Piste Sanglante, Vicki Nelson Tome 2, de Tanya Huff

Serafina dans Critiques, Livres le 17 septembre 2010, avec 1 commentaire
Critiques

Après un premier tome qui m’avait beaucoup séduite, je me suis attaquée à Piste Sanglante, deuxième opus des aventures de Vicki Nelson de Tanya Huff. Cette série bien qu’assez âgée, sa publication originale date en effet du début des années 90, est actuellement rééditée par J’ai Lu. La couverture de ce tome, qui arbore un loup devant un pentagramme, nous donne une bonne idée de ce que nous allons y découvrir. Synopsis voulez vous ?

Piste Sanglante, Vicki Nelson Tome 2, de Tanya Huff

Vicki est contactée par Henri Fitzroy, vampire de son état que l’on avait pu découvrir dans le premier tome. En effet, certains de ses amis ont des problèmes, et il préférerait que la police ne s’en mêle pas. Voila pourquoi, Vicki, détective privée, va enquêter sur une série de meurtres ciblant des personnes particulières, vu qu’il s’agit ni plus ni moins de loups garous.

Comme dans de nombreuses séries du genre, après un tome sur les vampires, on passe aux loups garous. Ce chemin est courant, d’Anita à Mercy, et n’est pas vraiment surprenant. Pourtant, là encore, on évite les clichés du genre. En effet, non, Vicki ne sera pas attirée par un loup-garou. De même, si on devine un trio amoureux depuis le premier tome, celui ci n’empiète pas sur l’histoire et reste en filigrane. Ce second tome est en droite lignée du premier, c’est à dire, du policier avec du fantastique. On est aux frontières de la Bit Lit, mais la bonne frontière, l’autre frontière étant le livre porno érotique.

Tanya Huff

Tanya Huff

C’est l’occasion de rencontrer donc une nouvelle race, celle des loups garous, et de voir leur intégration à la vie courante. Pour ce tome, on sort de la ville pour aller dans la cambrousse, et l’auteur en profite pour nous dresser des portraits tout à fait réalistes et touchants. Les personnages sont crédibles, que cela soit les méchants, les loups ou les héros. On s’y attache facilement, et on dévore les pages sans s’en rendre compte.

Le style est toujours agréable, et l’écriture de Tanya Huff se lit facilement. Les scènes d’action sont cependant parfois confuses, mais surtout, le roman manque de signes plus visibles lors les changements de points de vue. En effet, c’est généralement signalé par plusieurs sauts de lignes, mais quand on change de page en même temps, c’est un peu mêlant.

Les ficelles du scenario ne sont pas forcément originales et plusieurs cordes courantes dans les policiers sont utilisées. La construction alterne les points de vue, des gentils au meurtrier, et le coupable nous est révélé vers le milieu du roman, on le découvre bien avant les héros. Cela ne nuit pas au suspens, ni au rythme enlevé de l’ouvrage. Je regrette cependant l’intervention de Mike, qui a mon avis n’était absolument pas nécessaire dans ce tome. De même, on sent assez mal l’évolution du personnage de Vicki.

Piste Sanglante, Vicki Nelson Tome 2, de Tanya HuffCette dernière a pour particularité d’être une humaine banale, atteinte d’une maladie dégénérescente aux yeux. Le Prix du Sang, le premier tome, mettait l’emphase sur sa situation de femme forte, face à la maladie inéluctable. Ce point est moins présent dans ce tome, plus centré sur l’espèce lycanthrope et sur l’enquête. A voir évidemment dans les tomes suivants.

Ce deuxième tome transforme l’essai et confirme Vicki Nelson comme une série avec laquelle il faut compter et qui n’a rien à envier aux autres monuments de la Bit-Lit. Une série qui est peut être idéale pour commencer quand on vient du cercle littéraire policier, et qui est aussi appropriée aux hommes qu’aux femmes. Je ne peux que vous la recommander, et j’entame bientôt le tome 3, Frontière Sanglante.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • aurel a écrit le 11 octobre 2010 à 18 h 51 min:

    Je les ai tous lu : c’est que du bonheur!

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?