnages dont elle ne partage pas les idéaux. Moi, je ne peux pas les supporter.

Trône de Fer 12: Un Festin pour les Corbeaux

Alors certes, c’était un problème récurrent de la série, notamment via Sansa ou Daenerys dont les tribulations n’étaient pas toujours des plus importantes, mais ces personnages ont toujours eu un plan secondaire. Là on en est loin, et le fait que le rythme soit très lent n’aide pas. A dire vrai, si je ne lisais pas un livre mais regardait un film, j’ai bien peur que je me serai endormi. Le rythme de la série change tellement, passant de l’haletant au contemplatif, qu’il est dûr de continuer.

Ensuite, j’avoue ne pas avoir été fan de la découpe faite par J’ai Lu et les éditeurs français en général, non seulement on se tappe des volumes lents, mais en plus on ne voit vraiment pas l’intérêt d’un tel découpage. Les tomes ne sont pas si longs que ça tout de même. Je ne parlerai pas des titres choisis, et encore moins des couvertures, que je trouve totalement hors sujet.

Bref, un avis bizarre tout de même. Le tome en lui même ne m’a pa plu, mais la série elle, me plait toujours autant. Allé, j’ai beaucoup d’espoirs pour le prochain tome, alors George R.R. Martin, ne me décevez pas.

Mais bon pour cela, il faudrait déjà que nous ayons une date de sortie pour le Trône de Fer Tome 13.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
13 commentaires, donnez votre avis !
  • moomine a écrit le 16 février 2009 à 10 h 35 min:

    Bonjour,
    Je lis le trône de fer en anglais, j’ai lu toute la série ainsi car je n’aima pas la traduction française. Et puis, il faut avouer que en anglais la fantasy, c’est plus classe. Je lis aussi La roue du temps (autant dire que je suis bien plus loin que l’édition française du coup), L’épée de vérité et Les instrumentalités de la nuit (la nouvelle série de Cook).
    En règle générale, la fantasy en anglais c’est facile, le vocabulaire n’est pas dur. J’ai commencé quand j’étais adolescente, j’étais nule en anglais, mais je voulais absolument la suite de la roue du temps. J’avais mon dictionnaire tous les trois mots, mais tu vois, aujourd’hui j’arrive même à lire du Glen Cook sans dico.
    Je te conseille de lire en anglais, car c’est un vrai plaisir. En plus, cet été sort A dance with dragons, le cinquième tome du trône de fer, avec tous les personnages qui ne sont pas vu dans A feast for crows: Dany, Jon, Bran, Tyrion, Davos aussi je crois. J’ai hâte!

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 16 février 2009 à 11 h 38 min:

    moomine > Merci tu m’as convaincu :D J’ai déjà lu un peu en anglais, (Harry Potter 6 et 7) et j’ai pas vraiment eu du mal, mais le vocabulaire de Martin n’est il pas plus évolué ?

    Sinon tu as l’air d’avoir de bons goûts :D Elle est bien la nouvelle de Glen Cook ?

    Ah ouais bah j’en profite, y a des différences au niveau des noms des personnages entre la VO et la VF ? C’est qui Dany ? Le chevalier oignon ?

    RépondreRépondre
  • moomine a écrit le 16 février 2009 à 12 h 43 min:

