The Wake de Scott Snyder et Sean Murphy

dabYo dans Comic, Critiques, Livres le 27 février 2015, avec 1 commentaire
Critiques

Mon amour pour les oeuvres de Scott Snyder est acquis depuis que j’ai découvert American Vampire. Son scénario est de qualité et il est généralement entouré d’artistes de talent, ce qui donnait donc un certain crédit à The Wake, un oneshot sorti en fin d’année dernière chez Urban Comics. Il s’agit une fois de plus de la traduction d’un des comics de Vertigo, dont le scénario est de Scott Snyder, les dessins d’un certain Sean Murphy qui avait collaboré sur American Vampire Legacy et les couleurs de Matt Hollingsworth. Synopsis ?

The Wake de Scott Snyder et Sean Murphy

XXIIème siècle, les océans sont montés et la terre se fait de plus en plus rare pour les hommes. Ces derniers ont du s’adapter, vivre au dessus de l’eau et abandonner leurs maisons traditionnelles. Pour couronner le tout, les humains ne sont plus les maîtres sur la planète Terre, qui a été soudainement envahie par les Sirois

Il est difficile de faire un synopsis propre de The Wake car ce dernier est divisé en deux parties bien distinctes, séparées par plus de deux siècles dans la chronologie de cet univers. Nous allons en effet d’abord commencer par quelques pages du futur pour ensuite faire un flashback vers notre ère, et découvrir l’origine de cette apocalypse des océans qu’a connu la Terre de The Wake. Deux catégories bien séparées donc, et on va s’apercevoir que malheureusement leur intérêt est loin d’être identique.


Pour la première partie nous retrouvons une femme scientifique, Lee Archer, qui étudie les baleines et les sons qu’elles émettent pour communiquer. Un domaine dont je ne connais pas grand chose mais qui a l’air d’être assez bien exploité, la jeune femme étant vite réquisitionné par les services secrets pour aller enquêter sur quelque chose d’intrigant…

Cette première partie bien que relativement classique et stéréotypée se trouve être vraiment excellente. Le scénario est bien écrit, les personnages sont prévisibles mais bien foutus, tout va très vite et a un vrai intérêt. De plus, il y a un côté enquête à huit-clos et intrigue horrifique qui est excellente. On passe un très bon moment sur cette première phase et du coup, on attend beaucoup de la suite et de ce que ce comics va bien pouvoir donner.

Malheureusement, la seconde partie est loin d’être à la hauteur. En fait, on va malheureusement comprendre assez vite pourquoi il s’agit d’un oneshot: c’est comme si Scott Snyder n’avait pas trouvé d’issue possible à son scénario de départ et l’avait terminé en what the fuck total. On va avoir droit à une sorte de soufflé énorme et frustrant. Quel dommage car il y avait vraiment les éléments nécessaires à une bonne série.

The Wake de Scott Snyder et Sean MurphyEn dehors de ces aspects scénaristiques, on retrouve les dessins de Sean Murphy qui sont de toute beauté. Les fonds marins sont peu détaillés certes, souvent il ne s’agit que d’un fond de couleurs, mais les structures et les bâtiments sont très réalistes, ils immergent tout de suite dans l’ambiance et ce quelque soit l’époque. C’est sur les personnages et les Sirois que son talent se ressent le plus, les expressions des personnages sont superbes, les ennemis sont tout bonnement terrifiants.

Du coup, je suis bien en mal d’émettre un avis final sur The Wake. Les dessins de Sean Murphy sont de toute beauté, la première partie du comic est excellente. Elle promet un scénario peu original certes mais si bien mis en place, qu’on en attend beaucoup. Et puis vient l’énorme déception, le sentiment d’avoir lu une histoire géniale qui se termine n’importe comment. Tristesse.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • illman a écrit le 6 mars 2015 à 11 h 17 min:

    Je suis plutot d’accord dans l’ensemble, niveau dessin c’est nickel, en même temps je suis fan des dessins de Murphy donc je suis pas sur d’être bien objectif :D Par contre niveau histoire, la première partie s’en tire pas mal malgré le coté scénar de film catastrophe du dimanche aprem’ de TF1 par moment, mais la seconde partie part dans le nawak total. Ok t’as voulu faire une ellipse narrative mon bon Snyder, mais tu pars dans tout les sens et on n’appréhende en aucune manière l’univers que tu as créé. Tout est survolée et du coup l’intérêt s’en ressent et l’histoire est à la limite du compréhensible par moment. A croire qu’un format aussi court ne permet pas à Snyder de s’exprimer.

    Je suis déçu, déçu parce qu’avec une alliance pareille des talents les plus hypés de la sphère comics derrière (Snyder est magistral sur sa run de Batman et Murphy a publié d’excellents bouquins comme Punk Rock Jesus) on était en droit de s’attendre à une tuerie pour ne pas se retrouver avec un pétard mouillé.

    En résumé, Dessin génial, Univers seulement effleuré et Scénario très moyen.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?