La Nuit, Léviathan Tome 2, de Lionel Davoust

LuxtExMachina dans Critiques, Livres le 12 juin 2012, avec aucun commentaire
Critiques

Léviathan : La Nuit est le deuxième volet de la trilogie Léviathan de Lionel Davoust, sorti aux éditions Don Quichotte. J’avais émis quelques réserves concernant le premier volume de cette série de Thriller, à cause d’un petit manque d’action et d’une mise en place des éléments qui m’avait paru un peu longuette, sans être rédhibitoire pour autant. Ce tome me remettra t’il sur le droit chemin, moi qui ait osé douter du maître Davoust ?

La Nuit, Léviathan Tome 2, de Lionel Davoust

La Nuit est la suite directe de La Chute. Je n’en dévoilerai donc pas le synopsis afin d’éviter de spoiler les personnes qui n’ont pa encore sauté dans Léviathan. L’histoire ne reprend que quelques jours à peine après la fin du tome précédent. L’intrigue se poursuit et s’accélère au fur et à mesure du livre. Contrairement au tome précédent, je n’ai trouvé vraiment aucun point négatif à cette suite, et vous allez le voir au long de la chronique.

N’étant plus dans une optique où l’auteur doit poser son univers, les secrets se dévoilent petit à petit et on commence à prendre la mesure de l’univers qu’il avait commencé à nous décrire. Lionel Davoust nous distribue les indices ou secrets au compte-goutte et nous laisse supposer du reste. Rien n’est jamais certain, on se raccroche à chaque parcelle de connaissance et de secret afin de démêler le vrai du faux et de connaitre enfin le fin mot de cette histoire.

Lionel Davoust

Lionel Davoust

Dans ce tome, de nouveaux protagonistes sont introduits, s’intégrant parfaitement à l’histoire. Pour la première fois, la Main Droite fait son apparition. La guerre que se portent les membres des deux voies, la Main Droite et la Main Gauche, n’est plus une simple évocation mais prend réalité.

Les personnages deviennent plus profonds au fur et à mesure que leur histoire se développe. Leurs dilemmes tout au long du récit les rendent plus attachants et plus humains. Le personnage principal, Michaël, change et à la fin du livre on sent en lui une réelle volonté de connaitre son passé. Comme souvent, chaque personnage passe par des phases de remise en question, les forçant à s’adapter rapidement face aux difficultés qu’ils rencontrent. Le rythme de l’histoire s’accélère, on passe assez rapidement d’un personnage à un autre, donnant une impression de vitesse au récit.

Les combats sont rythmés et laissent peu de place à l’ennui. Assez longs quand même, ils sont très détaillés, permettant au lecteur de se représenter très clairement les scènes. Bien que peu nombreuses, ces scènes d’actions permettent de donner plus d’intensité à l’histoire et de changer de rythme de narration. Le livre nous entraîne là aussi dans plusieurs lieux au paysage différent. On retrouve l’Antarctique et ses contrées désertes, jusqu’à la ville de Los Angeles et ses banlieues.

La Nuit, Léviathan Tome 2, de Lionel DavoustLe rythme du livre étant tout de même très élevés, alternant rapidement entre les phases de combat et les phases plus calmes, cela donne peu de place aux pauses. Il devient alors très difficile de se séparer de La Nuit. Les pages s’enchaînent et au bout du compte, alors que les pages défilent, il est de plus en plus rageant de voir arriver la fin. Car, comme lors de la lecture du premier tome, la divulgation des intrigues par les indices que nous laisse Lionel Davoust, ne nous comblent pas, il en faut toujours plus.

La Nuit, second tome de Léviathan m’a donc laissé sur un sentiment de frustration. Non pas à cause d’un manque d’intérêt pour le livre, mais au contraire, parce que je suis frustré de devoir attendre la suite, de devoir attendre les miettes d’indices permettant de dénouer l’intrigue. Lionel Davoust, nous montre ici, qu’il sait maîtriser aussi bien l’écriture sur des formats courts que sur plusieurs romans. Ce tome comble pour moi les quelques lacunes du premier et place Léviathan au rang des séries qui valent le coup d’être lues.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
  • Pas encore de commentaire.
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?