Le Haut Seigneur de Trudi Canavan

dabYo dans Critiques, Livres le 20 juillet 2016, avec aucun commentaire
Critiques

Et nous y voilà pour le dernier volet de la Trilogie du Magicien Noir, sobrement intitulé Le Haut Seigneur de Trudi Canavan. C’est sorti en poche il y a quelques semaines chez Milady après avoir un grand succès dans le grand format il y a quelques années de cela, et j’avoue qu’après toutes ces heures passées en compagnie de Sonea et Dannyl, j’avais bien hâte de découvrir le fin mot de cette histoire. Pas de synopsis cette fois pour ne gâcher la surprise de personne, juste mes impressions sur un tome qui -j’espérais- aller clôturer la trilogie en beauté.

La Trilogie du Magicien Noir Tome 3 Le Haut Seigneur Trudi Canavan

Notre histoire se déroule toujours sur les Terres Alliées et prennent place à la guilde des magiciens qui reste le théâtre de nos aventures. Tandis que le premier tome La Guilde des Magiciens avait un rythme assez intéressant et prenant, ma lecture s’est un peu plus embourbée au milieu de La Novice, près de 800 pages où nous découvrons la vie d’apprentie de Sonea et celle d’ambassadeur de Dannyl mais sans jamais vraiment entrer dans le lard. Cela donnait l’impression de remplissage de la part de Trudi Canavan qui nous laissait entrevoir plein de mystères sans jamais oser nous donner un quelconque indice… Ou sans vraiment en faire profiter le lecteur.

Heureusement, je peux aisément dire que Le Haut Seigner est à la complète opposée de ce dernier. On retrouve un nombre de pages similaires mais c’est comme si Trudi Canavan avait tout conservé pour le sprint final. Le livre commence directement sur des révélations, sur ces quelques bribes d’informations qui auraient sans doute transformé le tome précédent en quelque chose de beaucoup plus excitant. Et puis ça s’emballe et tout continu dans une sorte de course contre la montre bien mise en place depuis le début de la série. Les évènements prennent tout leur sens, les révélations sont plaisantes et permettent de mieux entrevoir l’étendue de l’univers.

Alors on pourrait évidemment remettre en questions pas mal d’éléments, qui sont donnent l’impression qu’on est dans un monde assez parfait où les choses se déroulent bien même dans le pire des cas. Ça peut éventuellement faire tiquer mais ne choque pas pour autant, sans doute dû à la très bonne écriture de l’auteur qui rend tout ça passionnant et fait un peu oublier que certaines réactions manquent de réalisme et de profondeur.

La Trilogie du Magicien Noir Tome 3 Le Haut Seigneur Trudi CanavanOn pourra d’ailleurs argumenter sur ces qualités qui font que les révélations ne font pas too much et restent crédibles. Il y a comme on pouvait s’en douter des personnes dont la véritable nature n’est révélée qu’ici, mais c’est bien amené et ne choque pas. Alors certes, on ne tombe pas des nues et peut être qu’un peu plus de profondeur aurait été préférable, mais on évite le travers d’un paquet de romans du genre. De même, le traitement des relations entre les personnages est réussi, Sonea en elle même est réussie et devient quelqu’un à qui l’on s’attache, loin des caractères vus et revus du genre.

Au final, après un deuxième tome en demi-teinte, Le Haut Seigneur vient récompensé son lecteur pour tout ce temps passé en compagnie de Sonea sur les bancs de l’univers des magiciens. Une lecture très plaisante, qu’on dévore tant l’écriture de Trudi Canavan rend son récit prenant et addictif.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • No comments yet.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?