    Non, Martin c’est à peu près le même niveau que Harry Potter. La roue du temps et l’épée de vérité sont simples aussi. En fait l’anglais est une langue au vocabulaire simple, tant que tu lis pas Shakespeare. Glen Cook est plus difficile, mais pas à cause de l’anglais, à cause de tous les noms de personnages, peuples, pays… C’est Glen Cook quoi. Mais je l’adore. Cette série est basée sur l’Europe du Moyen Age, à l’époque des croisades et des papes d’Avignon. Quand tu as compris ça l’histoire parait plus simple. J’adore le héros, Piper, espion egyptien qui devient le commandant de l’armée du pape.
    Et les livres en anglais ont un autre avantage, ils sont moins chers que les français! Mais je te conseille de les couvrir avec du papier transparent car ils sont aussi plus fragiles.
    Deux supers séries que je lis en anglais et que j’ai oublié de mentionner sont: The Malazan Book of the Fallen de Erikson: entre la Compagnie noire et le trône de fer. Seulement deux tomes en France (le deuxième en deux parties… bonjour l’arnaque) et huit en anglais sur les dix prévus, tu vois l’avantage quand tu aimes l’histoire.
    Et sinon Gentlemen Bastards de Scott Lynch, les deux tomes sont sortis en français, la traduction est sympa et j’adore le personnage de Locke lamora. Mais le tome trois sort dans quelques jours en anglais! Yeah!!
    Dany c’est Deanerys, ce surnom n’est pas utilisé dans la traduction française? Le chevalier oigon c’est Davos, the oignon knight. Les noms de personages ne sont pas différents mais les noms de lieu oui, c’est assez difficile de faire le lien pour moi d’ailleurs. Les noms de lieu en français ne me disent rien quand je les lis sur un forum par exemple, lol.

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 16 février 2009 à 12 h 57 min:

    moomine > rhaaa tant de détails, le lecteur rêvé *o*

    En effet je vois ce que tu veux dire pour passer de l’Anglais au FR… Quand je vois comme Serafina déjà du mal à passer du l’anglais au français quand il s’agit d’harry potter… alors qu’elle l’avait commencé en français :/

    Bon, va falloir que je révise mes lieux alors, car déjà j’ai pas mal de mal pour situer les lieux qui ne sont pas sur la carte dans l’édition française… je suppose que c’est là la même.

    Quand tu parle de qualité je pense que tu parle de celles des éditions poches ? (paperback il me semble ?) Le trône de fer V sortira en grande édition non ? a moins qu’elles soient aussi plus fragiles là bas… Ca m’embête vraiment ça car je suis un grand collectionneur et je déteste abimer mes livres :)

    The Malazan Book of the Fallen de Erikson ? Ca donne quoi en VF ? :D Bon bon, je note, mais j’ai déjà tellement à lire… Et j’en suis qu’au tome 2 de la compagnie noire.

    Je note ausis la nouvelle série de Cook, du coup. Mais ça sera plus tard.

    Merci beaucoup pour les précisions en totu cas :D Ah oui, tu les prends où tes livres en VO toi ? Par internet je suppose ? A moins que tu viennes de paris…

    RépondreRépondre
  • moomine a écrit le 16 février 2009 à 17 h 22 min:

    L’anglais c’est plaisant quand on est dans le truc, on prend l’habitude et on peut plus s’en passer…

    J’achète le plus souvent des poches, je les trouve beaux et pratiques, car les anglais et les américains n’hésitent pas à faire des livres de 1200 pages en tome unique, eux! Pour 9 euros tu as un tome du trône de fer (« a song of ice and fire » est le titre original d’ailleurs). Fais le calcul avec les poches français, vu que chaque tome est divisé en 3 ou 4 chez nous… Sans parler si tu achètes les grands volumes…
    Sinon, les grands volumes anglais sont un peu plus cher et aussi plus costauds vu que la couverture est rigide, mais là encore, au niveau du prix tu t’y retrouves. Les poches tu les consolides avec du papier transparent adhésif et tu verras, les miens sont encore comme neuf, pourtant je les promène partout.

    La traduction française de Erikson, « Le livre malazéen des glorieux défunts » en français, est très bien. Mais très en retard… Calman Lévy avait commencé à publier la série il y a des années, mais seulement le volume un, avant de laisser tomber. Mais comme la série a maintenant un énorme succès chez les anglophones, ils ont repris la traduction. C’est une des séries qui marche le mieux en ce moment chez les américains.

    Je ne suis pas parisienne. J’habite près de Marseille et c’est une grande librairie d’Aix en Provence, dont le vendeur du rayon SF/Fantasy est super sympa, qui a un rayon livres anglais. Du coup je commande pas sur internet, j’achète direct. Mais sur Amazon tu trouves tout ce que tu veux sans frais de port.

