Le Manoir des Immortels est le premier roman d’Ambre Dubois, il est paru en 2007 aux éditions Nuits D’avril. Ce premier tome de la série Les Soupirs de Londres s’est épuisé, et après deux années de promesses de rééditions, de reports, et compagnie, la nouvelle est tombée, Nuit d’Avril fermait ses portes, condamnant des romans à devenir des perles rares à chercher chez les bouquinistes. On pense notamment à Angemort de Sire Cédric, dont on vous a déjà parlé. Sauf que Ambre Dubois, elle a plus d’un tour dans son sac, vu qu’elle fait partie des fondateurs de la maison d’édition du Petit Caveau. Donc, au final, Le Mannoir des Immortels est réédité chez le Petit Caveau, et ça vient tout juste de sortir. Alors évidemment, au vu du synopsis, on peut se dire que c’est une bonne nouvelle. Synopsis ?

Les Soupirs de Londres, Le Mannoir des Immortels 1, de Ambre Dubois

Nous sommes à Londres à la fin du 19ème. La ville est secouée par une série de meurtres affreux. On murmure partout le nom de Jack L’éventreur. Stella est une vampire, depuis quelques quatre cents ans. Les meurtres causés par Jack risquent d’attirer l’attention sur la communauté des immortels de la ville. Tandis que certains vampires enquêtent sur les meurtres, Stella est chargée d’enquêter sur l’une des familles de la ville, qui est un peu étrange… Aucun lien apparent, mais qui sait…

Bon, alors là, évidemment, vous me connaissez, il n’en faut pas plus pour me mettre l’eau à la bouche. Certes, la couverture n’est pas très jolie, immonde même d’après mes camarades de classe. Mais vous connaissez la loi de la couverture non ?

Et bien, encore une fois, la loi de la couverture semble se réaliser. Ce premier tome de la série Les Soupirs de Londres est un excellent livre. L’atmosphère, tout d’abord est très bien retranscrite. Les ruelles sombres de Londres, un peu crades aussi, le faste des demeures victoriennes , la lourdeur des jupes, tout est là pour vous emmener dans cette ère tourmentée qu’est l’ère victorienne.

Les personnages sont assez nombreux et tous très intéressants. On découvre les vampires de Londres, organisés un peu comme dans les univers Bit-Lit, sous la responsabilité d’un Prince. Tous ont leur petits caractères. Stella, bien sur, mais aussi le ténébreux Drake, ou la légère Celeste (admirez le jeu de mot …).  Aucun n’est traité par dessus la jambe et il est impossible de ne pas s’attacher à eux.

Les Soupirs de Londres, Le Mannoir des Immortels 1, de Ambre DuboisL’enquête, enfin, les enquêtes, sont rondement menées. C’est à noter, car généralement les enquêtes dans les livres de vampire c’est plutôt un gros prétexte. Il n’est pas rare de voir les héroïnes de Bit-Lit mener des enquêtes et gérer les indices d’une façon totalement incohérente. Mais pas là. On est baladé comme dans un roman policier. On a donc droit à de nombreuses fausses pistes et à des indices plutôt bien dissimulés. On pourrait qualifier ce roman de who dunnit sans le moindre problème. La révélation finale est bien amenée et traitée à contre pied, ce qui contribue à la fraîcheur du roman.

Car en effet, si on peut y apposer un qualificatif ce serait bien celui là. Le style d’écriture est léger, vif et enjoué. Les répliques des personnages sont parfaitement naturels. Il est fréquent de voir des auteurs soigner leurs dialogues quitte à les rendre tout sauf naturels. Ici les répliques fusent sans le moindre problème. Stella est vive, elle est réellement très proche de n’importe qui. La belle hongroise ne s’est en effet pas mortifiée avec les siècles (je suis en forme moi ce soir). Il en résulte une lecture très plaisante.

Le roman fait à peu près 250 pages, qui passent très vite. Tellement que j’en viendrais presque à le relire directement tellement je l’ai apprécié. Cela faisait un moment qu’un bouquin de vampires victoriens ne m’avait pas autant plu. En parlant de vampires, la vision de l’auteur est clairement explicitée, contrairement par exemple à ce que j’avais reproché à De Notre Sang. elle est relativement personnelle et j’ai été pas mal séduite. Les vampires y sont présentés comme de puissance tous très différentes, et l’héroïne est loin d’avoir des supers pouvoirs… Le gros de ses pouvoirs viennent de sa vie de mortelle. Vie dont on sait très peu au final.

On peut en déduire de la fin que nous en apprendrons bien plus dans le deuxième tome, Le Sang d’Hécate, qui est prévu pour février aux Editions du Petit Caveau, avec une très belle couverture. Je ne saurais que vous conseiller de vous procurer ce roman, ou de vous le faire offrir à Noël, car Ambre Dubois signe là une œuvre d’une très grande qualité qui devrait plaire à tous les amateurs de vampires, d’ambiances sombres et victoriennes. D’autant que le tome peut très bien se lire tout seul et ne nécessite en aucun cas la lecture de la suite !


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
8 commentaires, donnez votre avis !
  • Céline C. a écrit le 30 octobre 2009 à 17 h 44 min:

    Tentant, c’est le moins qu’on puisse dire !
    Au risque de passer pour une andouille si ça a été précisé dans l’article, mais on connait le nombre de tomes ou pas? (ouais, je suis obsédée par le nombre de tome d’une série, pas envie de me lancer dans un truc trop long avant d’avoir achevée d’autres cycles…)

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 30 octobre 2009 à 18 h 00 min:

    Eh bien tu me pose une colle Céline… Deux tomes surs, après je ne sais pas du tout. Je vais demander à l’auteure ^^.

    RépondreRépondre
  • Tigger Lilly a écrit le 31 octobre 2009 à 9 h 48 min:

    Voilà qui semble tentant. J’adore les histoires qui se passent dans Londres en plus.

    RépondreRépondre
  • Pauline a écrit le 31 octobre 2009 à 22 h 16 min:

    A noter… immédiatement…
    La couverture est belle et angoissante^^

    RépondreRépondre
  • Mili-chan a écrit le 1 novembre 2009 à 0 h 07 min:

    j’aime bien la couverture moi, je la trouve jolie

    En tout cas ça donne bien envie de lire le livre tout ça
    A voir donc si j’arrive a me le procurer (c’est que j’aime pas trop acheter sur internet… enfin on véra pour des livres je peu faire l’effort)

    RépondreRépondre
  • Seraf' a écrit le 1 novembre 2009 à 10 h 47 min:

    @Mili, apparement il y a moyen de faire commander les livres par ton libraire habituel , regarde par ici : http://www.editionsdupetitcaveau.com/ounoustrouver.php

    @Pauline et Lily dites moi ce que vous en aurez pensé si vous le lisez ^^

    @Celine, l’auteur prévoit 4 tomes mais cela peut changer.

    RépondreRépondre
  • Kreuz a écrit le 4 novembre 2009 à 11 h 50 min:

    Cool, si y’a du vampire, du Londres et du victorien et que tu dis que ça tue, j’achèterai. :D
    (Ouais, c’est plus mes parents qui me payent mes livres, et ça se voit… J’hésite toujours à me risquer à la fnac parce que c’est de la torture. :x)

    RépondreRépondre
  • Sweetamande a écrit le 4 juillet 2013 à 22 h 40 min:

    Bonsoir, ce livre a l’air vraiment bien, je pense l’offrir à ma meilleure amie mais n’étant pas une habituée du site, pourrais-tu m’indiquer d’autres très bons livres de préférence pour adultes sur les vampires à l’époque victorienne?
    Bonne soirée! :)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?