L’allée du Roi de Chandernagor Françoise

Serafina dans Critiques, Livres le 20 septembre 2008, avec 1 commentaire
Critiques

J’aime bien les romans historiques. Donc j’avais demandé conseil autour de moi, car c’est un sujet que je ne connais pas réellement. On m’a donc conseillé L’allée du roi, de Francoise Chadernagor. Super, je le trouve à un euro chez un bouquiniste. Grosse édition, avec le dossier des sources de l’auteur et tout. Bref super quoi.

Et puis je le ramène à la maison. Mon père voit mon livre et me dit « Tiens tu lis l’Allée du roi ? J’ai essayé de le lire y’a longtemps, j’ai même pas réussi à le finir… » Ca aurait du me mettre la puce à l’oreille. Car même quand c’est mauvais, généralement mon père finit les livres. Après certes l’historique c’est pas son truc, alors sur le coup, j’ai passé outre.

L’allée du roi, ce sont en faite les mémoires de Madame de Maintenon, dernière épouse de Louis XIV. De son enfance dans les antilles, ballotée entre sa mère et sa tante à la fin de sa vie à St Cyr en passant bien évidemment par sa relation avec Louis XIV et son mariage ‘secret’.

L’auteur est extrêmement documentée. Je ne sais pas si le dossier de mon édition y est dans toutes, mais peu importe. En effet, l’auteur s’y explique sur chaque chapitre, précisant les oeuvres qu’elle a utilisé pour batir son récit (beaucoup de correspondances privées de Mme de Maintenon) et y expliques ses partis pris, ses ajouts et ses omissions volontaires. Très intéressant, même si bien sur un roman n’est qu’un roman, pour quelqu’un qui ne connait pas le personnage plus que cela c’est une excellente approche et cela donne bien plus de crédibilité à l’oeuvre. Les réferences données sont précises, ce qui permet d’avoir des ouvrages à rechercher si on désire plus d’informations sur ces personnages.

Seulement voila, à vouloir faire trop précis, trop detaillé on obtient les défauts des livres d’histoire purs sans les avantages. Car en effet, cela devient vite long, et lourd. Je suis habituée à lire beaucoup, et régulièrement des livres de cette taille, mais il faut que le style me transporte. Que je m’attache aux personnages. Alors que là non. Je n’y ai pas réussi. On n’entre jamais réellement dans l’histoire, Mme de Maintenon raconte, au passé, il n’y a donc pas cette énergie, cette immersion, que peut amener un récit au présent. Les ‘il me dit… je lui répondit que…’ deviennent vite lassant. Ajoutons à cela la mise en page sans aucune aération et on a vite l’impréssion d’étouffer, d’etre englués dans l’histoire. Ce n’est pas agréable. Ce récit au passé mettant automatiquement de la distance entre nous et l’action contée ne nous permet pas réellement de nous attacher aux personnages, hormis à l’heroïne peut-être.

Alors certes la vie de Mme de Maintenon était sans le moindre doute fourmillante, pleine de rencontres et d’anecdotes… Mais nous sommes dans un roman et non dans une biographie officielle. De telles lourdeurs, dans une biographie ‘sérieuse’, je les aurai acceptées. (Je n’entends pas par là qu’un roman ne doit pas être sérieux, non, seulement il ne doit peut être pas etre aussi exhaustif qu’un livre d’histoire…) Sauf que là, ce n’est pas une biographie. Des libertés ont été prises, des supositions sont devenues des faits, etc. Bref comme dans n’importe quel livre historique.

Du coup, lire 600 pages, quand t’as l’impression de ramer, que le style d’écriture te lourde, quand les anecdotes ne sont même plus intéressantes, on en arrive à la conclusion qu’il vaut mieux aller s’acheter une biographie. Au moins ca sera lourd, mais tu auras l’exactitude. De ce fait je confesse, c’est le premier livre que je n’ai pas terminé depuis 3 ans. (Le dernier, c’était le tome 4 des enfants de la terre). Je n’omet pas l’hypothese de le finir un jour, de grand ennui, mais pour le moment, je me range du coté de mon père.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
Un commentaire, donnez votre avis !
  • Akikazu a écrit le 9 février 2009 à 13 h 56 min:

    J’ai adoré ce livre… Je suis capable de le lire et le relire des dizaines de fois !
    Et au contraire de toi, je me suis beaucoup attachée au personnage. Et j’aime beaucoup les petits détails, les anecdotes… Je me souviens que je l’ai lu très vite et j’ai même du me forcer a arrêter à 3h du mat’ une fois !

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?