Lunatic Café de Laurell K. Hamilton

Serafina dans Critiques, Livres le 21 avril 2009, avec 5 commentaires
Critiques

Lunatic Café est le quatrième tome de la série des Anita Blake. Si vous suivez ce blog un minimum vous devez déjà savoir que j’ai lu les trois premiers livres et que j’ai pas mal aimé. Bon, donc logiquement vous vous attendez à une énième critique positive ayant pour but de vous faire lire cette série.

Eh bien, oubliez vos aprioris.

Lunatic Café, Anita Blake, de Laurell K. Hamilton

Vous aimiez les enquêtes d’Anita ? La description du monde ? Le fait qu’on apprenne de plus en plus sur le background des divers personnages? Vous allez être déçus.

L’enquête, si on peut oser appeler ca comme cela, intervient pendant 100 pages sur à peu prés 500. Anita n’utilise pas non plus ses pouvoirs de réanimatrice, et elle ne bute pas de vampires. Alors me direz vous à quoi servent les autres pages ? Peut être à en apprendre plus sur les loups garous ? Dans le mille ! Nos pauvres petits loupiots sont mal vus par la société. En fait dans Anita Blake la lycanthropie est une métaphore du sida en quelque sorte. Les gens ont peur de la contagion et des idées reçues circulent ce qui handicape gravement la vie sociale et professionnelle des malades.

Il faut réussir à intégrer les loups garous à la société. Pour cela Raina, la femelle alpha a eu une idée du tonnerre ! Elle a trouvé un moyen génial pour rendre populaire les lycanthropes. (qui sont dans le livre des loups, panthères, voir même cygnes… D’ailleurs à ce niveau l’appellation est totalement abusée car Lycanthrope vient du grec, et veut directement dire homme-loup alors l’employer pour des panthères… Bref passons). Il s’agit de les faire tourner dans des films pornos aux tendances zoophiles !!!!! Je pense que le nombre de points d’exclamation vous donne une bonne idée de comment j’ai pris le tournant scénaristique.

Lunatic Café, Anita Blake, de Laurell K. Hamilton

Bon on ajoute à cela qu’un des pornos dégénère en snuff movie évidemment, et c’est l’occasion d’avoir droit à des interrogations aussi passionnantes que « Richard a-t-il couché avec Raina ? » , « Est ce que Jean-Claude est un bon coup? ». Et puis manquerait plus que nos trois compères (Anita , Richard, Jean-Claude) découvrent que si ils forniquent tous ensemble, ils seront plus puissants. On se demande un peu où on est tombée et où est passé ce qui faisait le charme des précédents.

Bon je suis mauvaise langue. Une bonne partie du bouquin est consacrée à la relation entre Anita et Richard, comment elle a du mal avec la lycanthropie de son copain, comment il a du mal avec la rudesse de sa copine. Et puis bon au moins on échappe aux scènes de cul car Anita comme Edward de Twilight ne veut pas de sexe avant le mariage ;p Ceci dit, je ne suis pas spécialement fane des bouquins de romance. Enfin, si, parfois, j’ai adoré Orgueil et Préjugés, mais ce n’est pas pareil. Là je trouve cela assez plat, et ce n’est pas ce que je recherchais dans le bouquin.

Au final ce tome 4 fut une grosse déception. Je lirais le tome 5, Le Squelette Sanglant, histoire de voir, mais je suis très sceptique.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
5 commentaires, donnez votre avis !
  • Thalia a écrit le 22 avril 2009 à 8 h 36 min:

    Oh ca … promet rien du tout ça. :(

    RépondreRépondre
  • Entropik a écrit le 24 avril 2009 à 12 h 31 min:

    Un commentaire un peu HS, je m’en excuse. Juste pour dire que j’ai trouvé votre blog sur Blogasty et que je l’ajoute à mon Netvibes. On a pas mal de points communs dans le goût de la SFFF, des jeux video et de la musique qui va bien avec ;)
    Je reviendrais avec plaisir !

    RépondreRépondre
  • Illsidi a écrit le 24 avril 2009 à 12 h 48 min:

    Rien, j’ai lu la suite en anglais (vagues spoilers) et je peux dire que ce que vous lisez dans celui-ci deviens PIRE par la suite

    RépondreRépondre
  • noh a écrit le 24 avril 2009 à 13 h 11 min:

    rassurez-vous quelque part^^ : des aventures trépidantes sont encore à prévoir même si certaines d’entre elles seront (beaucoup)plus charnelles que d’autres(trop???…)
    Et au final 100 pages d’enquête c’est déjà bien car petite particularité à noter, les tomes d’Anita ont une propension à gonfler en quantité de pages mais pas forcément en qualité ni intérêt. Je ne généralise pas mais c’est un constat d’autant plus vrai à partir du 11ème environ.

    RépondreRépondre
  • Nata a écrit le 30 décembre 2009 à 21 h 10 min:

    Je suis du même avis que vous… C’est dommage j’aimais bien le côté « pas nunuche et qui tue tout les méchants vampires » XD mais là… on perd vraiment de la profondeur et de l’intrigue par rapport aux précédents tomes, et l’ enquête du 4 est assez
    pourrie (perso j’ai pas beaucoup aimé; je l’ai senti « vite fait » pour avoir un fond d’histoire policière. -_-)

    (SPOIL-SPOIL-SPOIL)
    Je suis pas fana des histoire de « je t’aime. Moi non plus ». Là, je trouve Anita assez lourde a être aussi indécise. Pire, je trouve Jean-Claude assez pathétique avec ses « 2 mois », il a qu’a buter richard ! XD oui j’avoue, je n’aime pas richard..
    Ah aussi, Gabriel, le lycanthrope SM, m’a fait bien rire avec son « ça brûle » a propos de ses perçings en argent (Par contre, je sais pas si c’était censé être drôle :))
    (Fin du spoil =)

    Dans l’ensemble ça va mais je regrette un peu l’ambiance et l’intrigue des autres tomes (bon le 1, c’était super facile de trouver le meurtrier mais passons:) les défauts sont, comme vous avez dit, qu’elle n’utilise pas ses pouvoir ni rien et ne chasse pas de vampire et aussi le côté X qui ressort un peu trop à mon goût.. bien dommage.

    Je vais bientôt lire le tome 5 alors je croise les doigts pour que ça s’améliore même si je me fait pas trop d’illusion avec vos avis et d’autres que j’ai lu…

    Votre site est génial, bravo !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?