La Chick-Lit c’est pas mon trip. A la base. Mais quand c’est de la Chick-Lit avec pour héroïne une gothique qui aime les corsets et les cupcakes, et qu’en plus l’auteure s’appelle Cécile Guillot, je dois dire que je me jette dessus. Au passage, il est servi par une très jolie couverture qui donne le ton et la mise en page très baroque est parfaite. C’est publié en cette fin d’année aux éditions EDB pour … EdiBitch. Synopsis ?

Les tribulations d'une gothique amoureuse de Cécile Guillot

Lily est une enseignante qui n’a pas renié son look de gothique. Elle est bassiste dans un groupe de métal et bave secrètement sur son guitariste. Sauf que celui ci semble s’être casé avec une blondasse BCBG. Il ne reste plus à Lily qu’à aller noyer son chagrin dans les pâtisseries avant de se lamenter sur ses difficultés à fermer son corset. Oh, elle devra aussi éviter les rencards foireux organisés par sa meilleure amie.

Vous l’aurez compris, c’est de la Chick-Lit dans ce qu’elle à de plus pur : de la romance, une héroïne moderne qui vit de nos jours et qui ne sait pas trop sur quel pied danser entre ce qu’on attend d’elle dans la vie d’adulte et ses histoires d’amour. Sauf que ici, notre Bidget Jones s’appelle Lily, qu’elle est gothique, et ça, ça change tout. Tout simplement car pour une fois je peux me reconnaitre dans l’héroïne. Les groupes qu’elle écoute, je les écoutes, ses références cinématographiques ou littéraires, je les ai, les sites web qu’elle consulte, je les lis aussi. Bref, difficile de ne pas se reconnaitre dans Lily. De ce fait, Tribulations d’une gothique amoureuse réussit là où de nombreux romans du genre m’ont perdue. De plus, ce n’est pas une jeunette écervelée et elle a tout de même le recul nécessaire pour rendre l’histoire intéressante.

Il faut dire que cette histoire est légère et pleine de sucre. Le style de Cécile Guillot est beaucoup plus vif et léger qu’il ne l’était dans sa série Fille d’Hécate. On ne s’ennuie pas une seconde et elle fait une Lily très pétillante. En effet, le roman est à la première personne, de ce fait notre héroïne porte tout sur ses épaules. Les personnages secondaires sont relativement bien développés au vu de la taille plutôt courte du roman. Il ne fait en effet que 200 pages.

Les tribulations d'une gothique amoureuse de Cécile GuillotC’est un roman qui m’a fait sourire même si tout n’est pas drôle pour Lily. Par ces temps moroses, c’est ce que j’ai envie de lire. J’ai envie de bonne humeur, j’ai envie de m’inquiéter pour savoir quel parfum de cupcake choisir et si Maxime a de plus beaux yeux que Clément. Par les temps qui courent, c’est le genre de lecture qui fait du bien et qui permet de s’évader.

Vous l’aurez deviné en me lisant, j’ai adoré Les tribulations d’une gothique amoureuse de Cécile Guillot d’un bout à l’autre. Je ne peux que vous la conseiller si vous penchez du coté sombre de la force. Et quand bien même, c’est une histoire pétillante et pleine de positivisme, il n’est donc pas nécessaire d’être super calé en culture gothique pour l’apprécier. Tout m’a plu, c’est fondant comme un cupcake cœur chocolat et piquant comme un bracelet de chanteur de Black Metal. A découvrir absolument !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 Comments, donnez votre avis !
  • Malicia a écrit le 24 décembre 2015 à 11 h 19 min:

    C’est vrai que j’ai été étonnée en voyant que tu lisais de la chick-lit, un peu moins quand j’ai vu que c’était de la « goth’chick-lit » :)
    C’est vrai que les références communes, ça fait beaucoup dans la proximité, pour ça que j’avais bien accroché aussi sur je ne sais plus quelle série qui mettait en scène une community manager pour le groupe de vampires ^^

    RépondreRépondre
  • Eva a écrit le 29 décembre 2015 à 23 h 25 min:

    Du coup je l’ai lu aussi (d’autant que j’aime beauxoup le blog de l’auteur sur ses robes vintage) et j’ai vraiment bien aimé, c’est vif, enlevé, les personnages sont bien incarnés et il y a de supers descriptions de fringues avec plein de clins d’oeil (les docs Vonda, la robe cabbalistique de Spin Doctor…) dont un à ton blog ;-)
    Ça donnerait presqu’envie d’aller à Angouleme pour aller manger un burger et un cupcake ;-)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?