Nekotopia de Asuka Fujimori

Kao dans Critiques, Livres le 11 avril 2011, avec 4 commentaires
Critiques

Nekotopia est un roman de la japonaise Asuka Fujimori publié en 2003 en France. Il a la particularité d’avoir été écrit par l’auteur directement en français, chose assez rare, et c’était aussi mon tout premier achat avec mon premier salaire, mais là n’est pas le sujet. De premier abord, le roman pourrait laisser penser qu’il s’adresse uniquement aux enfants, et pourtant, on est bien loin du compte. Synopsis.

Nekotopia de Asuka Fujimori

Asuka est une fillette de moins de dix ans, qui aime porter des robes, des nœuds dans ses cheveux, et écraser le nez des garçons avec des pierres pour leur montrer son affection. Après tout, ils lui tirent bien les couettes… Elle aime aussi beaucoup trucider des chats, de plein de façons possibles, en les noyant, brûlant, passant au micro-ondes, empalant et j’en passe. Terrorisés que la petite se lasse des chats et passe aux humains, ses parents décident de lui faire faire une psychanalyse.

Nekotopia. Ce livre est arrivé entre mes mains quand j’avais 13 ans, et à cette époque je n’avais pas forcément le recul pour l’appréhender complètement. Des relectures par la suite m’ont permis de mieux comprendre, et apprécier cet ouvrage à sa juste valeur, et non pas seulement pour satisfaire mon esprit tordu. L’histoire va tourner autour de trois personnages que l’on pourrait qualifier de principaux: Asuka bien sûr, mais aussi un second appelé le Maitre, personnage proche de la mort et montant un complot à sa propre encontre, et enfin, leur psychanaliste.

Asuka Fujimori

Asuka Fujimori

Les parties de chacun sont facilement identifiables, puisque la police d’écriture ainsi que le style ne sont pas les mêmes. Cela se traduit par des tics de langage, ou des tournures de phrases qui vont dépendre du personnage. On suit dont chacun tour à tour, le tout étant narré à la troisième personne.

Au premier abord, la jeune Asuka peut donner l’impression d’être un monstre. Mais ses actes, elle ne les fait pas par cruauté, simplement par expérimentation, curiosité qu’on pourrait qualifier de malsaine, juste pour “voir ce que ça fait”. Cela entraîne forcement certains passages qui pourront faire tourner de l’œil, mais dans l’ensemble, ça nous fait surtout rire.

En dehors d’Asuka, on apprend finalement assez peu de choses sur les personnages principaux, et ne parlons même pas des secondaires. Ce n’est bien entendu par un hasard, puisque seule la petite fille importe réellement. Et les chats, éventuellement, utilisés pour faire quelques clins d’oeil à de grands noms de l’histoire, tels Marc Dutroux, Oussama Ben Laden ou encore Néron… Le reste n’a jamais de nom, que ce soit la Cité, le Maître, ou ses nombreux conseillers, qui sont réduits a leur simple fonction: le pingouin du protocole, l’avocat, la prostituée et j’en passe.

Nekotopia de Asuka FujimoriOn pourrait penser que tout ceci est dans le but de nous faire passer un message. Mais ce qui m’embête, c’est que je n’ai jamais réussi à comprendre si c’était vraiment le cas. Y a t’il réellement une morale quelconque à en retirer, ou autre chose de ce type ? Du moins, autre que le fait que la vie, ben c’est souvent un peu n’importe quoi.

A la fois cruel et absurde, Nekotopia est un conte qu’on pourrait presque remettre entre toutes les mains (j’ai dit presque). Rempli d’instants choisis de folie, de quelques réflexions, parfois sérieuses, d’autres fois plutôt foireuses, ce texte est un vrai petit bijou d’humour. Un bijou d’humour avec quelques scènes assez trash, certes, mais rien d’insurmontable. Assurez vous juste de ne pas avoir trop mangé avant de vous jeter dessus.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
4 commentaires, donnez votre avis !
  • Marc a écrit le 11 avril 2011 à 20 h 55 min:

    Je me souviens avoir lu ce livre il y a quelques années, j’avais trouvé le début assez amusant mais l’histoire prenait un ton trop décalé (et insensé) pour me plaire…

    Il n’y a pas longtemps, j’ai appris que derrière le nom de plume Asuka Fujimori se cache en fait Thomas Taddeus, un auteur français…

    RépondreRépondre
  • Kao a écrit le 12 avril 2011 à 14 h 56 min:

    @Marc: WHAT?! Tu m’apprends quelque chose là, et tout mon monde s’effondre.

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 12 avril 2011 à 18 h 35 min:

    Bon j’ai fait qq recherches histoire de, passque ca m’intrigue. Ce qui est sur, c’est que Taddeus et Fujimori sont la même personne. Apres , est ce que Thomas se cache derriere Asuka ou est ce que Asuka se cache derriere Thomas, ca , difficile d’avoir la réponse. Le fait est qu’il y’a des photos de la fille mais aucune du gars.

    RépondreRépondre
  • Marc a écrit le 13 avril 2011 à 10 h 08 min:

    @Seraf': le seul indice qui laisse penser que Thomas se cache derrière Asuka est sur le site de Flammarion. Il n’y a pas de biographie d’Asuka alors qu’il y en a une de Thomas…

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?