Or et Sang – Anthologie du Petit Caveau

Serafina dans Critiques, Livres le 17 décembre 2009, avec 9 commentaires
Critiques

Or et Sang est la première anthologie de la maison d’édition du Petit Caveau, qui est je vous le rappelle une maison d’édition spécialisée dans les créatures à dents longues tenu entre autres par Ambre Dubois que nous avions interviewée. Cette anthologie se compose de seize textes de longueurs variables pour un total de 260 pages. La plupart des auteurs sont des jeunes auteurs, c’est même pour certains leur première publication. La couverture est fort jolie, bien que l’impression ait un peu rougi les teintes jaunes comme la peau, mais dans l’ensemble, l’anthologie se présente bien et donne envie.

Anthologie Or et Sang

Au menu, 16 nouvelles par les auteurs suivants: Bettina Nordet, Gwenaelle Durand, Elodie Lemaire, Franck Ferric, Line D Rey, Henri Bé, Stéphane Soutoul, Lia Vilorë, Alazaïs Clénié, André Samie, Elie Darco, Aurélie Wellenstein, Cecile Duquenne, David Osmay, Audrey Herreman, Lucile Garrigoux.

Les seize textes ont leur propre personnalités, et le thème (Or et Sang) est traité sous toutes les coutures. On passe en effet de l’antiquité à notre époque avec un détour par le Moyen-Age ou la renaissance. Ces textes ont pour mérite d’être loin de la Bit-Lit, voire très très loin pour certaines nouvelles. On y retrouve des vampires, des vrais, qui mordent. Certains sont plus gentils que d’autres, mais nous sommes en présence de vampires comme on pouvait les attendre avant la déferlante Twilight.

Évidemment, les auteurs ne se sont pas privés pour ajouter leur petite touche à ces créatures de la nuit. Certains les voient comme pourvus de pouvoirs psychiques, d’autres feront le portrait des vampires tourmentés par la perte de leur âme. On notera notamment une hiérarchie de vampires assez intéressante : 5 Ombres au service du Maître, le premier Vampire dans la nouvelle de Gwenaelle Durant : Ombre et Or. Les genres sont plutôt variés. On passe d’un style série américaine policière avec la très bonne nouvelle de Lia Vilore à une nouvelle sombrement romantique et très émouvante avec celle de Stephane Soutoul, un des rédacteurs de notre confrèrele blog  Vampirisme que nous saluons au passages. Les ambiances ne sont pas en reste, car on voyage dans tous les continents, Amérique du Sud, Europe, Égypte sont présents dans l’anthologie.

Anthologie Or et Sang

Cependant je dois tout de même déplorer le nombre de nouvelles sur le même thème: l’alchimie et la civilisation Maya revenant quand même dans une bonne partie des nouvelles. On fini tout de même par un peu saturer de tomber toujours sur les mêmes ressorts. Surtout que évidemment les auteurs ont des visions parfois contradictoires, on se mélange un peu, on ne sait plus quel auteur a dit quoi, c’est dommage. De même on peut reprocher le manque d’héroïnes, car il n’y a quasiment que des hommes dans cet ouvrage. Certes, les héroïnes sont devenues systématiquement ou presque associées à la Bit-lit, mais quand même. Ambre Dubois a su montrer dans le Manoir des Immortels qu’on pouvait très bien écrire un roman avec pour héros une vampire. De même les vampires restent relativement classiques, et on a assez peu de relecture du mythe, quelques touches d’originalité par ci par là, mais rien de plus. C’est regrettable quelque part.

Bien que je ne compte pas faire une critique nouvelle par nouvelle, je vous propose de nous pencher sur certaines nouvelles qui m’ont marquées, en bien ou en mal:

Le sacrifice du Sang de Bettina Nordet

J’ai énormément souffert au début de cette anthologie, à cause du premier texte de Bettina Nordet, que j’ai trouvé assez mauvais. Bourré de stéréotype, télescope, et s’engonçant dans un romantisme mièvre. N’est pas Poppy Z Brite qui veut.  Heureusement la suite remonte largement la pente !

Le transformateur de Franck Ferric

Le transformateur de Franck Ferric touche à l’alchimie. L’introduction est pour le moins originale, et le style est évidement très bon. Ceci dit, ce n’est pas étonnant, vu que j’avais adoré son roman La loi du Désert. Aucun reproche à faire à cette nouvelle qui est pour moi l’une des meilleures du receuil. De nombreux details historiques sont là, le vieux Paris un peu crade est parfaitement décrit.

Confessions Nocturne de Stéphane Soutoul

Confessions Nocturne de Stéphane Soutoul est la nouvelle la plus romantique du recueil. Mais pas n’importe quel genre de romantisme. Un romantisme très sombre, triste aussi, qui a su parler à mes veines goths. Cette nouvelle est un bijou finement décrit, plein de poésie et de douceur. C’est la première fois que je lisais un écrit de cet auteur et sa nouvelle m’a totalement conquise. A noter qu’il publiera son premier roman aux éditions du Petit Caveau en juin 2010 et cela s’appellera Le mal en la demeure. Je compte bien le lire dès sa sortie.

