Après un très bon neuvième tome pour la Couronne des Sept Royaumes, j’avais très hâte de commencer Le Pacte des Justes. Le dernier tome de la série de David B. Coe promettait en effet un moment de lecture très jouissif avec le dénouement des complots que l’on suivait depuis neuf tomes déjà. Le tome précédant avait déjà mis la barre haute, l’auteur a-t’il maintenu le niveau jusqu’à la dernière ligne ? Ou cette saga retombe-t’elle comme un soufflet ?

Le Pacte des Justes, la Couronne des Sept Royaumes Tome 10, de David B. Coe

Suite oblige je ne vous ferai pas de synopsis, si vous ne connaissez toujours pas la série je vous invite à consulter ma présentation de la Couronne des Sept Royaumes de David B. Coe. Il s’agissait donc là du dernier tome et donc de la fin de ma lecture de cette série que j’avais commencé il y a plus de deux ans maintenant, par un hasard des plus complets. S’il est certain que ça fait plaisir de finir, c’est aussi un peu déroutant de quitter ces personnages que l’on avait suivi tout ce temps. Mais nous n’y sommes pas encore.

Le style de l’auteur reste égal à lui même, clair, agréable à lire, il continue de nous donner les éléments que l’on pourrait avoir oublié entre deux tomes. Comme d’habitude, je reste perplexe sur cette présence parfois un peu trop importante des rappels quand on considère qu’en langue original, les tomes 9 & 10 n’en forment qu’un. Mais soit, action oblige, il ne se perd pas dans les rappels comme j’avais pu le reprocher et l’histoire avance relativement vite. De ce côté pas grand chose à reprocher d’autant que les détails de l’action sont très bien retranscrits.

De même, le scénario et les dénouements se ficèlent bien, l’auteur arrive même à utiliser la quasi totalité de ses personnages, et vu leur nombre, c’était pas aisé. Alors bien sûr, on a parfois l’impression de vivre le petit moment de machin, comme s’il s’était senti obliger de le faire réapparaître avant la fin. Mais rien qui ne soit choquant pour autant. De même, c’est avec un certain plaisir qu’on découvre encore plus en détails la magie des Qirsis, son utilisation, ses règles et ses limites. Le combat final est d’ailleurs assez surprenant et original. C’est donc du tout bon, tout du moins, pour la première partie du livre, celle du combat des deux Tisserands.

Le Pacte des Justes, la Couronne des Sept Royaumes Tome 10, de David B. Coe

Car si le début du bouquin, plus de la moitié, est quasiment sans faille, on est loin de ce constat pour la fin du livre. David B. Coe a en effet décidé de pondre un épilogue un peu plus long que ce que l’on peut avoir d’habitude, et qui n’en est pas réellement un. Il s’agit là plutôt d’une non histoire. Soyons clair, au lieu de se conclure après la fin du combat final, le roman va continuer, sans nouvelle intrigue pour autant. On va donc pouvoir voir les personnages en parler, les voir rentrer chez eux et vivre ce qu’ils y verront.

Malheureusement, cela fait un peu office de cheveux sur la soupe. Les personnages vont enfoncer des portes ouvertes et on pourra suivre des dialogues stéréotypés des plus intéressants. C’est d’autant plus dommage que le livre va obtenir une image de tout il est bien dans le meilleur des mondes si on y met chacun du sien, image à laquelle toute la série n’avait jamais collé jusqu’à maintenant. Alors certes, il restera toujours des personnages dissidents, mais ils ont été si nombreux à retourner leur veste qu’on a plus l’impression qu’ils sont là pour ne pas faire penser au pays des bisounours.

Le Pacte des Justes, la Couronne des Sept Royaumes Tome 10, de David B. CoeDu coup, c’est un final en demi teinte qu’offre David B. Coe à sa série. Excellent jusqu’à la fin du dénouement, l’auteur aurait dû s’arrêter aussitôt au lieu de nous servir un épilogue bien trop long, et très dispensable. C’est dommage et cela aurait permis de faire un final bien plus grandiloquent, qui aurait laissé au lecteur le soin d’imaginer la suite.  Cela dit, je ne regrette pas du tout d’avoir entamé la Couronne des Sept Royaumes et d’être allé jusqu’à sa fin.

Avec un scénario plutôt bien fait, des intrigues vraiment prenantes et des retournements de situation inattendu, la série est sans aucun doute à lire pour tout fan d’intrigues de cours. Idéal en attendant le tome 13 du Trône de Fer par exemple !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?