Read-A-Thon, le bilan

dabYo dans Actualités, Livres le 10 octobre 2010, avec 3 commentaires
Actualités

Les conventions de la blogosphère littérature voulant que l’on fasse un bilan du Read-A-Thon, vous avez donc droit à un second billet sur ce micro-évènement. Pour rappel, nous avions donc décidé de participer au mini-RAT, c’est à dire une lecture de livres pendant 12 heures. Bon bien sûr, comme on est là pour s’amuser, tout ça, pas vraiment de règles si ce n’est d’essayer de lire non stop. Certains ont donc profité de ce flou artistique pour caler une petite sieste, mais je ne dirai pas qui. Alors qu’avons nous lu pendant 12 heures ? Était-ce long ? Était-ce difficile ? A-t’on décroché ?

La Belle Rouge de Poppy Z. Brite

Non, non, et non. Tout d’abord, je dois avouer que j’ai trouvé ça presque trop court. Si nos agendas respectifs nous l’avaient permis, je pense que nous serions aisément partis pour les 24 heures. Tout du moins moi. Après tout, douze heures ce n’est pas grand chose, ça vous ait peut être plus ou moins arrivé en lisant un bon gros pavé. Comme vous vous en doutez donc, ce n’était pas non plus difficile, même si les yeux pouvaient commencer à fatiguer sur la fin. Ils auraient peut être lâcher avant la fin des 24, je n’en sais rien, l’année prochaine peut être ?

Les Magiciens de Lev GrossmanDe mon côté, bien que je n’ai fait aucune pause, mais je n’ai lu que deux livres. D’abord Le Roi d’Ebène de Christine Cardot. J’avais déjà bien entamé ce roman de Fantasy se déroulant en Afrique, et il ne me restait qu’une cinquantaine de pages à lire. Le dénouement quoi. Le livre était sympathique, et vous en saurez plus lors de ma critique qui arrivera surement dans la semaine.

J’ai ensuite lu Les Magiciens de Lev Grossman aux éditions L’Atalante. Ici il s’agit d’un titre de Fantastique, dans un tout autre registre puisque se passant à notre époque en Amérique. Fort de ses 500 pages, le livre m’a tenu tout le restant du RAT, et je l’ai vraiment adoré. Alors que le New York Times le décrit banalement comme un Harry Potter pour adultes, c’est sur un roman bien plus original et profond que je suis tombé. Plus de détails dans ma chronique à venir ici aussi.

Mal-Morts de Jean-Marc LignyPour Serafina, ça a commencé avec le troisième tome de Merry Gentry, l’Eclat envoûtant de la Lune. Après une lecture de près de 300 pages qui la laissent toujours aussi perplexe concernant la deuxième série Bit-Lit de Laurell K. Hamilton, elle a enchaîné sur un roman de Fantastique rayon Jeunesse, Mal-Morts de Jean-Marc Ligny.

Ce roman avait tout pour plaire: une jeune fille peut voir les fantômes et ça n’arrange pas le moins du monde sa vie de paumée. Comme je le disais, il avait tout pour plaire, et il a réussi à bien plaire. Après ces 300 pages de jeunesses, un dernier bouquin pour la route, La Belle Rouge, second tome d’une série de Poppy Z. Brite centrée autour de la cuisine et des restaurants. La critique du premier tome n’avait pas été postée, c’est chose qui sera réparée, d’autant qu’avec une telle qualité, il serait impardonnable de ne pas vous en parler.

Au final, c’était une très bonne expérience que l’on devrait faire plus souvent. Lire un long roman en une traite permet en effet d’augmenter l’immersion ressentie. Même les meilleurs livres perdent une grande partie de leur saveur en étant lus par petite tranche, ce qui nous arrive malheureusement bien trop souvent à mon goût. Prendre le temps de faire une longue lecture, c’est permettre à un bouquin de s’exprimer complètement. Cette lecture du roman de Lev Grossman a été une très bonne expérience, et je compte bien trouver un bouquin de la même trempe pour la prochaine édition.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
3 commentaires, donnez votre avis !
  • Alexiel a écrit le 10 octobre 2010 à 17 h 17 min:

    Entièrement d’accord 12h c’était court ! Moi aussi si mon emploi du temps me l’avait permis j’aurai fait le 24h, mais bon au moins pour la prochaine fois on essayera de s’arranger pour le faire en 24h ^^

    Et je suis toujours d’accord sur le fait que ça fait énormément de bien de lire tout d’une traite. On apprécie d’autant plus le livre. D’ailleurs auparavant j’avais du mal à lire un livre par petit bout, j’aimais tout lire d’un coup. (la plupart de mes Anne Rice je les ai lu d’une traite) Mais en grandissant, avec le travail et tout ça on a beaucoup moins de temps libre malheureusement.
    Donc le Read-A-Thon était vraiment un très bon exercice !

    RépondreRépondre
  • Lou a écrit le 10 octobre 2010 à 19 h 24 min:

    J’ai un peu suivi les réactions des participants et j’avoue que maintenant je regrette de ne pas en avoir fait partie !

    Mais 24h ça doit faire trop long je pense

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 21 octobre 2010 à 20 h 57 min:

    Il me tarde de voir arriver quelques chroniques de votre RAT! ^^

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?