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 16 février 2009 à 17 h 36 min:

    C’est marrant, je viens d’Aix en Provence :) La librairie de Provence ou Goulard ? C’est vrai qu’ils sont bien aprovisionnés là bas, mais pas vraiment plus qu’ailleurs. Même si c’est là bas que j’ai pu trouver (enfin) mon T2 de la compagnie noire en nouvelle édition.

    Hm, de toute façon si je le prends en anglais ça sera en grand édition, puisque je ne le prendrais uniquement pour ne pas attendre, et quitte à ne pas attendre, autant l’avoir tout de suite :O

    Personnellement, les poches de 1000 pages ça me bloque assez, je trouve ça vraiment pas pratique à lire… Donc le fait qu’il coupe des livres de 1200 pages en deux, ça me gène pas. Par contre qu’ils les coupent en 3 voir 4 ça m’énerve ! Car comme tu le dis, à la fin ça revient vraiment cher… :/ Je suis d’accord les prendre en anglais est tout de suite plus intéressant. Mais je suis collectionneur, et donc totues mes séries ça me dérange de ne pasl es continuer dans la même édition. Ouais je suis bète la dessus je sais.

    “Le livre malazéen des glorieux défunts” … Arg, c’est pas très vendeur ce titre :D Je vais me renseigner… Mais je suis pas prêt de le commencer, quoi que je pourrias en suivre tranquilement la publication…

    Pour les protéger t’utilise le papier qu’on utilise à l’école là pour couvrir ses livrs ? Comme dans certaines bibliothèque ? Pas con :D

    RépondreRépondre
  • moomine a écrit le 16 février 2009 à 17 h 51 min:

    C’est vrai que le titre fançais est pas vendeur… Surtout que je vois pas le rapport entre « Fallen » et « glorieux défunts », puisque « Fallen » pourrait vouloir dire « déchus », c’est le nom anglais des réprouvés dans La roue du temps, ça a donc une possible conotation négative, donc pourquoi « glorieux »? Ca pourrait vouloir dire « ceux qui sont tombés », mais bon, je m’interroge toujours…

    Les poches anglais sont très compact, c’est le papier qu’ils utilisent qui rend ça possible, donc un bouquin de plus de 1000 pages reste pratique. Et leur couvertures sont jolies je trouve.

    Je vais à la librairie de Provence, quand il y a pas en rayon, je commande là bas.

    Ouais, j’utilise le papier des livres d’école, mais un qui est adhésif parce que j’aime pas que ma protection bouge, et franchement, avec cette technique tu vois pas la diférence avec un livre neuf.

    Je t’ai envoyé un mail avec trois photos ^^

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 16 février 2009 à 19 h 02 min:

    Gosh, cela serait le traducteur qui aurait donné au trone de fer ce niveau de vocabulaire ? @_@. En Francais, il faut l’avouer, il y’a une énorme varieté de mots, d’argot etc. Du coup je pensais que pareil en anglais. Si c’est pas le cas, je suis decue :/

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 17 février 2009 à 10 h 54 min:

    moomine > Ah ah, la traduction des titres en français est toujours assez casse gueule :D Je me demanderai toujoursp ourquoi le tome X du Trône de Fer s’appelle « Intrigues à Port Réal » alors qu’il ne se passe rien à Port Réal (la « capitale », au cas où tu t’en rappelle pas ;))

    Ca fait plaisir de voir quelqu’un qui va à la librairie de provence :D Malheureusement je ne pourrais jamais y commander: quand je retourne à Aix en Provence c’est rarement pour plus d’une semaine… J’habite dans le centre maintenant, y a plus que ma famille là bas.

    Bon le coup du plastique ça va surrement réglé certains de mes problèmes, on a dces Pratchetts en anglais mais c’est des vrais cadavres après seulement une lecture… Et impossible de les balader sinon c’est encore pire :D

    En tout cas aux photos (merci beaucoup d’ailleurs) on voit que çachange pas grand chose de les couvrir, ça me rassure, je tenterai sur ma prochaine commande.

    Pour tes conseils, j’ai le Livre de Cendre (acheté les 2 premiers tome pour un total de 3€ en parfait état chez les bouquinistes aixois :D) donc je vais peut être m’y mettre, vu que justement j’aime bien les séries « noires ».

