Le secret de l’immortelle de Alma Katsu

Serafina dans Critiques, Livres le 25 septembre 2013, avec aucun commentaire
Critiques

Le Secret de l’Immortelle d’Alma Katsu est le premier tome de la série The Taker qui est parue un peu avant l’été aux éditions du Pré aux Clercs, avec une traduction assurée par Maryvonne Ssossé. Il m’avait immédiatement attirée pour sa couverture sombre et le fait que les bords des pages soient noirs. Une attirance somme toute très subjective et futile, mais a laquelle je ne pouvais pas résister. Synopsis ?

Le secret de l’immortelle de Alma Katsu

De nos jours, au cœur du Maine, Luke est un chirurgien urgentiste un peu paumé, séparé depuis peu. Quand arrive une jeune femme accusée de meurtre aux urgences, qui lui déblatère qu’il doit l’aider à s’enfuir, il finit par se laisser convaincre. Les deux prennent la route, et en cours, Lanore lui révèle peu à peu ses secrets… notamment le fait qu’elle ai plus de deux cents-ans.

Le livre se déroule sur deux axes temporels, le premier de nos jours consiste en un road trip à travers le continent Nord-Américain. Le deuxième commence au début du XIXème, dans le même Maine, dans l’Amérique des colons. Le lien entre les deux est évidemment Lanore, qui a traversé les ages. Les deux histoires ne sont pas du même niveau et on va commencer par la moins bonne, celle du présent. Luke n’a à peu près aucun relief, et leur fuite n’est guère plus qu’un prétexte pour raconter l’histoire passée. Luke décide en deux lignes de fuir avec une nana accusée de meurtre, pas forcément super crédible comme réaction même de la part d’un mec paumé. Il n’a pas spécialement de personnalité et son rôle se limitera à conduire.

Alma Katsu

Alma Katsu

L’intérêt, c’est le passé. On retrouve dans l’histoire de Lanore un mélange entre Maledictions de RL Stine (un de mes livres cultes de la collection Peur Bleue), de Lestat le Vampire et autres. Lanore est issue d’une famille pauvre dans un village de colons très intégristes, sa vie est très codifiée et les commérages vont bon train au moindre écart. C’est une ambiance que j’adore en livre étant une grande fane de tout ce qui est Salem et compagnie. J’avais aussi retrouvé cette ambiance que j’adore dans La Demoiselle d’Oakwood. Et puis évidemment l’histoire tourne, avec la rencontre des immortels, leur décadence assez proche des vampires comme Lestat ou encore Spike, Angel et Drusilla à l’époque froufroutante de Buffy. Ils ne vivent que pour le plaisir tout en cachant une cruauté malsaine. Cela m’a justement un peu trop fait penser aux références pré-citées mais dans l’ensemble ce n’est pas gênant.

Les personnages sont assez fouillés, notamment Lanore que j’ai beaucoup appréciée car elle n’est pas clichée, ni parfaite ni mary sue, c’est une bonne héroïne. Les immortels ne sont pas tous très développés, mais Urza est un personnage très fort, qui a réussi à me marquer alors qu’on ne la voit que fort peu.

Le secret de l’immortelle de Alma KatsuMalgré ce que j’ai pu lire ou ce que la couverture peut laisser supposer, ce n’est pas un roman « jeunesse », ni forcément sur l’amour romantique à la Twilight. Le livre est cruel, souvent, les viols et tortures ne sont jamais bien loin dans les parages des immortels… L’histoire est triste aussi. J’ai été très touchée par l’histoire de Lanore et Johnathan, criante de vérité, dans laquelle il est si facile de se reconnaitre. Le roman a un coté très déprimant, assez lourd et quand je finissais ma lecture le soir dans mon lit, toute seule à être éveillée, j’avais bien envie de prendre mon panda en peluche et de pleurer.

Bien que faisant partie d’une trilogie, ce premier tome se suffit a lui même. Le Secret de l’Immortelle d’Alma Katsu est une vraie réussite et je lirais le deux avec plaisir, puis le trois qui sortira en VO en 2014. C’est vraiment une lecture que je vous recommande, surtout si vous aimez les premiers Anne Rice. Vous devriez y trouver votre bonheur. Si on peut parler de bonheur.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?