Le seigneur des anneaux

Dans le cadre du grand dossier multi-blog sur le Seigneur des Anneaux, iiD vous propose aujourd’hui un article sur les illustrateurs et les illustrations du SDA. Il n’y a pas à dire, un tel univers, c’est une source d’inspiration majeure pour bon nombre d’illustrateurs, professionnels ou amateurs. Je me souviens encore de mes dessins sur le Seigneur des Anneaux lorsque j’étais lycéenne. Bien évidemment, c’est tellement moche que j’en ai honte, vous ne les verrez donc pas. Le nombre d’illustrateurs ayant travaillé sur l’œuvre de Tolkien est tellement important que cet article ne sera évidemment pas exhaustif. En effet, entre les calendriers, les livres, les artbook et même les mugs, les artistes sont nombreux.

La Terre du Milieu en inspire bon nombre, j’ai donc eu à choisir arbitrairement quelques illustrateurs, que vous connaîtrez peut être, qui d’après moi représentent une bonne palette de la diversité des illustrations sur Tolkien. Bien entendu, nous ne nous limiterons pas aux évènements présentés dans la trilogie, mais bien sur l’ensemble du travail de l’auteur.

Nous nous concentrerons donc sur:

Et bien entendu, le plus fidèle des illustrateurs, celui qui a produit les plus fidèles images de la Terre du Milieu, le grand Tolkien lui même. Le tout pour finir sur une comparaison de scènes illustrées par plusieurs auteurs.

Pauline Baynes: Premières illustrations de la Terre du Milieu

Pauline BaynesPauline Baynes mérite le début de cet article. Contrairement à quasiment tous les autres, elle ne s’est pas mis à dessiner la Terre du Milieu car « elle venait de lire le livre et avait adoré« . Elle n’est pas de ceux qui se se sont pris une claque par le livre et ont essayé de le retranscrire. Non, Pauline Baynes était l’illustratrice de Tolkien depuis Le Fermier Gilles de Ham. Elle a dessiné les couvertures de la toute première édition en un volume de la trilogie, puis dessina régulièrement des couvertures et diverses illustrations pour le monde de Tolkien. De par sa proximité avec l’auteur, on peut considérer ses illustrations comme les plus fidèles à ce qu’il imaginait à l’époque.

De par son travail qu’on pourrait qualifier de pionnier, on peut considérer qu’elle fut l’inspiratrice de bon nombre d’autres illustrateurs. Étant employée dans un département de cartographie, Pauline réalisa aussi une carte de la Terre du Milieu, publiée en 1970 sous forme de poster. Ce fut aussi elle qui mit en image Bilbo’s Last Song, un des poèmes les plus tristes de Tolkien, qui fut publié de manière posthume.

Malgré le style un peu désuet des illustrations de Baynes, très orientées littérature pour enfants, elle n’en reste pas moins une des illustratrice majeure du monde de Tolkien. Trop peu connue, elle fut néanmoins l’une des premières à dessiner Tolkien, et à mettre des images sur ce monde merveilleux.  Pauline a surtout dessiné des paysages et des silhouettes. Ces décors sont légers, mais très fouillés. Réalistes et à la fois féerique, ses illustrations des divers lieux de la Terre du Milieu (Cf les vignettes sur la cartes) donnaient les premières notes d’un imaginaire visuel qui allait perdurer et influencer de nombreux grands.

Pauline Baynes est décédée le 2 août 2002.

Carte du Seigneur des Anneaux de Pauline Baynes

Phillipe Munch: Le Seigneur des Anneaux des jeunes français

Phillipe Munch Vient ensuite Phillipe Munch qui n’est pas des plus connus non plus. Ses illustrations de Tolkien ne sont pas très nombreuses et il ne peut pas être décemment être compté parmi les illustrateurs majeurs. Mais voilà, ces illustrations ont pour moi une importance très particulière. Il s’agit en effet de l’illustrateur commissionné par Folio Junior pour réaliser les couvertures des trois tomes édités par la maison d’édition française. Vous savez ceux avec la tranche toute moche. Ces trois illustrations sont de bonne facture, et présentent cependant une vision différente des habituelles avec par exemple les Nazguls en capes rouges.

Ce ne sont que des détails, mais ce sont les premières images que j’ai réellement vues du Seigneur des Anneaux étant donné que j’ai lu le premier tome avant de voir le premier film, et elles m’ont relativement influencée. Je ne pense de toute façon pas être la seule, puisque bon nombre de jeunes lecteurs français ont dû commencer avec les éditions jeunesses. Bien entendu, le fait est que ses illustrations se limitent au monde francophone, et qu’elles n’ont jamais vraiment dépassé nos frontières.

