Le Trône de Fer, A Game Of Thrones Tome 1, de Abraham, Patterson et Martin

Premier tome de l'adaptation en roman graphique du Trône de Fer

dabYo dans Comic, Critiques, Livres le 27 novembre 2012, avec aucun commentaire
Critiques

Avec des romans, un jeu de plateau, un jeu de rôles, du jeu vidéo, une série télévisée… Les supports sur lesquels la série de George R.R. Martin n’est pas présente se font de plus en plus rares et les comics n’en font désormais plus partie. A Game Of Thrones, The Graphic Novel est une adaptation de Daniel Abraham illustrée par Tommy Patterson et débutée fin 2011. Le premier tome vient tout juste d’être traduit et publié par les éditions Dargaud dans sa collection BD, bien que le format soit évidemment respecté. Y a t’il encore besoin de présenter la série ?

Le Trône de Fer, A Game Of Thrones Tome 1, de Abraham, Patterson et Martin

Avant tout, il faut savoir que la première compilation des comics a été publiée au début de l’année par l’américain Bantam au grand format, couverture cartonnée et avec près de 200 pages de couleurs. C’est celle que nous nous sommes procuré, au hasard, chez les anglais de Forbidden Planet. Je ne pourrais donc pas donner d’avis sur l’édition de Dargaud ou sa traduction, celle ci est sortie le 23 novembre alors que je finissais justement d’écrire cette chronique.

Ce premier tome commence avec une longue préface de l’auteur lui même, George R.R. Martin. Adepte de la conversation avec son lecteur, elle est plutôt très intéressante surtout si vous n’avez jamais jeté un œil à Dreamsongs. On y redécouvrira son amour pour les comics, bien connu, son action dans le fanzinat de l’époque, et une longue et pertinente tribune en la faveur des comic-books. Enfin, des Graphic Novel comme le veut le marketing d’aujourd’hui. A Game Of Thrones version roman graphique est exactement la même histoire que celles des romans ou encore de la série télévisée. Mais la façon de raconter l’histoire reste différente et dépendante de son support.

Et bien évidemment, on ne peut qu’être d’accord avec cette idée. Alors certes, cela fait un peu défonçage de portes ouvertes, mais c’est toujours bon de rappeler qu’il faut parfois altérer l’histoire pour en faire un scénario adapté au médium. C’est ce qu’aurait fait Daniel Abraham pour cette adaptation, bien que je ne l’ai pas spécialement remarqué dans ce premier volume. L’histoire est plutôt très fidèle à celle des romans et l’univers est bien planté, présent et toujours aussi détaillé.

La narration ressemble à peu près à celle des livres, avec plusieurs personnages et des changements fréquents de point de vue. Évidemment, changer l’axe de narration sur ce support n’a strictement rien à voir avec la littérature, puisque nous suivons toujours les mêmes personnages graphiquement parlant. Reste qu’on retrouve ce même mélange de première et de troisième personne, tant et si bien qu’on a vraiment l’impression de suivre un personnage donné dans le comic. C’est d’autant plus marquant lorsqu’on voit par exemple Jon parler avec un Tyrion. Ils sont certes sur la même scène, nous suivons bien les deux personnages, mais on sent clairement sur qui la narration est centrée. C’est particulièrement plaisant.

Le dessin est signé Tommy Patterson et il faut avouer qu’il est plutôt bon. Les personnages sont bien détaillés et leurs expressions faciales très expressives et compréhensives. Alors certes le style n’est franchement pas original, ça ressemble à de très nombreuses autres références du genre. A mon avis, on ne verrait sans doute pas de différence avec les dessins de l’adaptation de L’Assassin Royal par exemple. Mais ça fait largement l’affaire, avec parfois des décors plutôt très détaillés. Les couleurs d’Ivan Nunes sont superbes, très computer art certes, mais quand même superbes et cela donne vraiment une certaine classe aux personnages. On regrettera peut être tout de même que les personnages soient parfois assez statiques.

A Game Of Thrones The Graphic Novel Volume One

La version originale, plutôt très jolie

Si jusqu’alors il n’y a que des bons points et de quoi ravir quiconque n’a jamais mis les pieds dans la série de George R.R. Martin, qu’en est il pour les autres? En vrai fan, la question ne se pose que rarement et on y répondra l’affirmative rien que pour le plaisir de voir l’univers du Trône de Fer illustré. Reste que le sentiment global que l’on ressent en lisant cette œuvre diffère un peu de celle du roman ou des séries. J’ai trouvé l’histoire un peu moins brutale, un peu moins crue, comme si le côté lisse du dessin empêché de bien ressentir la crasse de Westeros. C’est difficilement explicable, mais le mot aseptisé m’est tout de suite venu à l’esprit.

Le Trône de Fer, A Game Of Thrones Tome 1, de Abraham, Patterson et MartinA noter que ce premier tome chez Dargaud est bien plus abordable que la version originale, mais semble être limité à l’histoire principale. La version que j’ai pu lire est bien plus complète, avec près de 200 pages contenant notamment de nombreux bonus: premiers sketchs des personnages, explications des auteurs sur le design des personnages et des mises en scène. Dommage que ces bonus n’aient pas été conservés. D’après les images présentes sur le site de la Fnac, la préface est bien de la partie.

Ce premier tome du comic A Game of Thrones est cependant d’une très bonne facture et devrait combler la majorité des lecteurs. Si vous n’avez pas lu les romans et vous êtes contenté de la série Game Of Thrones, il est peut être le moment de sauter le cap. Et si l’univers vous plait, ce sera là une bonne occasion de re-parcourir les terres de Westeros. J’attends de pied ferme le tome 2. Les premières pages sont lisibles par ici.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?