Pieds d’Argile de Terry Pratchett

dabYo dans Critiques, Livres le 15 mai 2013, avec aucun commentaire
Critiques

Après avoir re-goûté aux Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett avec Le Guet des Orfèvres, je n’avais qu’une hâte: y retourner. Il faut dire que l’univers du britannique est complètement passionnant et se lit si facilement qu’on a toujours envie d’en relire. J’ai donc décidé de continuer de découvrir les aventures de Vimaire avec Pieds d’Argile, troisième tome de la sous-série Le Guet. Synopsis.

Pieds d'Argile de Terry Pratchett

Deux cadavres retrouvés, deux meurtres hors-la-loi qui n’ont à priori aucun lien, si ce n’est quelques traces d’argile par terre. Heureusement, le guet et son capitaine divisionnaire Vimaire peut compter sur l’une de ses nouvelles escouades pour résoudre l’affaire: le département de la police scientifique. A sa tête, Hilare Petitcul, un nain ex-alchimiste qui n’aime pas les chansons sur l’or, ni l’or, et encore moins rechercher de l’or.

Pieds d'Argile de Marc Simonetti

Une possible couverture signée Marc Simonetti

Je dois bien avouer qu’il est assez difficile de parler des romans du Disque-Monde sans avoir l’impression de se répéter. Terry Pratchett est d’une constance à toute épreuve, que ce soit dans son style, dans l’humour ou dans la qualité et la pertinence des situations.

Avec cette nouvelle aventure, Le Guet continue d’être une série pastiche d’enquêtes policières et la résolution du double meurtre va évidemment être le centre de notre histoire, autour de laquelle vont graviter des péripéties rocambolesque. Car Vimaire semble bien être au centre d’une machination, si ce n’est même un complot ourdi contre Vétrini, le vénérable et sage patricien qui dirige la ville d’une main de fer depuis près de 10 ans.

Pieds d’Argile continue de nous dépeindre le côté loufoque et sans queue ni tête de l’organisation d’Ankh Morpork, bien loin de notre réalité et très absurde. Empêcher les gens de voler s’avère beaucoup plus difficile que de faire un permis de voler. Les meurtres sont tout ce qu’il y a de plus légal quand l’assassinat est correctement encadré par la loi, avec une mise à pris et des assassins dignes de ce nom (et fiers de leur art). C’est fait à base de petites digressions Pratchettiennes et c’est tout simplement divin, l’absurde de l’organisation de cette ville est délicieuse.

Pieds d'Argile de Terry Pratchett

A côté de ça, on continue de parler minorités et discrimination, que ce soit ethniques, sur les coutumes ou encore, sur le sexe. Il est d’ailleurs marrant que je me sois retrouvé à lire ce bouquin en pleine tempête dans la communauté geek puisqu’il s’agit d’un de ceux traitant du sexisme. Nous suivons en effet deux heroïnes qui travaillent au Guet, et qui donc subissent leur lot de remarques désobligeantes. Bien sur, on est face à du Pratchett et ces remarques nous font rire tout en relevant le problème sous-jacent. On quitte aussi le territoire des conflits raciaux pur et dur pour atterrir à ceux de l’endoctrinement des religions, Golems oblige.

Pieds d'Argile de Terry PratchettMais avant de vous conseiller de vous lancer dans la lecture, je me dois de saluer le travail titanesque et génialissime que l’auteur a fait sur ses deux policiers un peu cons mais terriblement attachants que sont Fred Côlon et Chicard. A la foi affreusement cynique et cruellement candides, ces deux soldats de la vieilles ont des dialogues qui ne peuvent que rendre justice à la qualité du travail de Patrick Couton qui assure la traduction.

Au final, Pieds d’Argile de Terry Pratchett a été une fois de plus un grand moment de lecture, le genre qui donne de quoi réfléchir tout en ayant un côté effroyablement positif. Il n’est pas le meilleur roman de la série, il n’est pas particulièrement réussi vis à vis de la qualité des œuvres de l’écrivain, mais il fait plus que le travail. Fin, drôle, bien écrit et très bien traduit, chaque page est un festival de situations absurdes mais géniales. Je dois vous avouer que je n’ai qu’une hâte, me jeter sur Va-t-en-guerre.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?