Seigneur Anneaux Illustration de Philippe Munch

John Howe: le nouveau Seigneur des Anneaux

John HoweJohn Howe est probablement celui que vous connaissez tous, et de loin le plus connu. Ce canadien aujourd’hui vivant à Neuchatel, Suisse, a été formé à l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg. De là, il a illustré de très nombreux ouvrages, allant de la Guerre du Feu à Bilbo le Hobbit. Toutes ces illustrations reflètent un certain amour pour le Moyen-Age et les cathédrales. Il faut dire qu’il a du être servi à Strasbourg. Mais je doute que cela soit la raison pour laquelle vous connaissez le bonhomme.

Non, il faudrait plutôt remercier Peter Jackson qui l’a rendu responsable de la direction artistique de sa trilogie (avec Alan Lee, dont nous parlerons bientôt). C’est ainsi que les illustrations de John Howe sont parmi les plus populaires en 2009, quitte à en avoir quasiment éclipsé toutes les autres. Car elles collent à l’imagerie qu’on a aujourd’hui de la Terre du Milieu.

Après la déferlante de la trilogie au cinéma, il est devenu difficile d’imaginer aujourd’hui la tour de Saroumane autrement qu’elle n’est montrée dans cette dernière. Pour ma part, j’ai tellement vu les films, et je les trouve tellement bien foutus, que quand je lis le SDA, je vois les décors du film. Ou plutôt les décors de John Howe. Certaines de ces peintures datent de 1993 et sont reprise quasiment à l’identique dans les films de Peter Jackson. Les différents making-of diffusés dans les éditions collectors DVD de la trilogie mettent d’ailleurs bien le point dessus et rendent à César ce qui lui appartient.

Le travail du canadien est très dense, des croquis préparatoires aux tableaux finaux, le volume est monstrueux. Ses paysages sont fouillés, les ambiances sont excellemment bien rendues, je ne peux que vous conseiller de feuilleter ses Artbook ou d’aller voir son portfolio qui regroupe pas mal d’illustrations du monsieur.

John Howe est un monument, de talent, d’imagination et de productivité.

Glaurung de John Howe

Alan Lee: Le seigneur déchu

Alan Lee

Alan Lee est aussi un des illustrateurs qui ont travaillé sur les films de Peter Jackson. Mais surtout, il illustre la plupart des couvertures des livres aujourd’hui publiés ou republiés. C’est ainsi que les éditions spéciales de la trilogie ou de Bilbo, pour le 100ème anniversaire par exemple, comportent des illustrations d’Alan Lee. Récemment encore, The Children of Hurin, dans sa version grand format comporte des encarts avec des illustrations de l’auteur. Lui et John Howe ont réellement contribué à materialiser la Terre du Milieu pour Jackson. Alan Lee a d’ailleurs reçu un oscar pour son travail.

Les peintures de Lee sont plus légères que celles de Howe. c’est probablement dû à son usage de l’aquarelle, alors que le canadien semble préférer des mediums moins transparents (je dirais l’huile, mais plus par pif qu’autre chose, bien que l’on ait ses Artbook, ses méthodes de travail n’y sont pas décrites).La ou les ilustrations de John howe sont tres vives, souvent tres dynamiques (meme pour de simples paysages) , Alan Lee a une approche plus proche du merveilleux. Ses illustrations ont un petit coté magique. Merci l’aquarelle et ces couleurs claires, les illustrations de Lee font plus « vues a travers un reve ».  Ceci dit, il n’a rien a envier a Howe niveau technique. Il n’ont juste pas le meme style. Malheureusement pour lui le coté « bombastic » et les couleurs vives de Howe ont un peu eclipsé le travail de cet anglais.

A noter qu’il fait aussi de tres jolis crayonnés qui sont d’ailleur publiés dans le livre Children of Hurin. Il a sinon sorti en 2005 un artbook consacré a ses carnets de croquis sur la terre du milieu.

Fondcombe d'Alan Lee

Bilbo le Hobbit de Alan Lee

Ted Nasmith: L’outsider

Ted Nasmith Ted Nasmith est l’un des autres grands illustrateurs de la série de notre époque. Né au milieu des années 1950, il a commencé dès les années 70 à peindre la Terre du Milieu. Il a communiqué par lettres avec Tolkien lui même, qui le félicita et l’encouragea, tout en lui faisant des remarques constructives. De nos jours, Ted continue de peindre le Seigneur des Anneaux et les autres oeuvres.

