MPD Psycho est un Seinen sur lequel nous sommes tombés par hasard. Seraf’ avait lu, et trouvé totalement horrible, le premier volume à la Fnac. Horrible dans le sens gore et malsain, et non au niveau de la qualité intrinsèque du titre, d’où sa classification en temps que Seinen. Alors, lorsque nous avons vu les trois premiers tomes bradés dans une des boutiques d’occasion, ni une ni deux, au vu de la qualité graphique apparente du titre dessiné par Sho-u Tajima, scénarisé par Eiji Otsuka, j’ai décidé de prendre les trois premiers tomes, pour notre plus grand plaisir. Attention, âmes sensibles, s’abstenir.

MPD Psycho

Je vous ferai volontier un synopsis, mais j’avoue ne pas en être capable. Si MPD s’appelle MPD, ce n’est pas seulement parce que cela signifie Metropolitan Police Department, office dans laquelle notre héros a travaillé, mais aussi parce que cela peut vouloir dire Multiple Personnality Disorder. Et à partir de là, vous vous en doutez que dire plus qu’un notre héros est victime d’un trouble de la personnalité devient tout de suite compliqué. Et pourtant, la série ne se limite pas à ça puisque c’est sur un gigantesque, et très difficile à suivre, complot que notre héros va tomber. A moins qu’il n’en ai toujours fait parti…

MPD PsychoAttention, il ne s’agit pas d’un énième complot pour prendre le pouvoir dans tel pays, non. Enfin si, mais pas totalement, et c’est tant mieux. C’est en même temps là que le bas blesse. Si le titre nous présente une des plus belles plastiques que je n’ai jamais eu le plaisir de voir en manga, le scénario quant à lui, passé les six ou septs premiers volumes, devient totalement halluciné… et incompréhensible ! Le début est plutôt simple à comprendre et appréhender, les changements de personnalité du personnage principal étant très bien rendus, ce ne sera rapidement plus le cas. Le nombre de personnage à emmagasiner en mémoire devient vite énorme, et leurs noms sont tout sauf faciles à retenir. On perd vite le nord, et toute recherche de gentils ou méchants devient futile. Ils ont tous l’air gentils et méchants à la fois. Enfin, surtout méchants en fait. Et pire encore, parfois il peut y avoir un gentil et un méchant dans le même personnage. Dr Jekyll et Mr Hyde ça vous dit quelque chose ?

Toujours est il que cette confusion dans le scénario aide beaucoup à l’ambiance que cherche à nous procurer l’auteur et son dessinateur, puisque cette dernière est plus que malsaine. Bien entendu, le fait de voir le héros recevoir sa fiancé en pièces détachées par colissimo parce que ce dernier s’est trop fait remarquer par le serial-killer détraqué qu’il poursuivait, aide beaucoup. Le pire étant que cette entrée en scène du gore passe quasiment inaperçue lorsqu’on la compare au reste de la série, et il deviendra rare de lire plus de dix pages sans qu’une mise à mort n’apparaisse, qu’un bras soit découpé ou qu’une paire de globes oculaires arrachés n’apparaissent.

MPD Psycho

Le tout est bien entendu poussé par le style graphique de l’oeuvre, puisqu’il s’agit ici d’un noir et blanc complet, avec des trames discrètes, où toutes les ombres sont réellement noires, et toutes les lumières réellement blanches. Ca peut paraître idiot dit comme cela, mais la différence est plus que notable lorsque vous le comparez à un manga habituel. Le tout est imprimé par les Editions Pika sur du papier vraiment agréable à feuilleter, où la qualité est plaisante. Bizarre tout de même qu’un seul tome de Naruto fasse le double d’un tome de MPD Psycho en terme d’occupation de l’espace, alors qu’ils ont le même nombre de pages.

Bref, on finira sur une mauvaise note tout de même, 11 ans après le début de sa publication au Japon, la série n’est toujours pas terminée, et ne compte qu’onze titres. Un rendemment un peu faible donc, et une frustration d’autant plus grande lorsque l’on fini le onzième tome sur un cliffhanger tout en sachant que l’on est pas près de lire la suite ! Déjà un an et demi qu’il est sorti, ce tome 11.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
5 commentaires, donnez votre avis !
  • mili-chan a écrit le 27 novembre 2008 à 20 h 26 min:

    j’adore cette série ^^ vous aurez bien sur remarqué que j’aime les truc gore j’y peu rien je suis comme ça
    L’histoire est vraiment géniale et graphiquement c’est superbe… enplus l’anatomie est respecté pendant la sanquette et ça c’est plutot rare… seules ombres au tablo comme tu dit il ne sortent pas rapidement du tout… et puisje trouve que le scénard part un peu beaucoup en live aux allentours du tome 9 mais bon ça ce ratrape bien dans le tome 11
    Si vous aimez testez Kurosagi livraison de cadavre, le scénariste est le mème (c’est aussi ghore – je sais pas écrire ce mot – mais en plus très drole)

    RépondreRépondre
  • Seraf" a écrit le 27 novembre 2008 à 20 h 39 min:

    Kurosaki me tente bien aussi personnelement. Il y’a Leviathan aussi du meme scénariste, que je viens de commencer et qui a l’air excellent (et aussi gore au passage)

    RépondreRépondre
  • Céline C. a écrit le 27 novembre 2008 à 23 h 46 min:

    Ah, j’y connais rien en manga et vu que c’est souvent assez énorme en terme de publication, je pense pas m’y mettre…

    Mais j’aime bien découvrir des trucs quand même ! Au passage, c’est quoi un Seinen?

    En tout cas, bel article ! Pas évident de retranscrire l’histoire sans forcément spoiler, et t’as bien réussi à mettre en évidence le côté embrouillé du manga, mais de façon claire. La c’est moi qui devient incompréhensible et pourtant je suis toute seule dans ma tête. Mais je me comprend c’est déjà ça ! XD

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 27 novembre 2008 à 23 h 56 min:

    Céline C. > Par énorme tu veux dire le nombre de volumes ? Là dessus je suis d’accord, on en achète très peu pour ça.

    Sinon, un Seinen c’est un manga pour adulte dans lequel est généralement traité des sujets plus sensibles et qui peuvent mettre en scène de la violence de façon assez crue.

    Je suis compréhensible ? :P

    RépondreRépondre
  • Céline C. a écrit le 1 décembre 2008 à 23 h 15 min:

    Très compréhensible, merci dabYo !

    Je parlais bien en terme de volume, déjà que les sagas de fantasy sont conséquentes, si je me met aux mangas, j’imagine même pas ! Faudrait que je les emprunte en fait !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?