Premiers pas des éditions Eclipse

dabYo dans Actualités, Livres le 5 décembre 2010, avec 1 commentaire
Actualités

Vous ne l’avez peut être pas encore remarqué, et pourtant, un nouvel acteur a récemment fait ses premiers pas sur les étalages des librairies, rayon Fantasy et Science Fiction. Il s’agit des éditions Eclipse, nouveau visage du secteur sur lequel il faudra sans doute compter pour les prochaines années. C’est le deuxième lancement d’une maison depuis qu’if is Dead suit le secteur, après l’arrivée des éditions Orbit l’année dernière durant la même période, celle de la rentrée littéraire. Alors d’où viennent ces éditions Eclipse ?

Editions Eclipse

Tout comme Orbit, il s’agit en fait d’un label d’un autre éditeur, et non une maison complètement nouvelle. Cette fois, ce sont les éditions Bibliothèque Interdite qui en tirent les ficelles. Vous ne connaissez peut être pas cet éditeur, et pour cause, il est très spécialisé et ne publie quasiment que des romans sur l’univers Warhammer 40k. Autant dire que si les figurines et le jeu de rôle ne sont pas votre tasse de thé, il est très probable que vous ayez toujours fait abstraction de ces étagères lorsque vous déambuliez dans votre libraire. Et c’est plus ou moins ce que nous avons fait jusqu’à présent, sauf illman, mais bon, tout le monde ne peut pas être parfait.

Ceci étant dit, les éditions Eclipse sortent des livres dans un tout autre domaine, puisqu’il s’agit d’œuvres originales, traduites et dans des domaines bien plus diversifiés. Science Fiction, Fantasy, Horreur et Bit-Lit sont les principaux domaines, mais on retrouve aussi avec joie une catégorie Steampunk, celle qui a provoqué notre intérêt pour l’éditeur. C’est pour se démarquer de la maison mère qu’une nouvelle marque a été utilisée, car il était important que les nouveaux livres ne soient pas rangés avec ceux des univers. Les premiers ouvrages ont bien entendu fini par atterrir entre nos mains.

Livre des éditions Eclipse

Les romans des éditions Eclipse contiennent un marque page sur le rabat.

Les éditions Eclipse proposent un format très proche de celui des éditions l’Atalante, avec une couverture semi-cartonnée, des rabats de chaque côté, et un papier plutôt agréable au touché. Petite touche d’originalité, chaque livre est fourni avec un marque page à décoller du rabat de la fin. Cette petite attention est très sympathique, qu’on l’utilise pour lire, ou qu’on le garde pour la collection. Le design des bouquins est agréable, bien que déroutant notamment à cause de synopsis assez courts en quatrième de couverture. On voit qu’une attention particulière a été apportée au choix des polices de caractères, que ce soit pour la présentation externe ou pour la mise en page du texte.

Ceci dit, pour le moment, aucune piste d’un travail concernant la cohérence entre les différents livres de la collection. Les couleurs vont un peu dans tous les sens, et il n’y a pas d’élément caractéristique qui puisse rattacher chaque livre aux éditions Eclipse. Ce ne sont pas les seuls à avoir ce problème, l’Atalante le présente aussi depuis l’abandon de leur papier de couverture si particulier. C’est dommage, car côté Bragelonne ou encore Mnémos, le travail est là.

Livres des éditions Eclipse

Au programme, de gauche à droite, Boneshaker de Cherie Priest, Le Fléau des Morts de Z.A. Recht, Guerrière de Marie Brennan, Les Oprhelins de Robert Buettner et enfin, Dhampir de Barb & J.C. Hendee

La plus grosse inconnue reste cependant la qualité de la traduction. Car les livres de chez Bibliothèque Interdite avaient la fâcheuse tendance à receler de nombreuses coquilles de ce côté. L’éditeur nous promet qu’une attention toute particulière a été portée à la traduction, nous expliquant qu’il leur fallait trouver des traducteurs connaissant complètement l’univers Warhammer 40k jusqu’à présent, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Mais ça, de toute façon, nous vous le dirons avec nos premières chroniques.

Pour en savoir plus sur les éditions Eclipse, vous pouvez consulter la liste de leurs ouvrages, et leur blog mis régulièrement à jour avec quelques infos intéressantes. Et pour en savoir encore un peu plus, l’interview de Mathieu Saintout sur Elbakin.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • illman a écrit le 2 janvier 2011 à 23 h 07 min:

    Hum, pour l’instant j’ai lu Le fléau des morts et les Orphelins et c’est bien sympa

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?