La Marque de Alain le Bussy

Serafina dans Critiques, Livres le 7 juin 2010, avec 2 commentaires
Critiques

La Marque est un roman de Alain le Bussy sorti en 2010 aux éditions Milles Saisons. Bien que cet auteur belge n’en soit pas à son premier coup d’essai, il a notamment reçu le prix Rosny Aîné en 1992 pour Deltas, je ne le connaissais pas du tout. Il écrit apparemment en majorité des romans de Science-Fiction, mais ici c’est un roman Fantastique que je vous propose de découvrir. Je ne connaissais pas non plus les Éditions Milles Saisons, mais je dois saluer la qualité du papier et le soin de l’impression. Chaque chapitre est ouvert par un petit dessin, et la mise en page est agréable à la lecture. Bon, petit synopsis ?

La Marque de Alain Le Bussy

En rentrant chez lui, Alexandre est témoin malgré lui d’un accident de la route: une femme se fait brutalement heurter par une voiture qui prend la fuite dès que possible. Accouru auprès d’elle, Alexandre recueille les dernières paroles de la victime, des excuses. En soit, rien de spécial, jusqu’à ce que quelques jours plus tard, Alexandre se rende compte qu’il a une sorte de marque au creux de la main. Y aurait-t’il un lien entre les deux ?

Commence alors une histoire fantastique aux influences Thriller. Honnêtement, je m’attendais un peu au pire avec ce roman, notamment à cause de petits aprioris plutôt idiots. La couverture est assez sobre, la photo très simple d’une chapelle, le filtre nuage en 4ème de couverture: ce n’est clairement pas un livre qui aurait attiré mon regard. On ajoute à cela le côté Thriller, je peux vous dire que les aprioris étaient bien là.

Alain Le Bussy

Alain Le Bussy

Et j’aurais eu bien tord de m’arrêter aux apparences, car vous connaissez la loi de la couverture. Nous découvrons donc un roman narré du point de vue de Alexandre, notre héros. On entre directement dans la vie de cet homme, écrivain, mais au final, très proche de nous. Ce n’est pas un super héros, ce n’est pas un espion ultra calé dans l’ésotérisme, c’est juste un n’importe qui et cette simplicité permet de plus facilement s’attacher à lui. Les autres personnages sont peu ou pas développés, c’est vraiment Alexandre au centre de l’affaire, celui qui va porter le roman. Cela n’est d’ailleurs pas gênant car c’est un personnage agréable qui en a les épaules.

Le style est assez simple, dans le sens où il n’y a pas de fioritures inutiles. Le livre se lit aisément et l’auteur pose peu à peu son ambiance, une ambiance plutôt lourde d’ailleurs. On est anxieux avec le personnage, on est pris par l’histoire, comme happé.  Avec cette ambiance, l’auteur pose aussi très vite le décor, et le livre ne connaîtra pas de temps morts tout au long de ses 180 pages. C’est un roman que j’ai lu quasiment d’une traite, signe qu’il m’a passionnée. On est très loin des clichés. C’est vraiment un roman prenant, qui ne suis pas la mode des thrillers grandiloquent comme on peut tant en lire en ce moment. L’intrigue mêle légendes et mystères sans fausse note.

La Marque de Alain Le BussyCelle ci est d’ailleurs menée de manière relativement lente, on a même parfois envie de crier à Alexandre « mais regarde c’est sous tes yeux! » mais dans l’ensemble cele en devient d’autant plus réaliste, et donc bien mené. Bon, j’ai été un peu déçue sur la fin, je ne vous en dirais pas plus. Alexandre va donc peu a peu s’intéresser à cette femme décédée qui est un vrai mystère. On récolte les témoignages de personnes qui l’ont connue, et comme le héros on essaie de comprendre, d’expliquer les incohérences et de reconstruire toute l’histoire.

Sur tous les plans, ce roman est une excellente surprise, et je ne peut que vous conseiller de le lire si vous appreciez le Fantastique. Je vous invite aussi à découvrir les éditions des Mille Saisons. Comme il s’agit d’une maison d’édition assez petite, vous trouverez la liste des points de vente sur leur site web, ainsi que la possibilité de commander en ligne.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:
2 Comments, donnez votre avis !
  • Fauve a écrit le 8 juin 2010 à 23 h 04 min:

    Tu m’as convaincu !

    RépondreRépondre
  • Pauline a écrit le 9 juin 2010 à 8 h 17 min:

    Vu comme ça !!! :D

    RépondreRépondre
  • Donnez votre avis !

    Comment avoir son avatar sur ifisDead ?