Le Corps Exquis de Poppy Z. Brite

Serafina dans Critiques, Livres le 3 mars 2009, avec 15 commentaires
Critiques

Aujourd’hui, nous allons parler d’un livre assez atypique. A vrai dire, quasiment indescriptible. Il s’agit du Corps Exquis de Poppy Z. Brite. Le livre est assez dur à trouver, car non réedité et vous comprendrez peut être bientôt pourquoi. Le Corps Exquis c’est deux héros, ou plutot deux anti-héros, vu qu’il s’agit de deux serial-killers. Un echappé de justice, et un toujours pas pris. Ils ont pour particularité, outre leur cruauté, leur homosexualité. Nous sommes dans du Brite, et tous ses héros sont homos de toute manière.

Brite s’approchant du courant du Splatterpunk, elle possède un style d’écriture très direct, mais surtout très cru. Il n’y a pas énormement de jolies métaphores, et si elle a quelque chose à écrire, elle le fait franchement. Ce n’est pas suggeré ou rarement. Du coup, l’itinéraire des deux tueurs devient vite un chemin de croix pour votre estomac. Car oui, ils sont cruels. Oui, l’hémoglobine, les perversions sexuelles, les détails tres gores sont plus que légion. Et j’ai beau avoir les tripes bien accrochées quand il s’agit de lecture, j’ai eu frequemment la nausée en lisant.

Le corps exquis de Poppy Z. Brite

On est réellement avec les deux tueurs, on suit leurs chasses, leurs meutres, et leurs tentatives aussi. Ils ne font pas dans la dentelle c’est le moins qu’on puisse dire. Il font plutôt dans la matiere fécale j’oserais dire, sans mauvais jeu de mot avec leur orientation sexuelle. Il serait difficile de donner un réel résumer de l’histoire, pour moi, c’est surtout quelque jour dans la vie de deux monstres. Avec tout ce que cela comporte. Le pire c’est de ce dire que tout n’est pas inventé, car les deux héros du livre s’inspirent de faits réels. Le livre est un véritable tour de force. Non seulement parce qu’il est très cru, mais aussi très immersif. On est réellement dedans dès lors que l’on réussit à passer les scènes très (très) gores sans aller vomir illico.

C’est malsain. C’est cru. C’est réaliste. Et parce qu’on est maso, il est impossible de refermer le livre une fois commencé. Il vous suit, même quand vous ne lisez pas, vous y repensez. Et bien que cela fasse quasiment six mois que je l’ai lu, j’en garde un souvenir très très vivace. Et mes tripes se nouent toujours à la pensée d’une certaine scene avec un tournevis.

Il serait cependant erroné de limiter le roman à ce coté (bien qu’il soit celui qui marque le plus). En effet, comme bien d’autres romans de Brite, ce livre est ancré dans son temps. La ou Ames perdues nous emmenait totalement dans le mouvement gothique des années 80′, Corps Exquis nous emmene au début de l’épidémie du SIDA, à l’époque ou les plus folles rumeurs circulaient et ou il n’y avait pas de traitement. Brite nous ramène une dizaine d’année en arrière et avec brio. Meme si je ne l’ai pas vecue, cette période, étant trop jeune à l’époque, le livre est interessant. Il fait prendre concience de ce que cela a été, de l’hécatombe qui en a découlé. Car Brite c’est aussi une critique mordante de notre société. Et elle , elle le fait bien. On est loin du style policé d’une Nothomb !

Au final, j’ai aimé, je dirais même que j’ai adoré ce bouquin. Il est écrit avec un de ces styles, qu’on ne rencontre pas tous les jours. C’est je pense ce livre qui montre tout le talent de Brite. Mais voilà. Je ne sais pas si je vous en conseillerais la lecture, loin de là. Car il est très dur, bien que jamais gratuit. Les scènes difficiles servent le livre, elles posent l’ambiance. On ne peut pas faire d’omelette sans casser des oeufs comme qui dirait.

Et puis si je vous dit que j’ai aimé, et que vous le lisez, peut être que vous ne me regarderez plus jamais de la même manière. Car moi même je me demande comment j’ai pu aimer un truc pareil. Pour cette raison, je ne désire pas que mon fiancé lise ce roman, car j’ai la trouille du regard qu’il porterait sur moi en sachant que je place ce livre dans mes meilleures lectures de l’année 2008.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
15 commentaires, donnez votre avis !
  • Thalia a écrit le 4 mars 2009 à 18 h 26 min:

    Et le fiancé il en pense quoi après ta review?

    Ben je suis perplexe devant ta review … en effet, d’un coté ca donne envie de lire car elle critique la société et c’est toujours intéressant de voir … mais d’un autre, je ne sais pas si j’arriverais à le lire.

    Déjà à voir la couverture ça a l’air … costaud!

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 4 mars 2009 à 19 h 08 min:

    Thalia > Je ne peux pas en avoir, puisqu’elle m’empêche de le lire ;p

    RépondreRépondre
  • mili-chan a écrit le 4 mars 2009 à 19 h 16 min:

    mouuhahaha je suis fière de t’avoir contaminéné
    faut pas avoir honte d’aimer ce livre, c’est une merveille, je croi a ce jour un de mes livre préfairé (au point que quand tu as demandé des conseil de lecture c’est le premier auquel j’ai pensé)
    Tu n’avoue mème pas que du coup tu as lu les autres poppy… ils sont trop trop bien

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 4 mars 2009 à 19 h 58 min:

    DabYo: Et tu n’es pas tenté même si elle t’en empêche? :p

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 4 mars 2009 à 20 h 16 min:

    Thalia: si je suis tenté, mais on vit ensemble comment veux tu le lire sans qu’elle m’en empêche x)

    Je vais lire un autre livre d’elle moins gore :o

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 4 mars 2009 à 20 h 39 min:

    Un peu hard … mais pas impossible … suffit d’être plus perspicace qu’elle :p

    Tu vas lire quoi?

