Après avoir été plus que conquis par le premier tome d’American Vampire, j’avais très hâte d’en lire la suite. Mais pour des raisons qui m’échappent, avec entre autres un commentaire assez négatif de vampirisme, j’ai mis de nombreux mois à m’y lancer. Alors, ce premier tome est il simplement l’exception ou la règle? Un synopsis qui va éviter les spoils bien entendu. Vous pouvez lire la critique du premier tome pour le contexte général.

American Vampire Tome 2 Le Diable du Desert Couverture

1936, Las Vegas. Cash McCogan est le chef de la police locale dans une ville où tout court à sa perte depuis le début des travaux. Et quels travaux ! Le plus grand chantier des États-Unis a pris place dans la ville pour ériger un gigantesque barrage. Et avec lui est bien évidemment arrivé les ennuis, la corruption et les ouvriers qui n’ont rien de mieux que les bars et les bordels. Mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car les vampires ne sont pas bien loin… Et les vampires américains non plus.

Encore une fois, nous allons suivre plusieurs histoires qui s’entre-mêlent. D’un côté, Las Vegas et notre chef de police Cash McCogan qui a tout d’une personne banale. Fils du shérif, il a repris son poste et tente tant bien que mal de combattre le crime et faire régner l’ordre malgré une population qui a énormément augmenté. Vous vous en doutez, les affaires vont prendre en ampleur et on va très vite se retrouver avec des vampires, l’Amérique en étant infestée.

Cash McCogan American Vampire Tome 2

Le diable du désert est très intéressant au niveau de la découverte de l’univers, car l’enquête de Cash McCogan va nous faire découvrir des forces en présence dont on ignorait tout. La vie des vampires n’est en effet pas complètement libre et une grande guerre a lieu depuis de nombreuses années. Je vous rassure, il n’y a pas de loups garou, et bien que cette guerre ne soit pas complètement originale, c’est relativement bien amené. Cela met aussi et surtout en avant les conflits entre les différentes races de vampires. Les européens ne voyant évidemment pas d’un bon œil la nouvelle lignée de Skinner Sweet.

Le second point de vue, en dehors du temps, est celui d’un personnage que l’on a rencontré dans Sang Neuf, Pearl Jones. Ce point de vue n’a vraiment aucun rapport avec le premier, bien qu’on soit plus ou moins dans la même temporalité. Surprenant au début, c’est peut être aussi la partie la plus réussie. Snyder y dépeint une narration à la quasi première personne qui évoque nostalgie et tristesse. C’est franchement percutant et bien réussi, ça m’a plus que convaincu et cela donne une autre dimension à la série. Un très beau coup.

Peal Jones American Vampire Tome 2

American Vampire reste un comic cruel et sanglant, et l’hémoglobine coule une fois de plus à flot. Nos vampires sont des sans cœur, ne se soucient pas des victimes collatérales et sont bien souvent génialement sadiques. L’ambiance aperçue sur le premier tome est entière et on conserve vraiment ce sentiment d’impunité complète pour le crime. Le schéma où les héros sont maltraités est plus ou moins conservé avec succès, ce qui est tout aussi délicieux.

American Vampire Tome 2 Le Diable du Desert CouvertureTout cela est bien évidemment en grande partie dû au travail de Rafael Albuquerque dont le coup de crayon est toujours aussi génial. Pour ce second tome, il a collaboré avec un autre talent, Mateus Santolouco, et on retrouve encore Dave McCaig aux couleurs. Alors certes, le design de certains personnages prête à la confusion, tant c’est inhabituel voire inhumain. Mais ça fait le charme de la série et améliore l’ambiance.

En bref, si vous n’avez pas encore commencé American Vampire, il est plus que temps de se jeter dessus. Les qualités sont plus qu’au rendez-vous, et c’est un sans faute. Ce mélange de Western et d’Horreur à la sauce vampirique est tout simplement génial et mérite d’être lu. L’ambiance et l’histoire sont géniales, et on en redemande dès la fin de ce second tome… C’est peut être là le seul problème, puisqu’il est quasiment certain que Panini ne pourra pas sortir le troisième tome, et qu’il faudra attendre qu’Urban Comics en reprenne l’édition. Vu la qualité, c’est une question de mois.

 


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 commentaires, donnez votre avis !
  • boubou a écrit le 14 novembre 2012 à 11 h 01 min:

    Un changement d’éditeur? rah nan, font chier là!!

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 14 novembre 2012 à 13 h 11 min:

    @boubou: à priori tous les comics Vertigo ont été rachetés par Urban Comics, et le Spin Off a déjà été publié par Urban Comics… Vu que le T3 se fait attendre, ça sent le changement ouais !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?