Le raz de marée des films lui a permit de participer à de nombreux calendriers et produits dérivés, sans pour autant y être impliqué directement. Nasmith a une préférence pour la gouache, ce qui procure des couleurs à la fois vives et vibrantes. La gouache pouvant s’utiliser de très diluée à pure.

Ses paysages sont ultra réalistes, mais par contre ses personnages sont relativement statiques. Il lui manque ce petit quelque chose, ce coté virevoltant qu’ont les personnages de Howe. Les couleurs sont souvent superbes et ses compositions relativement bien foutues. Son niveau de détails dans les paysage est surprenant, mais malheureusement souvent les personnages viennent un peu tout gacher.

A noter qu’il a totalement ré-illustré le Silmarrillion en 2004 sur la demande du Tolkien Estate.

Seigneur Anneaux Illustration Nasmith

Tolkien: maître de la Terre du Milieu

Il est difficile de faire cet article sans parler du grand Tolkien lui même. Tolkien dessinait et peignait même. Ses dessins n’ont quasiment jamais été utilisés dans les publication. Tolkien trouvait qu’il n’avait pas de talent pour le dessin, ce qui est à mon avis faux.

Ceci dit, ses travaux se concentrent majoritairement sur les paysages, les portraits sont relativement absents de ses œuvres, qui sont nombreuses. Ses peintures ont fait l’objet de la publication d’un recueil en 1995 où on peut découvrir la vision de Tolkien de son propre monde. Même si souvent ce qu’on a en tête est le plus difficile à représenter. Le medium de prédilection de Tolkien semblait être l’aquarelle. En ce sens, le style des peintures de l’auteur est relativement proche de celui d’Alan Lee.

C’est souvent une facette ignorée de l’auteur, véritable touche à tout et relativement doué dans tout ce qu’il entreprenait. C’est l’une des visions les plus intéressantes, mais aussi l’une des moins facile à trouver. Nos recherches infructueuses pour cet article le démontrant.

Seigneur Anneaux Illustration Tolkien

Il existe bien évidemment des tonnes et des tonnes d’illustrateurs, et nous sommes désolés de ne pas tous les citer. Ceci dit, si votre coup de cœur n’est pas présent ici, n’hésitez pas à nous le dire !

Nous allons vous laisser sur quelques comparaisons. Il existe en effet certaines scènes marquantes qui ont été reprises par bien des illustrateurs et c’est l’occasion idéale de voir les différences de vision entre les auteurs.

Différentes illustrations de l’arrivée de Pippin et Gandalf

Tout d’abord la scène ou Pippin et Gandalf arrivent dans la cité de Minas Tirith, dans l’ordre par Nasmith, Michelucci, Howe et les frères Hildebrant. Deux n’ont pas été cité, bien qu’ils aient fait de nombreuses illustrations.

Gandal Pippin Minas Tirith Nasmith

Gandalf Pippin Minas Tirith Michelucci

Gandalf Pippin Minas Tirith Howe

Gandalf Pippin Minas Tirith Hildebrandt

Combat entre Eowyn et le Roi Sorcier

Ensuite la bataille entre Eowyn et le Roi Sorcier, une de mes scènes préférées, respectivement par Garland, les frères Hildebrant, John Howe, Kaluta et Nasmith. On remarquera cependant à quel point notre vision des montures nazguls est aujourdhui totalement influencée par celle de Howe. il suffit de voir la représentation des frères Hildebrant. En fait, elle me choquerait presque.

Eowyn Roi Sorcier Nazgul Garland

Eowyn Roi Sorcier Nazgul Hildebrandt

Eowyn Roi Sorcier Nazgul Howe

Eowyn Roi Sorcier Nazgul Kaluta

Eowyn Roi Sorcier Nazgul Nasmith

Différentes versions de Gandalf

Et enfin, on termine cette présentation sur une petite comparaison des différentes visions d’un des personnages phare du monde de Tolkien, et pas seulement pendant la trilogie: Gandalf. On remarquera qu’alors qu’il fait pour nous parmis des plus grands de la communauté de l’anneau, en taille je veux dire, la dessinatrice atitrée de Tolkien l’avait dessiné relativement petit… Dans l’ordre donc: Pauline Baynes, Munch, John Howe, Alan Lee, Nasmith.

