Le Bûcher d’un Roi, Le Trône de Fer Tome 13, de George R.R. Martin

Deuxième avis sur retour du Trône de Fer

Serafina dans Critiques, Livres le 2 octobre 2012, avec aucun commentaire
Critiques

Le tome 13 du Trône de Fer a été attendu, attendu… Tellement que lorsqu’il est sorti, je ne me suis pas précipitée dessus, trop occupée à relire l’Intégrale 2 pour la sortie de deuxième saison de la série Game Of Thrones, et l’Intégrale 4 pour une raison que j’ai oublié. Ce Tome 13, première partie du 5 en version originale, fait donc suite aux événements du 3 pour les personnages qu’on n’a pas revu dans le 4. Oui c’est un peu compliqué… Pour plus de détails je vous invite à lire la chronique de dabYo.

Le Bucher du Roi, Trone de Fer Tome 13, de George R.R. Martin

Bref, chronologiquement, on est après la troisième intégrale, Le Bûcher d’un Roi se déroule en parallèle ou presque de l’Intégrale 4. Ce tome marque le changement de traducteur pour la saga, Patrick Marcel remplaçant Jean Sola. Et ça, c’est dommage. Surtout quand on vient comme moi de relire les intégrales de Sola, le changement est rude. Exit le style moyenâgeux, les traductions de noms recherchées, on se retrouve avec des phrases d’un niveau de langue courant, et des noms anglo-saxons. Vraiment, c’est dommage. Je fais partie de ceux qui aiment la traduction de Jean Sola, mais au delà des préférences personnelles, la cassure se ressent et la lecture m’a fait tiquer à plusieurs moments.

A part ce petit désagrément, la lecture est agréable. Comme toujours on suit plusieurs points de vue, mais ce coup ci, aucun ne m’a ennuyé ni donné envie de le sauter pour passer au chapitre suivant avec mon personnage préféré. On est cependant dans un tome assez introductif, puisque ne correspondant qu’au premier tiers d’A Dance With Dragons, peu de coups d’éclat sont à prévoir, Martin replace ses pions. Alors certes, il y a certaines longueurs, surtout pour un personnage qui n’a jamais été mon favori, et que j’ai souvent sauté par le passé, mais sur ce tome ce n’est pas trop gênant, à voir par la suite.

A Dance With Dragons de George RR Martin

Pour les autres personnages, les passages sans action sont de bonnes excuses pour que Martin creuse son univers, et ça c’est quelque chose que j’ai réellement apprécié. En découvrant les cité libres et plus d’informations sur l’histoire de ce monde, Martin donne une densité supplémentaire à son univers. Il était déjà bien dense avec Westeros, mais là, on est dans un univers super vaste. Pas étonnant qu’un jeu vidéo, qu’un jeu de rôle ou autre y trouvent matière à raconter bien des histoires en parallèle de celle ci. Et c’est là où Le Trône de Fer a acquis pour moi une nouvelle dimension.

Le Bucher du Roi, Trone de Fer Tome 13, de George R.R. MartinEn plus d’être rondement mené, d’être très addictif, on a un univers immense, qui donne matière au fan pour se faire ses histoires. Je ne garantis pas de ne pas finir à lire de la fanfiction en attendant la suite, je vous préviens. Et ça, mine de rien, peu de saga peuvent se targuer d’en avoir la capacité.

Bref, Le Bûcher d’un Roi n’est clairement pas le meilleur de la saga, mais se place pour moi au dessus de son homologue Le Chaos, première partie de l’Intégrale 4. Les nouveaux personnages et les partis-pris promettent du meilleur pour la suite. Certains personnages deviennent de plus en plus prometteur, et je ne dis pas cela juste parce que ce sont mes favoris. J’ai donc hâte de lire la suite qui ne devrait pas m’attendre longtemps.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?