Le Prix du Sang, Vicki Nelson Tome 1, de Tanya Huff

Serafina dans Critiques, Livres le 15 juillet 2010, avec 7 commentaires
Critiques

Le Prix du Sang est un roman de Bit-Lit, un genre dont on a plus parlé depuis un moment et pour cause, les rayons en croulent littéralement. Cela devient donc difficile de faire un choix dès que l’on sort des sentiers battus, et surtout lorsqu’on a bon goût. Sans parler des éditeurs qui rééditent ce qui était auparavant dans leur collection à l’eau de rose sous un vernis Bit-Lit et une couverture un peu plus dark. C’est notamment le cas de la série dont je vais parler, Les aventures de Vicki Nelson de Tanya Huff, qui était précédemment publiée chez J’ai Lu pour elle. La série compte cinq tomes, plus un recueil de nouvelles et sa publication est semble-t-il terminée. Ce premier tome date de 1991 et vient juste d’être réédité par J’ai Lu, synopsis voulez vous ?

Le prix du sang, Une aventure de Vicki Nelson, Tome 1, de Tanya Huff

Vicki Nelson a démissionné de la Crim’. Elle souffre en effet d’une maladie de la vue, qui lui promet d’être aveugle sous peu. En attendant, elle a perdu sa vision périphérique et s’est mise à son compte en tant que détective privée. Jusque là, rien de bien surprenant et lorsqu’elle trouve le cadavre d’un homme à qui on a arraché la gorge, elle va être incapable de s’empêcher d’enquêter. Sauf que cette enquête va lui faire découvrir que la nuit est peuplée de créatures qu’elle n’imagine même pas.

Le premier point qui est notable, c’est que pour une fois l’héroïne est normale. C’est une humaine, sans super pouvoirs, ce n’est ni une fey (par exemple Les Soeurs de la Lune), ni une nécromancienne (ici c’est Anita Blake), ni une changeuse (et là Mercy Thompson). Non, c’est une ex-flic, handicapée qui plus est. Elle n’a aucune connaissance de la nuit. C’est la première fois que je rencontre ce genre d’héroïne et c’est vraiment agréable.  Je pense que cela est probablement dû à la date de parution du bouquin, 1991. Le courant Bit-Lit n’était même pas réellement lancé aux États-Unis, et d’ailleurs aujourd’hui je pense que le bouquin pourrait très bien être juste catalogué de Thriller Fantastique. Par contre, comme d’habitude, nous sommes face a une femme forte, une femme qui en a, ce qui est tout à fait justifié. Pour être une femme dans la crim’, il en faut.  Le personnage n’est cependant pas encore très développé mais semble prometteur.

Bien que cela fasse bientôt une vingtaine d’années que Tanya Huff ait écrit son bouquin, je vous rassure, cela ne gène en rien. Pour tout vous dire, je me suis seulement rendue compte à la page 100 que tiens, il n’y avait pas d’ordinateurs sur le bureau, qu’on utilisait les post-it pour se laisser des messages et qu’on cherchait des cabines téléphoniques. Bref, c’est tout à fait contemporain et c’est tant mieux, ça n’a quasiment pas vieillit du coup.

Blood Ties adaptation des aventures de Vicki Nelson de Tanya Huff

Une adaptation en série télévisée des aventures de Vicki Nelson a été faite en deux saisons

Le deuxième point important, c’est le vampire et tout ce qui tourne autour. Ici on a l’air d’être face à un mythe du vampire assez classique, sauf qu’il a pour particularité d’être un personnage historique. En effet, il suffit de lire la quatrième de couverture pour voir le nom de Henri Fitzroy, un homme qui a réellement existé et si vous avez des notions d’histoire vous savez sans doute qui c’est. Si ce n’est pas le cas, c’est d’autant mieux car vous aurez un bonus de découverte. Le roman comporte en effet certains flashbacks sur la vie humaine de Henri, pour mon plus grand bonheur étant donné que c’est une époque que j’apprécie énormément.

Tout comme notre héroïne, le personnage n’est pour le moment pas encore très développé, mais j’avoue m’y être assez attachée. Il n’est pas un tombeur comme un Jean Claude, en fait il me fait penser à un Robert Downey Jr quand il joue le paumé mal rasé. Faiblard mais terriblement attachant. L’histoire que l’on va suivre au long du bouquin prend place à Toronto, qui est présentée comme une ville froide et grise avec une forte population asiatique. On obtient du coup une ambiance très lourde et sombre, qui est tout à fait appropriée. Ça met dans le bain.