Personnages Seigneur des Anneaux de Pauline Baynes

Gandalf Munch

Gandalf Howe

Gandalf Lee

Gandalf Nasmith

Et voilà, c’est sur ces images que se clôt cet article. J’espère qu’il vous aura au moins fait découvrir certains auteurs, ou au pire, vous aura permi de mettre un nom sur certaines des illustrations que vous connaissiez déjà. En tout cas, au cours ma recherche j’ai fini par tomber sur un récapitulatif qui m’aurait été d’une grande utilité, et que je vous laisse ici.

On vous invite bien entendu à aller faire un article vers les autres articles consacré au Seigneur des Anneaux ! Avec par exemple, la critique de la Communauté de l’Anneau, ou bien un récapitulatif détaillé des jeux de société sur le Seigneur des Anneaux !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
12 commentaires, donnez votre avis !
  • jayer a écrit le 28 juin 2009 à 20 h 33 min:

    Superbe article !!

    RépondreRépondre
  • E.R.84 a écrit le 28 juin 2009 à 21 h 12 min:

    EN effet, superbe, à la hauteur de la qualité des illustrations ! :)
    C’est vrai qu’en général les gens connaissent John Howe et s’arrêtent là.. L’erreur sera dorénavant réparée ! Félicitations.

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 28 juin 2009 à 21 h 20 min:

    Superbe travail Seraf’!
    J’adore l’idée de présenter les illustrateurs (et même Tolkien lui-même) ainsi que de comparer des mêmes scènes!

    Pour la scène de la Bataille entre Eowyn et le Roi sorcier, Le Roi Sorcier de Garland m’amuse aussi bien que celui de Hildebrand. Le style de Hildebrand fait un peu pensé à un dessin animé ^^

    Vraiment fun et on en apprend pas mal sur les illustrateurs, ce qui est un aspect intéressant pour des critiques de bouquins ^^

    RépondreRépondre
  • Got a écrit le 28 juin 2009 à 21 h 49 min:

    Et ben moi j’ai une dédicasse de Howe reçue en Suisse pour un festival, une amie qui y était m’en a pris une <3

    RépondreRépondre
  • Loky5 a écrit le 28 juin 2009 à 21 h 55 min:

    Superbe article. Félicitations :)

    RépondreRépondre
  • Kameyoko a écrit le 29 juin 2009 à 8 h 45 min:

    Superbe arrticle. C’est sûr que le nombre d’illustrateurs ayant pris comme inspiration le Seigneur des Anneaux doit être important.

    Je connaissais uniquement Lee, Howe et Nasmith. D’ailleurs ce sont définitivement ceux que je préfère.

    Nasmith je le connais aussi pour ces illustrations du Trône de Fer, si je ne dis pas de bêtise. Je trouve qu’il excelle pour les payasages mais c’est vrai que ces personnages sont plus creux qu’un Howe ou un Lee.

    Comme beaucoup j’ai été abreuvé par les illustration de Howe et comme tu le dis dans l’article le film s’est tellement inspiré de son oeuvre et le long métrage m’a tellement marqué que j’ai du mal à imaginer des lieux et personnages représentés différemment.

    RépondreRépondre
  • Le Cinquième Âge de la Terre du Milieu (Tolkien inside) | Dans la Lune a écrit le 29 juin 2009 à 9 h 57 min:

    […] les illustrateurs ayant travaillé sur le SdA, sur If is Dead […]

  • Ehani a écrit le 29 juin 2009 à 10 h 31 min:

    Depuis le temps que j’y pense, cette article me donne une raison de plus de plonger dans cet univers qu’est SdA…
    (oui j’ai toujours pas lu la trilogie, bouuuh shame on me !)

    En tout cas excellent article et les illustrations sont très bien choisies ^^

    RépondreRépondre
  • Azariel a écrit le 29 juin 2009 à 11 h 14 min:

    Rien à rajouter sur mes camarades, c’est vraiment un très bon article, bravo pour le boulot accompli !

    RépondreRépondre
  • Céline C. a écrit le 29 juin 2009 à 13 h 47 min:

    Superbe article, j’aime beaucoup la présentation des illustrateurs et l’aspect comparatif !!

    RépondreRépondre
  • Les Jeux de Rôle et le Seigneur des anneaux | AMHA.fr - A Mon Humble Avis a écrit le 30 juin 2009 à 14 h 04 min:

    […] par les films avant de l’être par les livres (le choix des photos en lieu et places des illustrations de Tolkien par exemple, annonce clairement la couleur). Ni un mal ni un bien, le choix du jeu sera donc […]

  • Easy Maybe a écrit le 13 décembre 2012 à 12 h 16 min:

    Il y a des très belles images, je me suis complètement laissée emporter.

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?