La deuxième longue série de Bit-Lit de Laurell K. Hamilton ne m’ayant toujours pas convaincue, j’ai entamé ce quatrième tome de Merry Gentry sans trop d’espoir. A noter la couverture, toujours faite à base de photo retouchée, est tout de même très jolie, la plus belle de la réédition par J’ai Lu de la saga à mon goût. Gentiment nommé Les Assauts de la Nuit, ce quatrième tome est encore une fois un beau pavé de 600 pages. Synopsis ?

Les Assauts de la Nuit, Merry Gentry Tome 4, de Laurell K. Hamilton

Le roman se déroule juste après le troisième tome. Toujours à la Féerie pour diverses affaires politiques, Merry se retrouve chargée d’un double meurtre : une Fey et un journaliste ont été tués à l’intérieur même du territoire féerique. Désirant faire appel à la science humaine, Merry prend contact avec la police et supervise l’enquête. Sauf qu’il semblerait que certains auraient fort intérêt à ne jamais laisser entrer les policiers.

Et là, j’avoue que j’ai été surprise. Une histoire de meurtre ? Ou plutôt, une histoire ? C’est quand même assez rare dans cette série. Et en effet, dans la première partie du pavé nous avons une vraie histoire, un meurtre, l’intervention de la police humaine, etc. J’ai beaucoup aimé cette partie que j’ai lu assez rapidement. J’ai eu, à de nombreuses reprises, l’impression d’être dans un Anita Blake: Merry a le même genre de remarques, réagit de la même manière sur les lieux de crime que l’héroïne de cette autre série. Bref que du positif, malgré tout. Il est très intéressant de voir les méthodes d’enquêtes féeriques confrontées aux méthodes purement humaines.

La magie naissante de Meredith est une nouvelle fois au centre de toutes les attentions, et on en découvre peu à peu sur la magie Sidhe, comment ils l’ont perdue, et combien elle était puissante. Je sais, je le dis à chaque fois, mais le monde imaginé par Hamilton est vraiment très fouillé et intéressant.Malheureusement, comme dans les autres tomes, la deuxième partie de l’histoire casse un peu le tout, car on revient  à nouveau à de la partie de jambe en l’air entre Merry et ses gardes. Je me vois difficilement évaluer une scène de cul, cependant, il est quand même amusant de noter que bien que soit disant sulfureux, les Sidhes sont bien légers et bien en accord avec la morale américaine. Au final, on a surtout du sexe hétéro avec deux ou trois positions et pratiques moralement acceptables pour les puritains. Ce qui rend la chose d’autant plus ennuyeuse que c’est tout le temps la même chose.

Les Assauts de la Nuit, Merry Gentry Tome 4, de Laurell K. HamiltonJe prévoyais dans le tome précédent un surnombre de personnages secondaires, et contrairement à mes suppositions, l’auteur a trouvé le moyen de se débarrasser d’un ou deux d’entre eux. En fait, au final elle semble surtout se concentrer sur les « grands favoris ». Ce n’est pas plus mal, d’autant que ces favoris sont inspirés de dieux celtiques, et que chacun raconte peu à peu son histoire.

Au final, malheureusement, l’enquête est effectivement éclipsée dès la moitié du roman, et fini par être résolue en claquant des doigts. Ca me laisse le même sentiment d’inachevé que j’ai pu avoir sur certains Anita Blake. Et pourtant  il y en a du potentiel…  Au final, à la fin du livre on se rend compte que l’on n’a pas réellement avancé dans l’histoire de Merry, ni dans les complots …

Pour conclure, j’ai l’impression de dire toujours la même chose à chaque tome: on sent le truc qui décolle, et puis non ça retombe. Et ca c’est vraiment mais alors vraiment dommage. A noter que le tome 5, Sous le Souffle de Mistral ne fait que 300 pages … et que je compte bien le lire.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 Comments, donnez votre avis !
  • Dehlya a écrit le 3 février 2011 à 10 h 38 min:

    Mouais moi ça me laisse penser que je vais rester sur le tome 1 et ne pas continuer la série parce que bon une pseudo histoire et une sempiternelle partie de jambes en l’air en seconde partie… voilà quoi.

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 3 février 2011 à 11 h 52 min:

    Honnetement, je ne te conseille effectivement pas la suite… A voir si cela change apres :/ (moi je usisincapable d’abandonner une serie)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?