Le prix du sang, Une aventure de Vicki Nelson, Tome 1, de Tanya HuffL’intrigue par contre, est tout ce qu’il y a de plus conventionnel et on comprend assez vite ce qui se trame. Cependant, c’est quand même bien mieux mené que ce qu’on peut retrouver dans les autres grosses séries, comme Anita Blake ou Mercy Thompson. L’enquête ici n’est pas juste un prétexte, et heureusement. Son coté simpliste cependant, permet de présenter les personnages et le concept. Pour le moment, on ne sait pas encore trop grand chose sur l’univers des vampires, à suivre donc !

Bref, ne vous fiez pas à la couverture qui bien que jolie est terriblement clichée, et lisez Vicki Nelson. C’est de la Bit-Lit comme on aime, qui serait presque un agréable croisement entre New York 911 et des vampires. Vicki me fait terriblement penser à Faith Yokas d’ailleurs. Un bouquin qui plaira autant aux amateurs du genre qu’aux autres. Le coup de cœur Bit-Lit 2010 ? L’avenir nous le dira, mais c’est bien parti pour et j’ai déjà hâte de lire Piste Sanglante, le second tome.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
7 commentaires, donnez votre avis !
  • Mylene (Mycoton32) a écrit le 17 juillet 2010 à 13 h 59 min:

    J’ai reçu les 4 premiers tomes en cadeau sur un concours et ton avis donne vraiment envie de se jeter dedans! Merci à toi!

    RépondreRépondre
  • Frankie a écrit le 18 juillet 2010 à 1 h 06 min:

    J’ai lu les 5 tomes de Vicki Nelson il y a 3-4 ans et c’est une série que j’aime énormément ! C’est vrai que l’héroïne se démarque de ses consoeurs de bit-lit et c’est bien agréable.

    RépondreRépondre
  • lexounet a écrit le 19 juillet 2010 à 14 h 49 min:

    Tu as très bien résumé tous les bons points de ce roman que je suis en train de lire. beaucoup de qualités pour peu de défauts. je ne savais pas qu’il était si vieux mais ça n’enlève rien à son charme.
    Je te rejoins pour la classification, pour le moment, je ne vois pas de romance à part les souvenirs de Vicky avec Celucci.

    RépondreRépondre
  • Vladkergan a écrit le 21 juillet 2010 à 22 h 19 min:

    Une série qui se démarque de la production Bitlit actuelle, bien qu’elle y soit commercialement attachée. On a certes l’omniprésence du désormais archétypique triangle amoureux, mais celui-ci ne prend pas le pas sur l’intrigue, qui s’affine au fil des tomes. Sans pour autant être inoubliables (les histoires manquent parfois de surprises et de revirement de situation imprévus), il n’en demeure pas moins que ce premier opus inaugure de belle manière la série, qui bénéficie pour cette réédition de couvertures moins harlequinesque que par le passé : http://blog.vampirisme.com/vampire/?752-huff-vickie-nelson-tome-1-le-pacte-du-sang

    RépondreRépondre
  • bookaulau a écrit le 25 juillet 2010 à 17 h 44 min:

    J’ai lu les quatres tomes sous l’ancienne édition. J’aime beaucoup cette série et j’attends avec impatience le dernier tome !

    RépondreRépondre
  • himey a écrit le 27 juillet 2010 à 13 h 53 min:

    J’ai lu le premier tome la semaine dernière et j’ai moi aussi beaucoup aimé. J’avais un peu peur d’être déçue (surtout que je venais de lire les merry gentry qui ont été une deception). Ce que j’ai préféré c’est le fait que l’enquête soit exploité et que ce ne soit pas juste un prétexte pour faire genre « c’est pas un livre d’amour à la twlight ». J’espère que la suite ne va pas dégénéré et que les enquêtes resteront une part importante des livres.
    Je pense que le prochain livre que je vais acheter sera la suite de vicky nelson

    RépondreRépondre
  • Michele a écrit le 11 août 2010 à 10 h 15 min:

    Je viens tout juste de terminer le tome 4 de Mercy Thompson, et je cherchais une nouvelle série du genre, vous m’avez convaincue ! merci !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?