Le Jeu de l’Ombre de Sire Cédric

dabYo dans Critiques, Livres le 10 août 2011, avec 1 commentaire
Critiques

Le Jeu de l’Ombre un roman écrit par Sire Cédric, un auteur français de Fantastique que nous suivons maintenant depuis plusieurs années ici. J’avais lu il y a quelques temps déjà Déchirures, un recueil de Splatterpunk réédité récemment par Le Pré-aux-Clercs et qui m’avait marqué par sa qualité, avis partagé par Aya il y a quelques jours. Cette fois ci, il s’agit d’un Thriller Fantastique, dans la lignée de ses deux précédents romans, L’Enfant des Cimetières et De Fièvre et de Sang, tous deux appréciés par Serafina. C’est donc avec enthousiasme que je me suis plongé dans ce pavé de presque cinq cents pages. Synopsis.

Le Jeu de l'Ombre de Sire Cédric

Malko Swann est une « rockstar ». Une vraie, célèbre, riche, courtisée par les femmes qu’il utilise et jette dès qu’il se lasse. Et pourtant, bien qu’il ait tout, il se sent vide et n’arrive à se sentir vivant qu’avec l’adrénaline, lorsqu’il trompe sa copine, couche avec une femme juste à côté de son mari, ou roule à 180km/h sur une départementale. Et c’est justement ce qu’il faisait lorsqu’il est passé sur ce petit pont, dans ce bled pourri, que les habitants appellent « le Pont du Diable ».

On commence le roman tout de suite sur les chapeaux de roues, et il faut dire que le rythme général du roman va presque être tout du long rapide, prenant, haletant. Nous suivons tout d’abord Malko Swann, présenté par le synopsis et personnage central de ce roman, avec lequel nous allons vivre tout le côté Fantastique de ce Thriller. La narration alterne assez souvent les points de vue, certains personnages ne devenant principal que le temps d’un chapitre. Le rythme rapide vient aussi de la taille relativement courte des chapitres, jusqu’à dix pages pour les plus longs, on en retrouvera une bonne soixantaine.

La lecture du Jeu de l’Ombre s’en retrouve donc très aisée, et il faut avouer que le style de Sire Cédric y est aussi pour beaucoup. Agréable à lire, simple mais détaillé, il a tout pour plaire et surtout il ne nous perd pas. A aucun moment, que ce soit lors des scènes d’action, ou lors de la mise en scène de la folie de certains, captivante, réaliste. Il y a d’ailleurs là quelque chose de très proche de l’Horreur, qu’on pouvait rencontrer dans ses récits Splatterpunk, et il faut dire qu’il arrive bien à mêler les ingrédients. Si on est loin de la brutalité de ses débuts, on a l’impression que le tout s’est bonifié avec l’âge. La folie, les émotions brutes, la peur sont là, sans pour autant aller dans le trash.

On retrouve donc un florilège de personnages impliqués dans des affaires de meurtres, et notamment le commandant Vauvert, que l’on avait déjà aperçu dans L’Enfant des Cimetières et De Fièvre et de Sang. Il semblerait là que ce soit un personnage récurent de l’auteur, s’il n’est pas développé à un très haut point, il est tout de même agréable à suivre et joue bien son rôle de deuxième personnage fort. D’une manière générale, le casting est sympathique, parfois cliché, mais juste ce qu’il faut pour que cela soit crédible. Car si le roman empreinte des éléments au Fantastique, on voit très clairement que Sire Cédric essaie de le rendre le plus réaliste possible. On pourrait presque dire que le tout a un côté « roman de terroir », et même si cela peut sembler être une classification négative, ça ne l’est pas. On sent que l’auteur connaît le terrain, et le tout fourmille de détails qui rendent le roman réaliste, notamment sur le côté géographique.

Le Jeu de l'Ombre de Sire CédricLe scénario, s’il n’est pas hyper complexe, est sympathique et a réussi à me surprendre. On ébauche bien entendu ses propres théories sur l’affaire, mais le twist final m’a pris de cours et ravi. Bien sûr, il laisse une bonne place au « fantastique » et à la folie, mais ce n’est pas plus mal. J’ai beaucoup apprécié ce côté là, notamment grâce à la séparation des points de vue. Finalement, le seul point noir que je verrai est l’absence d’utilisation de certaines scènes, qui semblent n’avoir servi à rien. Elles se comptent sur les doigts de la main, tout au plus quelques pages. Et peut être l’épilogue, que j’ai trouvé incomplet.

Au final, Le Jeu de l’Ombre de Sire Cédric est un Thriller très sympathique, idéal pour une lecture d’été d’ailleurs. Avec un rythme entraînant, une histoire intéressante et une très bonne crédibilité, je ne peux que vous le conseiller. Il vous fournira les frissons nécessaires, et je dois avouer que j’en redemande. Vous pouvez d’ailleurs en lire les premières pages par ici.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • valeriane a écrit le 16 août 2011 à 20 h 08 min:

    Aaahh faut vraiment que je le découvre ce Sire Cédric!
    Merci pour ma Chronique!

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?