Lady Hunt de Hélène Frappat

Serafina dans Critiques, Livres le 8 novembre 2013, avec 2 commentaires
Critiques

Cette année encore, nous participons aux Matchs de la rentrée littéraire de PriceMinister. L’idée est simple : chaque blogueur participant reçoit un livre parmi une sélection de la rentrée littéraire, les chroniques sont ensuite compilées pour élire les livres les plus aimés ou le contraire. J’ai demandé Lady Hunt de Hélène Frappat sans chercher le résumé, uniquement à cause de la couverture qui me parlait beaucoup : couleur rouge, jupe bouffante, et moi ça me faisait penser à une pendue. C’est un livre des éditions Actes Sud, on trouve donc un joli papier épais et un format particulier qui n’est pas pour me déplaire. Evidemment, il est trouvable sur PriceMinister. Synopsis ?

Lady Hunt de Helene Frappat

Laura est agent immobilier. Vu qu’elle est bilingue grâce à son père anglais, elle aide des riches étrangers à trouver leur bonheur à Paris. Mais depuis quelque temps, elle est hantée par un rêve étrange, le rêve d’une maison en particulier qu’elle ne voit que dans son sommeil, inquiétante en plus, avec sa brume et son sentiment d’oppression. Peu à peu, Laura perd pied, entre maisons hantées, maisons abandonnées et poèmes de Alfred Tennyson.

Le roman fait 250 pages, sur un format assez petit et écrit assez gros. On est donc face à un roman assez court, et du coup il y a assez peu de personnages, Laura, sa famille, son patron et quelques clients. Laura est évidemment celle qu’on suit, c’est à travers ses yeux qu’on voit l’histoire défiler et on la voit peu a peu perdre la raison. Certaines de ses réactions sont parfois difficile à comprendre.

Helene FrappatL’écriture de Hélène Frappat est ici très onirique. Plus le roman avance, plus la confusion entre rêves et réalité, souvenirs et présent augmente. Mais cela contribue énormément à l’ambiance du livre. On retrouve une mélancolie qu’on pourrait rapprocher de certains romans gothiques anglais, Lady Hunt y est d’ailleurs comparé dans le quatrième de couverture. Que cela soit des citations de personnes mortes, ou des poèmes, certains refrains tournent en boucle et nous emmènent nous aussi dans l’univers un peu chancelant de Laura. Les poèmes de Tennyson et plus précisément Lady Of Shallott tiennent une place particulièrement importante dans l’histoire. Adorant ce personnage, cela ne pouvait que me plaire.

C’est un livre assez lent, et sans réel but. On suit la vie de Laura, au même rythme qu’elle. Laura qui est tiraillée entre l’impression de devenir folle et l’impression d’avoir un « don ». On retrouve là encore un thème cher au roman gothique, celui de la folie. Mais ce n’est pas le seul, au menu : vent, malédiction familiale, maladie, secrets de familles. Bref, on a tous les ingrédients d’un roman gothique et le tout est mixé d’une main de maitre par Hélène Frappat. Ce n’est pas réellement un roman Fantastique, du moins pas complétement, c’est un roman onirique et contemplatif. Si comme moi, vous adorez les ambiances de maisons abandonnées au vent et à la bruyère vous ne pourrez qu’adorer ce roman. Lady Hunt arrive à vous transporter dans un autre monde et à totalement vous captiver.

Lady Hunt de Helene FrappatCette impression de rêve, de morcellement aussi est accentuée par les chapitres très courts (5 pages doit être la moyenne). De ce fait, malgré la lenteur de l’intrigue, on ne s’ennuie pas et on avale les chapitres. Le seul reproche que je ferais à l’histoire c’est sa fin, la révélation finale pour être exacte, qui m’a semblé sortie de nulle part. Il n’y a aucun signe annonciateur, aucune remarque qui pourrait faire penser à cela. Du coup, cela fait un peu lapin sorti du chapeau et c’est dommage.

Je conseille tout de même Lady Hunt de Hélène Frappat, pour son ambiance, pour tous les fans des romans gothiques anglais, pour ce mélange entre rêve et réalité. Ce sont 250 pages très plaisantes, malgré une fin en demi-teinte, et je relirais sans hésiter des romans de l’auteur.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 Comments, donnez votre avis !
  • Nahe a écrit le 8 novembre 2013 à 18 h 14 min:

    Je retiens ma première envie donc ;)

    RépondreRépondre
  • Thalia a écrit le 14 novembre 2013 à 0 h 02 min:

    Ah ben ta chronique rajoute à mon envie. Je devrais pas lire les avis sur les livres qui me tentent déjà beaucoup à la base! (Je l’ai commandé!) :)

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?