    RépondreRépondre
  • dabYo a écrit le 5 mars 2009 à 0 h 10 min:

    Thalia > Ames Perdues dès que j’ai fini Je suis une Légende (demain si tout se passe bien x))

    La couverture est super jolie donc j’ai été convaincu x)

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 5 mars 2009 à 9 h 15 min:

    Ah j’ai lu « Je suis une Légende » et le livre n’a rien à voir avec le film.

    Bonnes lectures alors ^^

    (Et vite la critique de Je suis une Légende :p)

    RépondreRépondre
  • Flokuro a écrit le 6 mars 2009 à 17 h 48 min:

    C’est en lisant ton blog que j’ai découvert ce livre et je ne le regrette pas puisque j’ai vraiment beaucoup aimé.
    Certes le livre est dur, très gore, et j’ai grimacé de nombreuses fois, mais, comme tu le dis, le livre ne se limite pas à ça et on est véritablement pris dans l’histoire, l’atmosphère du livre. J’étais obnubilé par le livre quand je l’ai lu et même maintenant j’y pense encore.
    Le style est direct mais n’étant pas friand des métaphores à tire-larigot et des trucs suggérés ça ne m’a pas gêné et ça m’a même plu.
    Pour la scène du tournevis faut s’accrocher oui, et ce qui vient ensuite… la fin est horrible T_T

    En tout cas maintenant j’ai très envie de lire ‘Âmes perdues’ et ‘Les Contes de la fée verte’.

    En revanche je dois dire que je n’ait eu aucun mal pour trouver ‘Le corps exquis’ puisque je l’ait acheté à la fnac… J’ai regardé et celui que j’ai a été imprimé en 2008, donc récemment (aux éditions J’ai lu Nouvelle génération).

    RépondreRépondre
  • Rhapsody a écrit le 11 mars 2009 à 9 h 41 min:

    >.> J’crois queje vais essayer de me le trouver…les trucs gores ne m’ont jamais dérangé en so, après, une avalanche de trucs gores…on verra si je peux tenir.
    Et puis tu as éveillé ma curiosité : c’est quoi la scène avec le tournevis? =D

    RépondreRépondre
  • La première leçon du sorcier de Terry Goodkind @ if is Dead a écrit le 15 mai 2009 à 18 h 17 min:

    [...] violence malsaine. En soit je n’ai rien contre la violence malsaine. J’ai adoré Corps Exquis de Poppy Z. Brite qui est un monument dans le genre malsain. Mais voilà, il faut que cela reste [...]

  • Karam Daoud a écrit le 26 septembre 2010 à 16 h 45 min:

    « cru », « vomir », « nausée » sont les mots qui sont revenues le plus souvent. je m’excuse d’avance, mais j’ai trouvé cet article tout à fait inutile si ce n’est pour attirer les lecteurs masochistes et dégoûter les autres. Ce livre est tellement plus qu’un outil pour dégueuler, très cher. Ce livre est un roman d’amour avant tout, le récit d’un amour passionnant et si passionné qu’il en fait souffrir plus d’un. C’est également un cri contre les biens pensants du Sida.
    bref, tout ce que je dis, c’est que tu n’as pas proposé un article objectif, même bien au contraire; tu as laissé toutes les émotions que tu as eu pendant la lecteur de cette oeuvre prendre le dessus, ce qui au final donne un article dénué d’intérêt.

    Encore pardon, je déteste flinguer le travail des autres.

    RépondreRépondre
  • Serafina a écrit le 26 septembre 2010 à 18 h 55 min:

    Je pense que tu s du t’arreter aux premiers paragraphes, car j’évoque qu’il est justement bien plus que cela au cours des trois derniers ;p

    RépondreRépondre
  • Karam Daoud a écrit le 28 septembre 2010 à 19 h 07 min:

    Et bien oui, justement tu « l’évoques », c’est exactement ça. Tu ne fais que l’évoquer rapidement, comme si c’était un poids dont il fallait se débarrasser vite fait, du genre « bon bah ça c’est fait ». Tu vois, je ne critique pas l’article en lui-même étant donné que c’est ton avis que tu nous donne là… Mais simplement, lorsque tu parles du livre, tu dis plus qu’il est dégueulasse qu’autre chose. J’ai même pas aperçu le mot « amour » dans le texte.
    De plus, je ne me serais jamais permis d’énoncer une telle critique si je n’avais pas au moins pris la peine de lire tout ton écrit.

    RépondreRépondre
  • Sqweegel a écrit le 14 août 2011 à 17 h 19 min:

    Ta critique est excellente,mais je dois vraiment être une psychopathe,une personne insensible ou bien très sadique car les scènes gores m’ont fait exploser de rire,j’adore la façon dont Andrew et Jay tuent leurs victimes,la façon dont ils en parlent,ce qui est incroyable avec ce bouquin c’est que l’on se met dans la peau de ces psychopathes et on en vient même à comprendre leurs actes! C’est un très bon bouquin ,tout comme Lost Souls (oui je préfère le titre anglais !) ou Sang d’encre !
    L’humour noir de « Contes de la fée verte » m’a bien fait rire aussi ! Poppy Z.Brite est brillante !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?