Le Premier Sang de Sire Cédric

dabYo dans Critiques, Livres le 7 août 2012, avec 5 commentaires
Critiques

Le Premier Sang de Sire Cédric est un Thriller Ésotérique français publié par Le Pré aux Clercs il y a quelques mois maintenant. Si vous nous suivez, vous devez déjà avoir entendu parler de cet auteur français qui, parti des feu éditions Nuit d’Avril et du Splatterpunk, propose depuis plusieurs années maintenant une nouvelle enquête policière teintée de Fantastique chaque année, à la qualité jusqu’alors toujours au rendez-vous. J’ai lu l’année dernière Le Jeu de l’Ombre, mais ce Premier Sang n’y fait pas référence et s’inscrit en suite logique de De Fière et de Sang. Synopsis.

Le Premier Sang de Sire Cédric

Les rêves et les malaises d’Eva se font de plus en plus pressants depuis ce qui lui est arrivé dans la région de Toulouse. Celle où Alexandre Vauvert l’attend et vit, depuis laquelle il l’appelle souvent. Mais elle n’est pas prête à partager sa vie de flic avec le commandant du commissariat de Toulouse, et ne répond pas. Elle est comme ça, elle ne veut pas lui infliger ça. Reste que ces rêves sont forcément lié à son histoire. Celle sur laquelle elle enquête depuis des années, en secret, n’acceptant pas que le dossier reste classé, que l’assassin de sa sœur et sa mère ait simplement été déclaré comme disparu.

L’histoire de ce nouveau roman s’inscrit certes directement après De Fièvre et de Sang, mais il n’est pas pour autant nécessaire de l’avoir lu pour tout comprendre et situer les personnages. Bien au contraire, puisque Sire Cédric va nous fournir les éléments nécessaires à l’appréhension de la relation qui unie Eva, de la criminelle parisienne, à Alexandre qui lui est basé sur Toulouse. Une relation entre flics donc. J’avais certes entre-aperçu le commandant dans Le Jeu de l’Ombre, mais pas suffisamment pour que cela change un fait: on peut lire Le Premier Sang même si on a jamais lu de Sire Cédric. Il ramène les éléments déterminants de chacun des personnages, dans la plus pure tradition des enquêteurs du genre Policier. On rate peut être des détails, mais à mon avis ça donne par la suite d’autant plus envie de découvrir ce qu’il y avait avant.

Sire Cédric

Sire Cédric (photo Madame Charlotte)

Thriller oblige, nous alternons les points de vue, principalement celui d’Alexandre et d’Eva, qui vous vous en doutez, vont finir par se rejoindre. Reste à déterminer où, comment, et pourquoi. Parfois, sortes d’interludes, nous avons des flashbacks concernant les principaux protagonistes de l’affaire. Ces courts textes sont franchement passionnants et apportent une vision différente de ce que doit sans doute être l’affaire. On y reconnaît quelques protagonistes et on essaie de comprendre comment on a pu en arriver là, ce qui cloche, le parcourt des protagonistes. C’est une mécanisme pas forcément original, mais très bien appliqué par Sire Cédric. Cela permet aussi à l’auteur de mettre en place l’univers ésotérique des personnages incriminés, qui il faut l’avouer, est grâce à ces passages particulièrement flippant.

On est donc face à un beau mélange, de la magie noire, du gore, du suspens et une intrigue plus que prenante pour faire le liant. Les éléments sont découverts au fur et à mesure, et même si on arrive à entrevoir où l’on en arrive, cela n’en reste pas moins délicieux. Le livre est franchement inquiétant et Sire Cédric retranscrit toujours aussi bien ces moments où le fantastique prend le pas sur le réalisme.

L’auteur a certes depuis longtemps déserté le genre provocant du Splatterpunk, sa plume s’est faite plus sage et il livre bien moins de violence dans ses scènes. Ce n’est pas pour autant que le livre tombe pour autant dans l’habituel. Contrairement à ses premiers écrits, il n’y a ici aucune surenchère de violence, tout est superbement dosé pour atteindre une ambiance franchement flippante. Les actes sont amenés avec un tel soin que l’auteur n’a plus besoin de tomber dans le gore pour nous mettre la pression. Le premier chapitre, bien que très peu explicite, provoque une sacrée montée, et donne le ton au reste du roman.

Le Premier Sang de Sire CédricDe même, écrire des romans plus ou moins mainstream ne veut pas pour autant dire abandonner le monde dont on est issu. Le Premier Sang est truffé de références à la magie, mais pas seulement. Quel plaisir de voir des policiers enquêter sur internet, tentant de télécharger de la musique de groupes alternatifs sur des blogs brésiliens, qui ne sont pas sans rappeler certaines icônes du Black Metal… Quiconque a un jour tenté d’écouter des groupes à moins de cinquante fans sait que tous les chemins mènent aux blogs brésiliens !

Bref, vous l’aurez compris, Le Premier Sang est pour moi un très bon Thriller Ésotérique. Sire Cédric nous livre une fois de plus un roman angoissant, prenant, et à l’histoire bien travaillée. Ses deux personnages récurrents Alexandre et Evasont bien travaillés et agréables à retrouver. Si vous n’avez toujours pas eu l’occasion de le lire, c’est une très bonne occasion de le faire. Et si vous le connaissiez déjà, nul doute que vous vous y êtes déjà lancé.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
5 commentaires, donnez votre avis !
  • Akroma a écrit le 7 août 2012 à 14 h 06 min:

    Merci pour cette excellente critique. Elle met des mots sur tout ce qui m’a plu dans ce roman.

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 7 août 2012 à 19 h 46 min:

    @Akroma: ahah toi aussi le premier chapitre t’as fait bonne impression ? :D

    RépondreRépondre
  • Akroma a écrit le 7 août 2012 à 21 h 02 min:

    @dabYo: Oh Yeah ! Bonne et forte impression. Et pourtant, il en faut pas mal pour me bousculer ^^

    RépondreRépondre
  • K.Spécial a écrit le 8 août 2012 à 15 h 00 min:

    Je commence à entendre de plus en plus parler de cet auteur… Peut-être me lancerai-je un jour dans l’un de ses romans! :)

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 9 août 2012 à 10 h 40 min:

    @K.Spécial: Je ne peux que t’encourager dans cette voie ! Ses romans sont bien écrit, se lisent vite et ont vraiment une atmosphère bien personnelle

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?