Les Aventures Métalliques d’Alfred von Bierstüb de Janpi

Barbus Metalliques

illman dans BD, Critiques, Livres le 26 mai 2015, avec aucun commentaire
Critiques

Les Aventures Métalliques d’Alfred von Bierstüb de l’auteur français Janpi est une bande dessinée paru chez Objectif Mars Editions en 2012. Le thème comme vous l’aurez compris est le Metôl avec un grand M et comme j’ai les cheveux longs, je me le suis vu offrir à Noël. Du coup que vaut ce tome ?

Les Aventures Metalliques de Alfred von Bierstub de Janpi

Déjà c’est une bande dessinée à sketchs, chaque page est donc indépendante alors ne vous attendez pas non plus à un fil rouge, vous ne seriez que déçu. Il n’y pas de liant et pourtant il y avait moyen de faire quelque chose avec toutes les perches que l’auteur lance à propos du groupe du grand Alfred qui se verrait bien en Lemmy.

Le personnage autour duquel tourne la BD, c’est donc Alfred, un grand barbu et chevelu métalleux. Niveau look, on a affaire à un mix de thrasheux et de deatheux, pantacourt militaire de rigueur avec grosses pompes et la Kutte dès qu’il sort en concert. J’aimerai dire que c’est une caricature mais j’en connais des comme ça donc bon… Le gars prend son pied en amateur dans un groupe où l’on trouve aussi sa compagne nommée Gott, ça ne s’invente pas.

Les Aventures Metalliques de Alfred von Bierstub de Janpi

Forcément pour une BD ce qui va nous intéresser, c’est le dessin. D’abord les personnages, le style est assez épuré et peu porté sur les détails, l’auteur préfère ici quelque chose de simple pour renforcer le coté humoristique de l’ensemble. Personnellement le truc qui me gêne vient surtout de l’immonde machin censé servir de barbe à Alfred. Même constat sur les décors qui au delà des rares décors urbains ou de l’intérieur de notre métalleux nous pousseront à nous contenter d’un fond vert kaki la plupart du temps. C’est propre et tout mais pas bien passionnant de ce coté là donc.

De toutes façons on est là pour s’amuser des codes du métal. Les cornes, la Kutte, le look qui fait peur, le corpse paint, l’umlaut, etc… la plupart des éléments qui font le genre en dehors de la musique y sont. Les blagues ne sont pas forcément très subtiles mais la plupart ne marchent pas trop mal (le torticolis à force de headbang, ou encore les bonnes résolutions d’Alfred). On a droit à des vignettes sur certains styles, on pourrait citer pêle-mêle le speed metal, le glam ou encore le viking metal. Au moins l’auteur ne va pas inventer des trucs absurdes.

Les Aventures Metalliques de Alfred von Bierstub de Janpi

Concernant l’édition, je poserais un petit bémol vu que les pages glacées sont assez gondolées dans le mien et que ce n’est pas très agréable au toucher, après me connaissant j’ai juste pas eu de bol. En petit bonus de fin, l’auteur propose une playlist pour déguster sa bande dessinée, et même si on reste dans le classique, Janpi a plutôt bon goût.

Finalement ce Alfred Von Bierstüb vous occupera une bonne petite demi-heure et fera sourire les métalleux. Un ouvrage donc sympa à lire, loin d’être un indispensable certes mais qui mérite quand même qu’on y jettes un œil.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?