    Par cotnre, si tu lis quatre livres anglais de 1000 pages par moi, je dis chapeau, je pense que même Seraf’ n’y arriverai pas :D

    (on liste nos lectures au cours du temps ici: http://ifisdead.net/livres/livres-lus-en-2009/ et comme tu peux le voir ça fait bien 4 livres par mois aussi *_*)

    Merci pour les précisions ;)

    RépondreRépondre
  • moomine a écrit le 17 février 2009 à 14 h 03 min:

    Non, lol, je lis pas quatre livres de 1000 pages en un mois. C’est pas humainement possible, même si j’aimerais, il y a tellement de choses que je veux lire… Plutôt des livres de 400 ou 500 pages en général, j’aime les gros livres. La compagnie noire, j’ai acheté l’intégrale illustrée en quatre tomes, ça m’a pris un temps fou à lire par exemple, mais j’ai adoré chaque tome. Cook a le projet d’en écrire deux autres: A Pitiless rain et Port of shadows, mais il a pas dit quand ni de quoi ça parlerait. Parce que bon, la fin est ouverte c’est vrai mais… enfin je dirais rien, ça te gacherait le plaisir.

    En ce moment je lis surtout de la littérature générale, mais il y a six mois je dévorais les livres de fantasy à tour de bras. Là je suis dan sma période littérature sud américaine depuis que j’ai lu « Cent ans de solitude ».

    Pour Sraf’ : Le vocabulaire anglais du trône de fer est assez riche et varié mais rien de prise de tête. En quelques chapitres tu es familiarisé et tu peux tout lire sans problème.
    En, fait, ce que je reproche à la traduction française c’est surtout le choix de grammaire qui me fait grimacer toutes les deux phrases. Cette manie de parler genre argot, c’est désagréable pour moi. Et en plus, souvent c’est à peine français, on dirait que c’est écrit par un enfant! L’anglais est beaucoup plus sobre.

    Au fait, qu’est ce que vous pensez des parents de Jon? C’est qui à votre avis? Perso je penche pour le soeur de Ned et Raeghar. C’est à dire qu’il serait le neveu de Dany… Il serait donc la deuxième tête du dragon, mais qui est la troisième?? Quelle prise de tête, j’espère qu’on en saura plus dans A Dance with dragons…

    RépondreRépondre
  • moomine a écrit le 17 février 2009 à 15 h 15 min:

    J’ai oublié de vous dire que j’ai aussi un blog sur mes lectures. Même si ça fait trois fois que je le recommence, car je ne sais pas quelle forme lui donner…

    http://livreettheiere.canalblog.com/

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 17 février 2009 à 18 h 51 min:

    Oula oui ne dis rien ! Bon bah on a plus ou moins le même rythme de lecture alors, ça fait plaisir les gros lecteurs :D

    Fu fu, je ne lis que de la Fantasy en ce moment, mais Serafina aussi c’est lecture générale, d’ailleurs j’aime pas ça c’est pas joli dans la collection.

    Marrant pour la traduction du trône de fer parce que je la trouve totalement excellente… Ca doit vraiment dépendre des gens alors, t’as commencé le TdF en français ou en anglais ? :)

    Pour Jon j’ai la même opinion que toi, et j’avais pas pensé à lui pour la deuxième tête du dragon…. rhaaa je veux la suite finalement !

    Hop hop, vais jetter un coup d’oeil à ton blog :D

    RépondreRépondre
  • moomine a écrit le 18 février 2009 à 17 h 26 min:

    C’est vrai que ça doit dépendre des gens. Après tout si cette série a autant de succès c’est que ça convient au plus grand nombre.

    Un copain m’avait prété le premier volume, j’avais pas du tout accroché. Quelques années plus tard j’ai acheté le tome 1 en anglais sans savoir que c’était la même chose. J’ai reconnu l’histoire, mais bizzarement ça m’a tout de suite accroché. Prise d’un doute j’ai relu un bout en français, rien à faire j’aime pas du tout…

    Faudrait que je trouve un extrait pour vous montrer de quoi je parle.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?