Le parfum du mal est le deuxième tome de la série Fille d’Hécate, aux éditions du Chat Noir. L’année dernière j’avais lu et apprécié La voie de la Sorcière, le premier tome, alors je n’ai pas tardé à commencer le deuxième dès que j’ai pu mettre la main dessus. Tout comme le premier tome, il est paré d’une superbe couverture de Anna Marine. Synopsis ?

Le parfum du mal, Fille d'Hécate tome 2, de Cécile Guillot

Maelys commence à se faire à l’idée qu’elle n’est pas tout à fait comme les autres et à apprivoiser ses pouvoirs. Alors qu’elle entre tout juste dans le monde du travail, elle est en parallèle confrontée à une sombre affaire de meurtres accompagnés de mise en scène ésotérique. Autant dire que sa vie, et celle de ses amies, ne va pas être de tout repos.

Cécile Guillot

Cécile Guillot

On retrouve donc avec plaisir Maelys, la jeune psychologue, parfois un peu perdue, qui apprivoise son don. Tout comme dans le tome précédent, je la trouve plutôt crédible. Son personnage un peu hésitant est finalement assez proche de nous, il est facile de nous attacher à elle. Nous sommes encore une fois dans un format relativement court : 160 pages, écrit gros, découpé en petits chapitres. On est plus proche de la novella que du roman pour moi, du coup, les autres personnages sont assez peu développés. Très honnêtement les amies de Maelys ne sont guère pour moi que des noms. C’est un peu dommage.

Le parallèle entre la vie de sorcière et celle de la vie de tous les jours est bien mené. J’ai particulièrement apprécié les passages où Maëlys exerce son métier de psychologue. A ce propos, le personnage de la jeune goth paumée m’a énormément plu, et j’espère qu’on la reverra prochainement. Comme le tome précédent, celui ci est totalement ancré dans les environs de Marseille et d’Aix-en-Provence, et pour ceux qui connaissent la ville, c’est un plaisir de retrouver des éléments connus, que ça soit le cour Mirabeau ou la gare St Charles.

L’enquête policière n’est pas mal tournée. La collaboration avec les forces de police est ma foi plutôt crédible. Je trouve cependant un peu dommage que la première intuition soit si souvent la bonne. Il n’y a pas réellement de fausses pistes, c’est assez linéaire. Mais à part ça, ça reste tout a fait correct, sachant que l’enquête reste malgré tout secondaire.

Le Parfum du Mal, Fille d'Hécate Tome 2, de Cécile GuillotFille d’Hécate reste un roman initiatique, et on découvre donc le monde de la sorcellerie, ou de la wicca, en même temps que Maelys. Celle-ci est d’ailleurs confrontée au mépris que ce monde peut inspirer, encore aujourd’hui. Le style est toujours aussi agréable, le style de Cécile Guillot est léger, clair et se lit très bien.

J’ai donc pris du plaisir à la lecture du Parfum du Mal et je lirais avec plaisir le troisième tome, qui sortira je suppose l’année prochaine. C’est une série agréable, pas prise de tête et qui se lit très bien.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?