Rockstar Vampire de Yves Bulteau

Serafina dans Critiques, Livres le 18 octobre 2013, avec aucun commentaire
Critiques

Rockstar Vampire de Yves Bulteau fait partie de la collection Pandore du Pré aux Clercs, des romans fantastiques typés Young Adult. Il faut bien l’avouer, la couverture du studio dpcom et le titre de ce roman ne pouvaient que m’attirer !  C’est donc avec entrain que j’ai entamé cette lecture. Synopsis ?

Rockstar Vampire de Yves Bulteau

Selma est une ado comme tant d’autre, si ce n’est qu’elle ne supporte pas le soleil, et qu’elle poste sur youtube des chansons qui ont des milliers de milliers de vues. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle attire l’œil d’un producteur qui la met dans un groupe avec une autre star du web, virtuose de la guitare. Selma est donc partie pour briller sous les feux des projecteurs.

Le livre commence donc avec Selma, une ado un peu mystérieuse, on pressent vu le titre et l’illustration qu’elle a quelque chose de pas très normal. C’est un personnage qui m’a semblé réaliste et l’ancrage dans le monde réel via les vidéos youtube, et tout ce mécanisme font de Selma résolument une adolescente du début des années 2010. On n’est pas perdu et il est donc très facile de rentrer dans l’histoire. L’écriture de Yves Bulteau est fluide et ne pose pas de problème particulier. Les chapitres ne sont pas très long, c’est écrit gros, bref, c’est idéal pour les lecteurs plus jeunes qui ne seront ainsi pas découragés par un pavé. Pour les plus adultes, ça se lit quand même avec plaisir.

Les personnages de Selma et de son guitariste sont les plus développés, et ils sont plutôt bien fouillés, même si cela reste en surface pour le dernier. Selma est une ado pétrie de doutes, qui pense beaucoup, s’interroge énormément et j’ai trouvé ça plutôt réaliste comme description de cette période de la vie. Toute l’aventure musicale de Selma, de son groupe, de son guitariste sont dans l’ensemble la meilleure partie du livre, moi qui aime les histoires de rockstar j’ai été plutôt servie. Que cela soit les répétitions, les premiers concerts, on se prend au jeu.Bref tout était idéal pour que cela soit un de mes coups de cœur en YA pour l’année.

Rockstar Vampire de Yves BulteauLe problème, c’est que le roman prend une toute autre tournure environ au milieu de l’histoire. De roman de rockstar, on passe à une sorte de quête initiatique de Selma envers ses origines, et très honnêtement, j’ai trouvé l’histoire très bancale et assez peu crédible. D’une part, je n’ai pas trouvé le changement d’orientation très naturel, je comprend pas trop pourquoi Selma a de telles idées ou intuitions, j’avais plutôt l’impression de ne pas du tout savoir où on allait. De plus qu’elle ait le succès et l’amour des foules du premier coup n’est pas tant choquant, après tout, si elle est le nouveau Kurt Cobain, pourquoi pas. Mais que dans ses recherches généalogiques et autres, elle tombe juste du premier coup, c’est irréaliste et un peu rageant. Je peux comprendre que cela soit à des fins de simplification ou autre, mais c’est assez frustrant. Sans compter que la mythologie ici abordée ne m’a que très moyennement convaincue.

Au final, c’est un avis en demi-teinte : Rockstar Vampire c’est d’abord un très bon début, qui comblera toutes les fanes de rock-star, de groupes et d’ados torturés, mais aussi une fin un peu bancale et un changement d’orientation un peu déroutant. Cela se lit vite, mais ne me marquera pas. J’aurais préféré qu’on reste dans la veine Rockstar en somme.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?