La mine du Querns de David Osmay

La mine du Querns de David Osmay surprend de bout en bout. Une ambiance Western, l’époque des chercheurs d’or, déjà rien que cela c’est bon pour me plaire. Le style est agréable et la fin surprenante à souhait. J’ai beaucoup apprécié cette nouvelle qui m’a un peu fait penser à Riverdream de G.R.R. Martin, dans le très bon sens !

Impair et Manque de Aurélie Wellenstein

Je dois désormais citer Impair et Manque de Aurélie Wellenstein. En effet, cette nouvelle bourrée d’humour met en scène un vampire accro au jeu ! Une idée innovante et un traitement très efficace font de cette nouvelle un point fort de cette anthologie. Encore une auteur que je ne connaissais pas, mais que je ne manquerais pas de suivre !

Mercenaires, Larmes divines et Ex-petites amies rancunières de Lucile Garrigoux

Cette nouvelle est l’avant dernière du recueil. Et quelle nouvelle ! Anti-héros totalement barré, humour parfois plus que douteux, non-sens et folie douce, cette nouvelle m’a fait plusieurs fois éclater de rire. C’est léger, c’est frais et c’est absolument hilarant. Une nouvelle qui vaut son pesant d’or et c’est pas son héros qui me contredira.  Une vision très intéressante des vampires qui pulvérise tous les clichés.

Anthologie Or et SangVoila pour les points importants de cette anthologie, il y en a d’autre, mais qui m’ont moins plu tout en restant quand même tres bon.  Si ce n’est peut être pas la meilleure anthologie vampirique qui existe, cette anthologie permet de mettre sous le projecteur des auteurs francais prometteurs. On ne s’ennuie pas, et dans l’ensemble le niveau est bon. Cela se lit bien, et certaines nouvelles sont de vraies perles. Comme quoi, la France a plus de bons auteurs qu’on le croit ! Pour confirmer mes dires, je finirais par dire que 9 des 16 nouvelles ont été nominées au Prix Merlin, ce qui n’est pas rien. On y retrouve notamment celles de Soutoul, de Ferric, de Garrigoux mais aussi celle de Nordet bien que je ne l »ai pas du tout aimée. Comme quoi.

En tout cas, les trois précédentes que je viens de citer valent à elles seules le coup de se procurer l’anthologie !

maison d’

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
9 commentaires, donnez votre avis !
  • Aube a écrit le 18 décembre 2009 à 13 h 12 min:

    Je crois qu’il y a une erreur la nouvelle sur le vampire accro au jeu c’est Impair et manque de Aurélie Wellenstein. De L’or Plein les Mains de Alazaïs Clenié c’est l’histoire avec le collier, la suivante. ;)

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 18 décembre 2009 à 15 h 23 min:

    En effet Aube, il semblerait que la neige ai atteint mon Cerveau. C’est réparé ^^

    RépondreRépondre
  • Elie a écrit le 18 décembre 2009 à 17 h 25 min:

    Bonjour,
    Une petite info en passant : les nouvelles de cette antho font partie de la liste du prix Merlin au même titre que tous les textes inédits « fantasy ou fantastique » parus sur support papier en 2009 (même s’il s’agit de support amateur tiré à 50 exemplaires). Ce n’est donc pas vraiment un argument honorifique ^^ que d’y être.
    Il n’y aura de nominations et de sélections pour le second tour du Merlin qu’à l’issue d’un premier tour se déroulant au printemps 2010.

    RépondreRépondre
  • Mandrag' a écrit le 18 décembre 2009 à 18 h 01 min:

    @Seraf’, j’attends impatiemment tes impressions concernant « le mal en la demeure » de Stéphane Soutoul
    j’espère que tu en fera une critique :)
    Cet auteur a l’air assez intéressant

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 18 décembre 2009 à 18 h 41 min:

    @Elie, eh bien, j’ignorais totalement, merci de l’info ;p (mais alors pourquoi les 16 ne sont-elles pas en lice o_O ?)

    @Mandrag’ ne t’en fait pas je vous tiendrais au courant. Il est en effet très prometteur.

    RépondreRépondre
  • Mandrag' a écrit le 19 décembre 2009 à 14 h 45 min:

    A propos des livres de cet éditeur, sais-tu ou je pourrai me les procurer?
    j’ai voulu le commander ce matin ainsi que « le manoir des immortels », mais ma librairie habituel ne travaille pas avec eux…

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 19 décembre 2009 à 14 h 56 min:

    Alors tu as toutes les infos ici : http://www.editionsdupetitcaveau.com/ounoustrouver.php
    Normalement, ton libraire devrait pouvoir le commander meme si il ne travaille pas avec eux :/

    RépondreRépondre
  • David Osmay a écrit le 22 décembre 2009 à 8 h 44 min:

    Bel article, merci beaucoup pour votre appréciation de mon texte, ça fait plaisir. J’ai remarqué que mon nom avait troqué son S pour un R, serait-il possible de rectifier svp ?

    RépondreRépondre
  • Mandrag' a écrit le 22 décembre 2009 à 11 h 34 min:

    Ben aparrement ils ne savent pas…ou ils ne veulent pas tout simplement
    c’est dommage mais bon, je ne vais pas les menacer non plus
    merci pour le lien :)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?