Nouvelles Sanglantes, Vicki Nelson Tome 6, de Tanya Huff

Un recueil de nouvelles pour clore la série

Serafina dans Critiques, Livres le 26 septembre 2012, avec aucun commentaire
Critiques

La série de Vicki Nelson s’est achevée avec son cinquième tome, Dette de Sang. Enfin, c’est ce que je pensais. Car Tanya Huff n’a pas laissé tomber son univers si aisément et a produit après coup des nouvelles de nos personnages préférés qui se déroulent entre le Tome 4 et le Tome 5. Celles si sont compilées dans ce « 6ème tome », sobrement intitulé Nouvelles Sanglantes. Elles sont au nombre de 9 et spoilent toutes allégrement le 4ème tome. A lire seulement si vous avez déjà fini la série quoi, comme moi. Du coup, qu’est que ça donne ?

Nouvelles Sanglantes, Vicki Nelson Tome 6, de Tanya Huff

Au cours des 9 nouvelles, on en compte 3 centrées uniquement sur Henri Fitzroy, vampire de son état et accessoirement bâtard d’Henri VIII d’Angleterre. Les autres plus centrées sur Vicki et Mike. Les nouvelles ont été écrites pour différents recueils ou défis, comme l’auteur l’explique au début. Du coup, on passe d’enquêtes policières assez classiques à de l’espionnage ou encore de la revisite de conte.

On retrouve avec plaisir l’univers et le style de Tanya Huff. Celui-ci est assez direct, sans temps morts et la traduction semble plutôt bonne malgré quelques phrases parfois difficiles à comprendre. L’univers de Vicki Nelson est clairement ancré dans notre monde et on retrouve facilement ses marques.

Tanya Huff

Tanya Huff

Ceci étant, il faut le dire, j’ai trouvé le niveau assez inégal. Sur les trois nouvelles concernant Henri, je n’en ai apprécié qu’une : Quelqu’un pour passer la nuit. Elle se passe dans le monde actuel, Henri y passe une petite annonce dans un journal pour se trouver un compagnon, est bourrée d’humour et surtout permet de découvrir un nouveau pan du surnaturel version Tanya Huff. Bref, cette nouvelle a elle seule mérite de lire le recueil.

Les nouvelles se concentrant sur Vicki sont assez agréables, la plupart prenant la forme de petites enquêtes : un nouveau vampire arrive en ville, un nouveau vampire tue des gens, ou encore élucider les mystères d’un lac hanté. Sans être forcément mirobolantes ni aussi recherchées que les précédents tomes, c’est agréable à lire et bien foutu. Cela permet aussi d’avoir une idée de ce que devient Vicki après le Tome 5 : elle y entame un nouveau job et trouve un nouveau QG notamment. Pour nous qui avions aimé la suivre et qui sommes resté sur notre faim, c’est plaisant. C’est une manière de dire au revoir à la série de manière pas trop brutale, tout en laissant la porte ouverte à d’autres aventures, même si l’auteur dit en avoir fait le tour.

Nouvelles Sanglantes, Vicki Nelson Tome 6, de Tanya HuffLe recueil se termine sur un remaniement du conte de Noël de Charles Dickens, mettant Vicki à la place de Scrooge. J’avoue avoir été totalement perplexe sur cette nouvelle. Elle reprend très clairement le conte original, changeant juste les personnages et les situations. Je pense que ceux qui n’auront pas lu l’original seront totalement paumés, et pour les autres… Ben je ne sais pas. C’est assez surréaliste et je m’attendais surement pas à terminer la série comme cela. C’est totalement barré, onirique aussi. Bref, je ne saurais dire si j’aime ou non.

Un recueil de nouvelles pour clore une saga, c’est original, mais j’aime bien. Je trouve que c’est un peu comme à la fin des séries, quand on te raconte rapidement ce que deviennent les personnages, tel la fin de Frères d’Armes par exemple. Bref, c’est fermer la porte sans la fermer trop brusquement. Si Nouvelles Sanglantes n’est pas un indispensable, il est clairement sympathiques pour les fans. Attention évidemment à ne pas le lire avant d’avoir fini la série principale. Même si ce sont des nouvelles, le spoil est là !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?